nouvelles (1)

Newsletter

Voici les neuf joueurs de cricket autochtones qui participeront au cricket national d’une journée cette saison

Les États et territoires ont annoncé leurs équipes élargies pour la Marsh One-Day Cup masculine et la Women’s National Cricket League féminine, les compétitions nationales australiennes de 50 sur le cricket.

Les équipes comprennent neuf joueurs de cricket des Premières Nations qui se disputeront des places dans les 11 finales de chaque État.

La compétition masculine de la Coupe d’un jour Marsh mettra en vedette trois hommes des Premières Nations.

L’équipe d’Australie du Sud comprend Brendan Doggett (Worimi), avec Scott Boland (Gulidjan) sélectionné pour Victoria et D’Arcy Short (Mitakoodi) faisant à nouveau la queue pour l’Australie-Occidentale.

Doggett cherchera à rester sans blessure après avoir géré seulement trois apparitions à la Marsh Cup la saison dernière, où l’ancien quilleur rapide du Queensland a remporté 6 guichets à une moyenne de 26,82.

Scott Boland célèbre le guichet de Chris Woakes en Angleterre lors de la troisième journée du cinquième test des cendres. Image: Darren Angleterre

Boland n’a pas figuré dans l’équipe d’un jour de Victoria en 2021/22, mais le rapide expérimenté a connu une saison exceptionnelle de Sheffield Shield (26 guichets à 17,08), forme qui l’a vu sélectionné pour trois matches contre l’Angleterre lors de la série de tests de l’été dernier.

Short, qui a eu une Marsh Cup 2011/22 médiocre selon ses normes (118 points à 23,60), cherchera à retrouver la forme qui l’a vu considéré comme l’un des frappeurs les plus prolifiques du pays ces dernières années.

La compétition féminine WNCL voit six joueuses des Premières Nations sélectionnées dans quatre équipes d’État.

La Nouvelle-Galles du Sud a la plus grande représentation des Premières Nations, avec trois femmes autochtones à Ashleigh Gardner (Muruwari), Hannah Darlington (Kamilaroi) et Anika Learoyd (Gumbaynggirr) sélectionnées dans l’équipe des Breakers.

Après avoir marqué 81 points en trois manches pour aller avec trois guichets dans la WNCL de la saison dernière, le polyvalent Gardner cherchera à organiser un tournoi plus fort en 2022/23.

Darlington, 20 ans, sera plein de confiance après avoir été nommé vice-capitaine de l’équipe des Breakers en 2021 et avoir remporté le prix Betty Wilson Young Cricketer of the Year la saison dernière.

Leyroyd, qui a fait ses débuts pour les Breakers en 2021, cherchera à se consolider lors de sa 3e saison nationale après une moyenne de 32,33 en quatre manches en 2021/22.

Emma Manix-Geeves de Tasmanie a joué pour Victoria aux Championnats nationaux de cricket autochtones de 2019. Image : Cricket Australie.

Le Queensland, la Tasmanie et Victoria ont chacun un seul représentant des Premières Nations dans leurs équipes, avec Mikayla Hinkley (Kunja) faisant la queue pour le Queensland, Emma Manix-Geeves (Palawa) jouant pour la Tasmanie et Ella Hayward (Jawoyn) sélectionnée pour Victoria.

Manix-Geeves (300 points à 42,86) et Hinkley (299 points à 59,80) chercheront à répéter de solides performances avec la batte qui les a vus terminer respectivement 4e et 5e dans les moyennes au bâton de la compétition la saison dernière.

Hayward, polyvalent et hors-tournant, cherchera de plus en plus d’opportunités avec le ballon, n’ayant réussi que 25 overs en cinq matchs lors de la compétition de l’an dernier.

Tous, à l’exception de l’un des joueurs de cricket autochtones nationaux actuels d’Australie, sont des produits des championnats nationaux de cricket autochtones, ayant joué pour leurs États respectifs avant d’obtenir des contrats professionnels.

Scott Boland est la seule exception, qui jouait déjà au cricket professionnel lorsque sa famille a découvert son héritage autochtone en 2017.

La compétition WNCL a commencé vendredi avec l’Australie du Sud battant Victoria à Karen Rolton Oval d’Adélaïde, l’Australie-Occidentale battant le Territoire de la capitale australienne au terrain WACA de Perth et le Queensland battant la Nouvelle-Galles du Sud à North Sydney Oval.

Lors de la Marsh One-Day Cup , Victoria a battu la Nouvelle-Galles du Sud dans un match réduit à overs à St. Kilda’s Junction Oval, les matchs d’ouverture restants devant se jouer dimanche.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT