Les cas de VIH-SIDA continuent d’augmenter, touchés par 706 personnes jusqu’en mai 2022

L’ESPRIT DES GENS – Nombre de malades VIH/sida dans le quartier Majalengka continue de croître, la transmission est principalement due aux rapports sexuels entre hommes et hommes, après cela, elle est transmise de mari à femme et est transmise aux enfants auxquels ils donnent naissance.

Le nombre de malades de 2021 à mai 2022 a atteint 706 personnes, dont 18 sont des enfants avec le plus petit âge de 1 an.

Ensuite, pas moins de 401 patients suivent activement un traitement dans les cliniques de deux hôpitaux, RSU Majalengka et Cideres ainsi que des conseils.

Selon le secrétaire du bureau de santé du district, Majalengka Agus Susanto accompagné du chef du P2P Dede Pranoto, l’ajout de cas chaque année est assez important, et la quasi-totalité de la transmission est due à des relations sexuelles illicites.

A lire aussi : Contenu des 3 derniers décrets ministériels pour l’Aïd al-Adha 2022, c’est le calendrier des vacances de l’Aïd Sacrifice selon le gouvernement

Les malades VIH/sida actuellement en cours d’éducation afin qu’ils continuent à effectuer des traitements dans les cliniques disponibles.

Quant aux femmes enceintes, la prévention s’effectue par le biais de la Triple Élimination, qui est un programme visant à éliminer ou à protéger les enfants de trois maladies infectieuses directement de la mère à l’enfant.

Ces trois maladies sont des infections VIH/sidala syphilis et l’hépatite B.

Selon Dede, à travers la triple élimination, toutes les femmes enceintes au cours de leur grossesse doivent être testées pour trois maladies VIH/sidala syphilis et l’hépatite B au moins une fois.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT