nouvelles (1)

Newsletter

Le collège des échevins de Lint décide d’une nouvelle construction dans la Nieuwstraat, le quartier trouve le projet trop grand (Lint)

L’ancienne entreprise de plomberie peut faire place à 21 appartements et 4 maisons. © Filip Spoelders

Peluche

Le Conseil des échevins de Lint examinera la semaine prochaine l’octroi d’un permis environnemental pour un projet dans la Nieuwstraat. Le quartier ne voit pas tout de suite l’arrivée de 21 appartements.

Philippe Spoelders

Aujourd’hui à 15:37

Le nouveau projet de construction se situera à l’angle de la Nieuwstraat et de la Brantstraat. Au bas du pont vers Kontich-Kazerne se trouve maintenant un bâtiment commercial abandonné. « Le bâtiment abritait autrefois une entreprise de plomberie. Le sol est fortement pollué et sera nettoyé pendant le développement du projet de nouvelle construction », déclare le bourgmestre Rudy Verhoeven (N-VA), qui est également responsable de l’aménagement du territoire.

Le maître d’ouvrage a élaboré un plan de 21 appartements et quatre maisons unifamiliales. “Malgré le fait que rien n’a encore été décidé, nous sommes favorables au plan. C’est un quartier résidentiel. Le bâtiment abandonné devra faire place à des bâtiments de grande qualité, ce qui est une bonne chose pour Lint.

mégalomane

Les habitants de la Nieuwstraat sont moins ravis. Les pamphlets et les rubans noirs dans la rue montrent clairement qu’ils préféreraient voir un projet plus petit se développer. Au cours de l’enquête publique, ils ont déposé une cinquantaine d’objections. «De toute évidence, le quartier n’a aucune objection à ce que le site contaminé soit assaini et que quelque chose soit fait avec les bâtiments vacants délabrés. Mais le caractère mégalomane ne correspond pas à la charpie rurale et certainement pas à cet endroit », disent les habitants.

En raison de la hauteur future des bâtiments pouvant aller jusqu’à trois et quatre étages, ils craignent pour leur intimité. La circulation en bas du pont peut aussi devenir dangereuse selon le quartier.

médiat

Le maire a engagé des discussions avec le quartier et le promoteur du projet. « J’ai eu une bonne conversation avec le développeur du projet. Ils veulent certainement écouter le quartier et je suis heureux de jouer le rôle de médiateur.

Les voisins vivent dans l’espoir. « Le maire nous a en effet fait part de sa conversation avec le promoteur du projet. Espérons qu’un compromis puisse être trouvé. Le fait que le projet puisse se rabattre sur deux à trois étages serait déjà un grand pas.

Les habitants de Nieuwstraat doivent maintenant attendre et voir quelle décision le conseil des échevins prendra.

Les brochures de la Nieuwstraat sont claires. © DR

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT