Nouvelles Du Monde

U 21 rate la victoire à la répétition générale de l’EM

U 21 rate la victoire à la répétition générale de l’EM

DL’équipe nationale allemande U-21 n’a pas été en mesure de se mettre dans l’ambiance du Championnat d’Europe de football cet été avec le sentiment d’accomplissement espéré. A peine trois mois avant le début du tournoi, l’équipe de l’entraîneur Antonio Di Salvo a été tenue en échec 0-0 par la Roumanie à Sibiu mardi. Le tenant du titre attend toujours sa première victoire de l’année du Championnat d’Europe. « Au final, il faut dire qu’on n’a pas été assez dangereux pour marquer. Nous n’avions pas de présence dans la surface de réparation”, a déclaré Di Salvo.

Sans de nombreux joueurs réguliers, l’équipe allemande a réalisé une performance engagée, mais a développé trop peu de menace de but et n’a pas suffisamment exploité ses opportunités. “Nous devons jouer plus clairement au but et augmenter notre rythme de jeu”, a exigé Ansgar Knauff de Francfort. Dans l’ensemble, Di Salvo était satisfait de la performance de son équipe : « Ils ont réussi le test de caractère. Ce n’était pas facile de jouer ici.”

Lire aussi  Séparé de la mère, aliéné de l'enfant

C’était le dernier match test officiel de la sélection de l’Association allemande de football avant le début des Championnats d’Europe en Géorgie et en Roumanie. Dans 86 jours, le premier match du Championnat d’Europe contre Israël approche. Les autres adversaires de la phase de groupes sont l’Angleterre et la République tchèque. Jusque-là, Di Salvo n’a que le camp d’entraînement au Tyrol du Sud avec deux matches amicaux en juin pour préparer son équipe. Dans les remplaçants Kenneth Schmidt et Henning Matriciani, il a donné à deux autres débutants une chance de probation mardi.

L’Allemagne manque de rythme en Roumanie

Le match à Sibiu a commencé comme Di Salvo l’avait prédit : intense et âprement disputé. “Nous avons préparé l’équipe au fait qu’il n’y a pas de temps pour jouer calmement ici, qu’il y a une action directe”, a déclaré le joueur de 43 ans avant le coup d’envoi au ProSieben Maxx. Poussés par les 11 372 fans dans l’arène à guichets fermés de Transylvanie, les hôtes se sont lancés dans les duels sans compromis et de manière agressive. Trois cartons jaunes dans le premier quart d’heure – dont deux pour la sélection allemande – en sont la preuve.

Lire aussi  Combien de personnes aux manifestations contre la droite ? : Compter contre l’extrémisme de droite

L’Allemagne a dominé le jeu et a eu plus de possession, la Roumanie a changé rapidement et a attendu les contre-attaques. L’attaquant du Hertha BSC Jessic Ngankam a eu sa première chance du match quatre jours après avoir fait ses débuts très remarqués lors de la défaite 2-2 contre le Japon. Sa frappe d’environ 15 mètres n’a posé aucun problème au portier roumain (11e). La tentative du capitaine Yannik Keitel depuis l’entrée de la surface de réparation est contrée (23e).

La Roumanie, co-animatrice de l’EM, a été particulièrement dangereuse sur coups de pied arrêtés et après les situations de transition. La plus belle occasion a été déjouée par le gardien fribourgeois Noah Atubolu, qui s’est remis en sécurité et a sauvé la tête de Stefan Baiaram après un corner (33e). L’équipe allemande manquait de rythme, surtout en seconde période. Le onze n’a pas joué les quelques occasions prometteuses avec suffisamment de constance. Le milieu de terrain Angelo Stiller a raté la meilleure occasion en seconde période. Le Hoffenheimer n’a pas dégagé la tête devant le but avec de la pression et s’est placé assez (55e).

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT