Nouvelles Du Monde

La Garde côtière américaine recherche une source de quelque 1,1 million de gallons de pétrole brut dans le golfe du Mexique

La Garde côtière américaine recherche une source de quelque 1,1 million de gallons de pétrole brut dans le golfe du Mexique

Le projet de pipeline de sédiments longue distance du fleuve Mississippi est visible dans la paroisse de Plaquemines, en Louisiane, le 25 août 2015. REUTERS/Jonathan Bachman/File Photo Acquérir des droits de licence

20 novembre (Reuters) – Les garde-côtes américains ont déclaré lundi qu’ils recherchaient toujours l’origine d’une fuite d’un pipeline sous-marin au large des côtes de la Louisiane, dans le golfe du Mexique, qui, selon eux, aurait déversé plus d’un million de gallons de pétrole brut.

Le pipeline de 67 milles de long a été fermé par Main Pass Oil Gathering Co (MPOG) jeudi matin, après que du pétrole brut a été repéré à environ 19 milles au large du delta du fleuve Mississippi, près de la paroisse de Plaquemines, au sud-est de la Nouvelle-Orléans.

“Les équipes de survol ont observé vendredi du pétrole visible s’éloignant vers le sud-ouest des côtes de la Louisiane”, ont indiqué les garde-côtes, alors que les efforts de récupération du pétrole se poursuivaient et que des dispositifs sous-marins surveillaient le pipeline pour trouver la source de la fuite.

Lire aussi  Une vidéo spectaculaire montre une boule de feu massive éclairant le ciel nocturne au-dessus des États-Unis

Bien que le volume exact de pétrole déversé ne soit pas connu, la Garde côtière, qui dirigeait le nettoyage, a déclaré que les premiers calculs techniques évaluaient le volume de la fuite à 1,1 million de gallons, soit 26 190 barils.

Il a ajouté qu’aucun blessé ni impact sur le rivage n’avait été signalé jusqu’à présent et que la cause de la fuite faisait l’objet d’une enquête.

L’Agence américaine de protection de l’environnement a annoncé vendredi que les garde-côtes avaient activé l’équipe nationale d’intervention, composée de 15 entités fédérales chargées de coordonner la réponse aux incidents de pollution par les hydrocarbures.

Third Coast Infrastructure, propriétaire de MPOG, a refusé de commenter vendredi et a renvoyé ses questions à la Garde côtière.

Reportage de Deep Vakil et Sherin Elizabeth Varghese à Bangalore ; Montage par Bill Berkrot

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Acquérir des droits de licenceouvre un nouvel onglet

2023-11-20 23:52:31
1700517433


#Garde #côtière #américaine #recherche #une #source #quelque #million #gallons #pétrole #brut #dans #golfe #Mexique

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT