Nouvelles Du Monde

Le gouvernement envisage le remboursement de la taxe de crise

Le gouvernement envisage le remboursement de la taxe de crise

De ministère fédéral des Finances est apparemment disposé à rembourser la taxe perçue auprès des banques il y a dix ans après la crise financière. Cela ressort d’un modèle pour la commission des finances du Bundestag. Il s’agit d’un total de 2,3 milliards d’euros, qui ont été collectés de 2011 à 2014 pour être préparés si les banques devaient à nouveau faiblir.

Les fonds affluent vers le Fonds de résolution bancaire européen (SRF) depuis 2015. Les “anciens fonds” du fonds national de restructuration étaient destinés à servir de réserve pour pouvoir alimenter le fonds européen tant qu’il n’aura pas été suffisamment alimenté. Ce financement relais devrait prendre fin au début de l’année prochaine.

“Etant donné que le FRU aura atteint son objectif de volume d’environ 80 milliards d’euros d’ici mi-2023 après la mise en place des prélèvements bancaires de cette année, un nouvel usage pourrait être défini avant la fin de la phase de build-up”, indique la note, que la secrétaire d’État parlementaire aux finances Katja Hessel le 29 mars au président de la commission des finances du Bundestag, Alois Rainer (CSU).

Lire aussi  Demande d'interdiction de l'AfD : Wanderwitz veut attendre et voir

Les instituts allemands insistent depuis un certain temps pour pouvoir à nouveau bénéficier de la redevance qu’ils ont acquittée. “Le secteur bancaire allemand exige le remboursement des anciens fonds et s’est engagé à les utiliser de manière contraignante pour un financement supplémentaire de la transformation de l’économie”, formulent les experts de Christian Lindner (FDP), avant d’ajouter la phrase cruciale : “De la Du point de vue du ministère fédéral des Finances, il pourrait s’agir d’un remboursement d’anciens fonds pour aider les banques à financer la transformation de l’économie allemande. » Selon le gouvernement fédéral, il y aura un besoin considérable de financement.

L’intention du ministère des Finances n’est pas accueillie avec enthousiasme partout – c’est un euphémisme. “Les banques doivent être impliquées dans le paiement des coûts de la crise financière”, a exigé Gerhard Schick, chef de l’organisation de campagne “Bürgerbewegung Finanzwende”. Apparemment, le gouvernement fédéral prévoit que l’argent ira aux banques afin qu’elles puissent utiliser les milliards pour financer des projets visant à transformer l’économie. « L’ensemble est avancé. Les banques devraient probablement être à nouveau déchargées de leur responsabilité”, a déclaré l’ancien membre du Parti vert du Bundestag. Cela leur ferait un cadeau valant des milliards aux dépens des contribuables.

L’organisation Finanzwende a rappelé que les banques avaient été secourues avec plus de 70 milliards d’euros d’argent des impôts pendant la crise financière. Avec le fonds de sauvetage européen, le fonds national de restructuration est devenu inutile. Les milliards du fonds national devraient être utilisés pour rembourser au moins une petite partie de la dette de la crise financière, comme le suggère un rapport commandé par le ministère des Finances, a-t-elle averti.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT