Nouvelles Du Monde

Sécurité des données et souveraineté numérique : Le cloud souverain de Micro Logic, un modèle innovant 100 % canadien

Sécurité des données et souveraineté numérique : Le cloud souverain de Micro Logic, un modèle innovant 100 % canadien

Que ce soit dans le secteur public ou privé, le stockage de l’information représente un enjeu majeur. Dossiers médicaux, intelligence d’affaires, secrets industriels, rapports financiers et résultats de recherche, notamment, doivent être très bien protégés. Constamment en avant des tendances et pionnier en matière de cloud souverain, Micro Logic offre un modèle qui répond aux besoins des organisations. Les données demeurent sur le territoire canadien, sous un cloud protégé par les lois d’ici et leur traitement est alimenté par une énergie propre.

« Pour moi, ça a toujours été un non-sens que l’entièreté de nos données, les plus sensibles notamment, soient hébergées par des entreprises américaines, et donc assujetties aux lois américaines. Dans le contexte grandissant de menace de cyberattaques et dans un contexte géopolitique fragile, je ne pouvais me résigner à observer en spectateur ce pan majeur du monde des TI dominé exclusivement par des entreprises étrangères. Je me suis dit: nous avons l’expertise, les infrastructures, de l’énergie propre. Pourquoi ne pas fabriquer notre cloud souverain, 100 % canadien? Nous y sommes parvenus », évoque son président, Stéphane Garneau.

Lire aussi  Miley Cyrus sur 'Flowers' passe la troisième semaine au n ° 1 sur Hot 100 - Billboard

Un cloud souverain…

Toutes les données sont importantes pour une organisation, particulièrement celles qui sont sensibles et cruciales. Le cloud de Micro Logic permet de les conserver sous la juridiction des lois et règlements du Canada et à l’abri des influences étrangères. Ce cloud rencontre les normes les plus strictes en vigueur, tout en préservant l’intégrité des données et de la propriété intellectuelle.

« Aux États-Unis et au Canada, par exemple, les lois d’accès à l’information ne sont pas du tout les mêmes, rappelle au passage le président de Micro Logic. Il s’agit d’un différenciateur majeur puisque les fournisseurs des États-Unis sont soumis au CLOUD Act, une loi qui permet aux autorités américaines d’accéder aux données stockées par des entreprises américaines, peu importe où ces données sont localisées dans le monde. »

… et 100 % canadien

Opter pour Micro Logic, c’est investir dans la création de richesse et l’intelligence collective chez nous, c’est soutenir une entreprise pionnière reconnue à l’échelle mondiale pour son savoir-faire exceptionnel en infonuagique. En participant à l’essor du « fabricant de nuage » québécois, on contribue non seulement à attirer, mais à fidéliser des talents dans un créneau essentiel au virage technologique. Cette occasion de prendre le leadership canadien du cloud souverain en est une d’innovation et d’ambition.

« Nous avons fait le pari audacieux de bâtir un cloud souverain en s’appuyant sur le savoir-faire de talents d’ici. Aujourd’hui, notre cloud détient les qualifications les plus reconnues sur la planète : seuls quatre clouds en Amérique du Nord possèdent ce niveau de qualification. Nous faisons partie d’un groupe ultra sélect. Nous sommes la preuve que les entreprises d’ici peuvent rivaliser avec les meilleurs dans le monde sur le plan technologique. On a bâti un cloud. On a surtout bâti une richesse collective qui profite à tout l’écosystème. »

— Stéphane Garneau, président de Micro Logic

Responsable et à l’écoute des besoins

Micro Logic mise par ailleurs sur une quête de croissance technologique qui s’effectue sans imposer de fardeau écologique. Consciente de l’impact environnemental du traitement des données, l’entreprise privilégie, depuis sa création, des centres de données à haut facteur d’efficacité énergétique.

Lire aussi  Le président américain Biden s'exprime à Varsovie : "La Russie ne gagnera jamais"

D’hier à aujourd’hui

Si Micro Logic contribue aujourd’hui au rayonnement de l’expertise québécoise, l’histoire de l’entreprise a commencé il y a maintenant 41 ans. Acquise par Stéphane Garneau en 2009, elle est passée d’une boutique de produits Apple, à l’un des plus importants fournisseurs de technologies de l’information au pays. Depuis 2014, l’entièreté des profits a été investie dans la conception d’un cloud – Cirrus – destiné à conquérir ce marché émergent. L’entreprise connaît une croissance fulgurante, crée de la richesse ici, et renforce la position du Québec en TI. Elle participe à l’offre d’emplois payants, à l’attraction et à la rétention de talents.

« En 2014, personne ne parlait de cloud quand nous avons lancé notre solution, du moins pas comme c’est le cas maintenant. Nous avons su foncer et sommes devenus, au Québec, un précurseur », conclut le président de Micro Logic.

#cloud #signé #Micro #Logic
publish_date] pt]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Votre navigateur Web n’est pas pris en charge

Votre navigateur Web n’est pas pris en charge

Votre navigateur Web n’est pas pris en charge | cnn CNNEflèche vers le basfermerglobeplaylistrecherchesocial-facebooksocial-googleplussocial-instagramliens sociauxcourrier socialsocial-plussocial-twittersocial-whatsapp-01social-whatsapphorodatagetapez-audiogalerie de

ADVERTISEMENT