nouvelles (1)

Newsletter

Des centaines de Pakistanais meurent des inondations | À PRÉSENT

324 personnes au Pakistan sont mortes de diarrhée, de paludisme et d’infections cutanées causées par les graves inondations dans le pays. Les autorités pakistanaises ont averti mercredi que la situation pourrait se détériorer si l’aide nécessaire n’était pas apportée.

Des centaines de milliers de personnes ont été déplacées et sont contraintes de vivre à l’extérieur. Il y a une pénurie d’eau potable et d’installations sanitaires, entre autres. L’eau stagnante est obligée d’être utilisée comme source d’eau. Il existe également un risque élevé de problèmes de santé graves.

Des installations sanitaires de fortune et des hôpitaux mobiles dans les zones inondées ont traité des millions de personnes contre des maladies d’origine hydrique. L’organisation de santé OMS prévient que la propagation des maladies pourrait se transformer en une “seconde catastrophe”.

Les inondations ont été causées par des quantités record de pluie en été. Environ un tiers du pays a été inondé. À certains endroits, le niveau d’eau baisse déjà, mais cela pourrait prendre encore deux à six mois avant que toute l’eau ne soit épuisée.

Les inondations ont tué environ 1 600 personnes. Environ 33 millions de personnes dans le pays ont été touchées par la catastrophe naturelle. Les dégâts sont estimés à environ 30 milliards de dollars (30,3 milliards d’euros).

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT