nouvelles (1)

Newsletter

Cocaïne Valence | Trois arrêtés avec 250 kilos de cocaïne dans le port de Valence

Le juge d’instruction numéro 18 de València, de garde, a décrété hier la incarcération de trois détenus mercredi dernier par la Garde civile quand ils ont essayé de sortir du Port de Valence une charge de 250 kilos de cocaïne. Les trois ont été arrêtés lorsque ils essayaient de sortir dans un camion de la zone portuaire, avec plusieurs sacs à dos remplis de drogue, camouflé dans la cabine d’un camion.

L’arrestation a été possible grâce au service de sécurité du Port, l’une des principales portes d’entrée vers toute l’Europe de la cocaïne envoyée d’Amérique du Sud par les barons de la drogue, a détecté trois hommes dans une attitude suspecte au terminal à conteneurs CSP, juste en face du Club Náutico de València. Lorsqu’ils ont été arrêtés, ils avaient déjà violé et pris les sacs à dos avec les médicaments du conteneur chargé de légumes qui avait servi à amener à Valence, de Carthagène des Indes (Colombie), le 250 kilos de cocaïne d’une grande pureté, d’une valeur de 7,5 millions.

Une fois de plus, les trafiquants de drogue ont utilisé le système du “crochet perdu” ou du “crochet aveugle” – “rip off” dans sa variante anglaise – pour acheminer des cargaisons de drogue vers l’Espagne. Ce système, trop bon marché pour les revendeursconsiste en contaminer un conteneur avec une cargaison légale pour une entreprise non liée au trafic de drogue, qu’ils choisissent pour son volume élevé d’importations, ce qui minimise la possibilité que les douanes la soumettent à un contrôle.

Dans ce cas, les légumineuses viennent du Péroumais le réseau de la drogue cargaison contaminée lors d’une escale de navire dans le port de Carthagène des Indes. Comme d’habitude, à ce moment-là, ils ont non seulement chargé les sacs remplis de paquets de cocaïne, mais aussi ils ont laissé un sceau exactement le même que celui utilisé pour refermer le récipient, de sorte que lorsque le les sauveteurs récupèrent les sacs à dos à destination -dans ce cas, Valence-, ils utilisent ce sceau pour remplacer celui qu’ils doivent briser pour ouvrir les portes et sortir la drogue.

Les trois personnes arrêtées pour trafic de drogue dans cette affaire sont les camionneur, Espagnol de 53 ans; la sauveteur, un colombien de 26 ans; et celui envoyé par les acheteurs pour certifier la livraison, c’est-à-dire le ‘notaire’, un Britannique de 35 ans.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT