Nouvelles Du Monde

Étude sur la séroprévalence du SRAS-CoV-2 chez les chats domestiques de l’Illinois: Analyse spatiale et temporelle

Étude sur la séroprévalence du SRAS-CoV-2 chez les chats domestiques de l’Illinois: Analyse spatiale et temporelle

2024-05-03 10:08:38

Cette étude visait à évaluer la séroprévalence et le regroupement spatial et temporel des anticorps du SRAS-CoV-2 chez les chats domestiques de 63 comtés de l’Illinois d’octobre 2021 à mai 2023. L’analyse a suivi une approche par étapes. Premièrement, dans une carte de points choroplèthes, nous avons illustré la distribution de la séroprévalence des anticorps du SRAS-CoV-2 au niveau du comté. Ensuite, l’interpolation spatiale a été utilisée pour prédire la séroprévalence dans les comtés sans données enregistrées. Des méthodes de regroupement globales et locales ont été utilisées pour identifier respectivement l’étendue du regroupement et les comtés présentant une séroprévalence élevée ou faible. Ensuite, des statistiques d’analyse temporelle, spatiale et spatio-temporelle ont été utilisées pour identifier les périodes et les comtés présentant une séroprévalence plus élevée que prévu. Dans la dernière étape, pour identifier des zones plus distinctes dans les comtés à forte séroprévalence, une analyse au niveau de la ville a été menée pour identifier des clusters temporels et spatio-temporels. Parmi les 1 715 échantillons testés par des tests sérologiques, 244 échantillons (14 %) se sont révélés positifs. Les jeunes chats présentaient une séropositivité plus élevée que les chats plus âgés, et le troisième trimestre de l’année présentait le risque de séropositivité le plus élevé. Trois clusters spatio-temporels au niveau du comté avec une séroprévalence plus élevée que prévu ont été identifiés dans les régions du nord-est, du centre-est et du sud-ouest de l’Illinois, survenant entre juin et octobre 2022. Dans l’analyse au niveau de la ville, 2 clusters spatio-temporels ont été identifiés dans le centre-ville de Chicago et dans la banlieue sud-ouest de Chicago entre juin et septembre 2022. Nos résultats suggèrent que la forte densité d’humains et de chats dans les grandes villes comme Chicago pourrait jouer un rôle dans la transmission et le regroupement du SRAS-CoV-2. . Notre étude fournit une analyse approfondie de l’épidémiologie du SRAS-CoV-2 chez les chats domestiques de l’Illinois, ce qui contribuera au contrôle et à la prévention du COVID-19.

Lire aussi  Signalisation des récepteurs de type péage dans le syndrome respiratoire aigu sévère Réponses immunitaires innées induites par le coronavirus 2 et valeur d'application potentielle des immunomodulateurs de récepteurs de type péage chez les patients atteints d'une maladie à coronavirus 2019

#Regroupement #spatial #temporel #des #anticorps #antiSARSCoV2 #chez #les #chats #domestiques #lIllinois
1714741609

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT