Nouvelles Du Monde

Y a-t-il des mérous dans les eaux de la mer Noire ?

Y a-t-il des mérous dans les eaux de la mer Noire ?

Un dangereux prédateur se reproduit dans les eaux de la mer Noire : le mérou. Les experts mettent en garde contre le problème.

Traditionnellement, le 9 mai marquait le début de la saison de pêche avec la bénédiction de la Saint-Nicolas. Le saint veillera sur les pêcheurs jusqu’au début de l’hiver, disent les habitants du village “Chengene Skele” à Bourgas.

“Ce poisson mérou est en quelque sorte une légende. Tout le monde a entendu parler d’elle, mais personne ne l’a vue. Si nous allons demander au village de pêcheurs, nous verrons que 90% des pêcheurs ne l’ont pas vue. Mais c’est l’un des poissons les plus savoureux”, explique Georgi Dimov-Chicagoto, pêcheur de longue date.

Il a dit qu’il était dans l’océan depuis de nombreuses années et qu’il avait réussi à attraper un mérou. Il explique qu’il existe de nombreux types de mérous, depuis les poissons de 4 kilogrammes jusqu’aux spécimens de 400 kilogrammes mesurant au moins deux mètres de long.

Lire aussi  Qu'est-ce qui a causé la mort d'Ivana Trump ?

“C’est vraiment un poisson très savoureux, dont la pêche est interdite en raison de l’intérêt excessif des pêcheurs”, explique le Chicago.

Selon lui, il y a davantage de perchoirs dans la mer Noire qui accompagnent les navires. Il a toutefois souligné que les mérous se trouvent principalement dans la mer Égée et “pas étonnant qu’il y en ait aussi dans la mer Noire, mais cela ne veut rien dire”.

“Le fait que ce poisson soit un prédateur n’est pas un problème. Il existe également d’autres prédateurs, comme les requins. Les dauphins consomment également de grandes quantités de poisson. À mon avis, le mérou ne fera pas beaucoup de dégâts, car il s’agit d’une espèce de poisson rare. Ce n’est pas un poisson de passage à posséder en grande quantité”, ajoute le pêcheur de longue date.

Selon lui, le plus grand prédateur est l’homme, car il capture du poisson en grande quantité, tandis que le mérou consomme autant de poisson qu’il en a besoin, rapporte btv.

Lire aussi  Patrick Sébastien s'inquiète du tribunal médiatique dans TPMP

“Le Rapan, grâce à son rachat, est presque éteint. Il est arrivé il y a de nombreuses années en mer Noire avec l’aide de navires japonais. Il s’est développé ici parce qu’il n’a pas d’habitat naturel. Il se nourrit principalement de crustacés”, a expliqué Georgi Dimov-Chicagoto.

2024-05-12 08:53:00
1715499060


#atil #des #mérous #dans #les #eaux #mer #Noire

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

22. avril 2024

2024-06-22 12:30:57 Je pense à l’adaptateur, mais l’adaptateur ne pense pas à l’alimentation Je passe une semaine

ADVERTISEMENT