Nouvelles Du Monde

L’hypothèque fixe de 5 ans est-elle morte ?

2024-03-16 02:32:52

Liens du fil d’Ariane

Les taux fixes doivent chuter généreusement avant une reprise du système fixe sur cinq ans – et c’est dans une saison économique ou deux

Publié le 15 mars 2024 • Dernière mise à jour il y a 12 heures • 3 minutes de lecture

Maisons à vendre à East Gwillimbury, Ont. Photo de Cole Burston/Fichiers Bloomberg

Contenu de l’article

Il n’y a pas si longtemps, l’émission standard à taux fixe de cinq ans était la durée hypothécaire de choix au Canada. Il s’est vendu de loin plus que tout autre terme.

Puis est arrivé le COVID-19. Soudainement, les taux flottants sont tombés en dessous des taux fixes et les emprunteurs ont embarqué dans le train variable.

Contenu de l’article

Ce train a déraillé alors que les taux préférentiels ont grimpé de 475 points de base en 17 mois, mais l’adoption du fixe sur cinq ans n’est pas encore revenue aux jours de gloire de 2020-2021 – à l’époque où les taux hypothécaires commençaient avec un « 1 ».

Publicité 2

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

CE CONTENU EST RÉSERVÉ UNIQUEMENT AUX ABONNÉS

Abonnez-vous maintenant pour lire les dernières nouvelles dans votre ville et partout au Canada.

  • Articles exclusifs de Barbara Shecter, Joe O’Connor, Gabriel Friedman, Victoria Wells et d’autres.
  • Contenu quotidien du Financial Times, la principale publication économique mondiale.
  • Accès en ligne illimité pour lire des articles du Financial Post, du National Post et de 15 sites d’actualités à travers le Canada avec un seul compte.
  • National Post ePaper, une réplique électronique de l’édition imprimée à consulter sur n’importe quel appareil, à partager et à commenter.
  • Des énigmes quotidiennes, y compris les mots croisés du New York Times.

ABONNEZ-VOUS POUR DÉBLOQUER PLUS D’ARTICLES

Abonnez-vous maintenant pour lire les dernières nouvelles dans votre ville et partout au Canada.

  • Articles exclusifs de Barbara Shecter, Joe O’Connor, Gabriel Friedman, Victoria Wells et d’autres.
  • Contenu quotidien du Financial Times, la principale publication économique mondiale.
  • Accès en ligne illimité pour lire des articles du Financial Post, du National Post et de 15 sites d’actualités à travers le Canada avec un seul compte.
  • National Post ePaper, une réplique électronique de l’édition imprimée à consulter sur n’importe quel appareil, à partager et à commenter.
  • Des énigmes quotidiennes, y compris les mots croisés du New York Times.
Lire aussi  Insolvabilité : le nombre de faillites d'entreprises a fortement augmenté en janvier

INSCRIVEZ-VOUS / CONNECTEZ-VOUS POUR DÉBLOQUER PLUS D’ARTICLES

Créez un compte ou connectez-vous pour continuer votre expérience de lecture.

  • Accédez à des articles de partout au Canada avec un seul compte.
  • Partagez vos réflexions et rejoignez la conversation dans les commentaires.
  • Profitez d’articles supplémentaires par mois.
  • Recevez des mises à jour par e-mail de vos auteurs préférés.

Connectez-vous ou créez un compte

ou

Contenu de l’article

Les temps ont changé. De nos jours, moins d’un débiteur hypothécaire sur sept opte pour un prêt fixe de cinq ans, selon les derniers chiffres de Statistique Canada. Et il y a cinq raisons à cela :

1. Pour la plupart, même les taux fixes sur cinq ans les plus bas annoncés à l’échelle nationale – 4,64 pour cent (assurés) et 4,99 pour cent (non assurés) – « semblent » trop élevés pour être bloqués à long terme.

2. Les prévisions des économistes et les orientations de la Banque du Canada amènent les emprunteurs à conclure que les taux ont atteint un sommet, de sorte que les gens veulent faire baisser les taux avec une durée variable ou plus courte.

3. Les taux fixes sur trois ans sont devenus la boucle d’or des prêts hypothécaires, offrant une protection en cas de reprise de l’inflation et une durée plus courte pour les emprunteurs qui souhaitent réviser leur taux lorsque le taux préférentiel baisse – le tout pour une durée d’à peine plus de cinq ans. .

Lire aussi  3 suspects en fuite après avoir attaqué un préposé à un parking lors d'un vol dans une station-service, selon le SAPD

4. L’histoire montre qu’environ quatre taux fixes sur cinq sur cinq sous-performent les taux variables et les taux fixes à court terme – en fonction des hypothèses de backtesting utilisées.

5. Les pénalités pour remboursement anticipé sur cinq ans sont douloureuses et, en raison de la façon dont les pénalités sont calculées, elles augmenteront à mesure que les taux fixes à court terme baisseront.

Meilleures histoires

Merci pour l’enregistrement!

Contenu de l’article

Publicité 3

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Par conséquent, les taux fixes sur cinq ans resteront impopulaires pendant de nombreuses lunes.

Mais les Fivers n’ont pas perdu tous leurs fans. Les chercheurs de prêts hypothécaires souscrivent toujours à des prêts hypothécaires arrivant à échéance en 2029, pour trois raisons principales.

L’une est la certitude. Rien ne garantit que l’inflation et les taux baisseront – et resteront bas – jusqu’en 2029. Lorsque vous êtes ultraconservateur ou que le budget familial est plus serré qu’une nouvelle paire de chaussures, les correctifs sur cinq ans offrent la prévisibilité confortable dont beaucoup rêvent. Et ils offrent actuellement les taux les plus bas au Canada.

Le délai de détention est un autre facteur. La plupart des emprunteurs vivent dans leur logement depuis plus de cinq ans. Une hypothèque fixe sur cinq ans est donc attrayante. En passant, toute durée au-delà de cinq ans entraîne des pénalités de remboursement anticipé potentiellement lourdes si vous la rompez avant la barre des 60 mois. Selon la loi, les prêteurs résidentiels ne peuvent pas imposer une pénalité d’intérêt supérieure à trois mois après cinq ans.

Lire aussi  [Computex] Noctua présente le successeur du NH-D15, des kits de montage déportés pour AMD AM5 et un ventilateur 40mm avec 12V

Une approbation plus facile est la troisième raison. Grâce au « test de résistance » du gouvernement, la plupart des emprunteurs doivent prouver qu’ils peuvent se permettre des remboursements à un taux plus élevé que leur taux réel. Il est donc plus facile de bénéficier d’un prêt hypothécaire fixe de cinq ans inférieur, car le « taux d’admissibilité » est également plus bas.

Publicité 4

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Alors, quand le forfait de cinq ans redeviendra-t-il populaire ?

Les prêteurs aimeraient que les prêts hypothécaires sur cinq ans fassent leur grand retour. D’une part, ils sont généralement plus rentables. Les emprunteurs s’engagent plus longtemps envers le prêteur, celui-ci dispose de davantage de sources de financement à faible coût sur cinq ans (comme la titrisation) et les pénalités pour remboursement anticipé ont tendance à être plus élevées lorsque l’hypothèque est rompue avant la fin du contrat.

Recommandé par l’éditorial

  • Les observateurs de la baisse des taux commencent à regarder au-delà de l’été

  • L’accessibilité est la crise du logement dont personne ne parle

  • Est-il temps d’adopter l’hypothèque sur 30 ans ?

  • Mais pour ceux qui aspirent à un réveil fixe sur cinq ans, la patience devra être votre vertu. Les taux fixes doivent d’abord chuter généreusement – ​​et c’est dans une ou deux saisons économiques.

    Robert McLister est stratège hypothécaire, analyste des taux d’intérêt et rédacteur en chef de MortgageLogic.news. Vous pouvez le suivre sur X à @RobMcLister.

    Contenu de l’article

    Partagez cet article sur votre réseau social




    #Lhypothèque #fixe #ans #estelle #morte
    1710550025

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Leave a Comment

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

    Votre navigateur Web n’est pas pris en charge

    Votre navigateur Web n’est pas pris en charge

    Votre navigateur Web n’est pas pris en charge – CNN CNNEflèche vers le basfermerglobeplaylistrecherchesocial-facebooksocial-googleplussocial-instagramliens sociauxcourrier socialsocial-plussocial-twittersocial-whatsapp-01social-whatsapphorodatagetapez-audiogalerie de

    ADVERTISEMENT