nouvelles (1)

Newsletter

Toulouse, Colomiers : coup de vert sur les Pyramides d’argent

l’essentiel
Le Grand Prix régional des Pyramides d’argent a été attribué aux logements troglodytes de la résidence Respiration, du promoteur Marignan, aux Ramassiers. Un palmarès qui a mis par ailleurs l’accent sur l’écologie.

Il fallait oser. Le promoteur Marignan Occitanie et l’architecte toulousain Pascal Merz l’ont fait. Pour aménager un terrain contraint de la ZAC des Ramassiers, à cheval sur les communes de Colomiers et Toulouse, près de voies ferrées et de la gare de bus, ils ont utilisé le concept des maisons troglodytes. La résidence Respiration, et ses 86 logements sont adossés à une sorte de tertre boisé qui protège des nuisances sonores et visuelles. Le jury des Pyramides d’argent, sorte d’Oscars de la promotion immobilière privée, a attribué son Grand Prix régional à cette résidence Respiration, qui représentera la région au niveau national.
« La colline boisée protège totalement les habitants de la vue et du bruit de trains, tous les logements sont orientés au sud vers une clairière centrale de 8 000 m2 sur les 11 000 du terrain », précise Pascal Merz, l’architecte du cabinet AMPM. Des logements (70 % de T3 à T5) livrés en juin 2023 déjà tous vendus, avec pour la moitié des propriétaires occupants et un prix moyen (4 050 euros le m2 parking inclus, 2 950 en prix maîtrisé), inférieur à la moyenne de l’agglomération.

Un palmarès plutôt vert

La résidence Respiration, en construction boulevard de L’Europe, sera livrée en juin 2023.
DDM – FRÉDÉRIC CHARMEUX

Les Pyramides d’argent désignent les réalisations les plus remarquables de l’année. En 2022, le jury, composé d’Annette Laigneau, maire adjointe de Toulouse et vice-présidente de Toulouse Métropole en charge de l’urbanisme, de décideurs partenaires (EDF, Toulouse Métropole Habitat, Groupement des industriels de la prescription, banques, bureaux d’études…) et de journalistes spécialisés, a repeint en vert le béton gris et la brique rose de Toulouse. La nature en ville mais aussi la sobriété écologique et le zéro artificialisation nette étaient au cœur des délibérations et du vote. On a parlé arbres, potagers, jardins, serres partagées, végétalisation de friches industrielles, mais aussi réseau de chaleur urbain, pompe à chaleur, panneaux photovoltaïques. La résidence Natura (Premium Promotion), une centaine de logements avec des murs en paille, à Toulouse, a recueilli le Coup de Cœur du jury.
La résidence sociale Malepère (Urbis), troisième réalisation de la région Occitanie à obtenir le très rare label BBCA, a obtenu la Pyramide du bâtiment bas carbone. Casual (Sporting Promotion), aux Ramassiers, celle de l’Innovation industrielle pour ses logements personnalisés jusque dans leur façade (Edouard François, architecte). L’Ariane (Urbis) a eu celle de la stratégie Bim (conception en 3D) et Data, Vivre Ensemble (Saint-Agne Immobilier) le prix de la conduite responsable des travaux pour sa résidence senior à loyer modéré dans le quartier de la Cité blanche aux Izards, Res’Pyr (AFC Promotion) celui de l’impact sociétal pour son projet de quartier mixte à Muret intégrant un établissement socio-éducatif pour autistes, tandis que Vitesco (Bouygues Immobilier) à Basso Cambo obtenait la Pyramide de l’immobilier d’entreprise. Des prix remis mardi 20 septembre lors d’une soirée de gala au Domaine de Preissac à Catelmaurou.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT