nouvelles (1)

Newsletter

Salem Corporation va augmenter le nombre de plombiers agréés

La Salem Corporation a décidé d’accorder des licences à davantage de plombiers, avec des conditions, pour régler les problèmes liés à la fourniture de nouvelles connexions d’eau et à la réparation des conduites existantes.

Jusqu’en 2007, les habitants de la ville de Salem devaient s’adresser à un plombier agréé pour obtenir un raccordement à l’eau. Le plombier paiera le montant à l’organisme civique et obtiendra l’autorisation pour le nouveau raccordement après avoir rempli toutes les formalités. Ce système a été modifié par la suite et les gens peuvent maintenant s’adresser directement à la Société ou par l’intermédiaire d’un plombier agréé.

Comme le nombre de plombiers est faible, il y a des retards dans les réparations dans les zones de la Corporation. Ainsi, le département de l’administration municipale a ordonné à toutes les corporations d’augmenter le nombre de plombiers, indiquent des sources.

« Sur cette base, l’organisme civique a décidé d’augmenter le nombre de plombiers agréés. À l’heure actuelle, seuls cinq plombiers agréés font partie de la Société et ils ne sont pas en mesure de traiter les plaintes ou de fournir de nouvelles connexions aux résidences à temps. Un plombier doit payer 50 000 ₹ de caution et 5 000 ₹ chaque année pour renouveler sa licence », a déclaré un responsable de Salem Corporation.

La Société a énuméré 11 conditions pour fournir la licence, y compris le droit d’accorder le raccordement ou de réparer les pipelines uniquement après avoir obtenu l’autorisation du commissaire ou de l’officier délégué par lui. La licence d’un plombier sera annulée s’il a été trouvé en train de raccorder l’eau ou de réparer des conduites sans autorisation. Les travaux doivent être achevés en présence d’un personnel du corps civique. Chaque mois, le plombier doit obtenir une signature de l’ingénieur municipal après avoir enregistré les détails des travaux qu’il a effectués. Les plombiers doivent utiliser des équipements aux normes BIS, a ajouté le responsable.

Une résolution a été adoptée à ce sujet lors de la dernière réunion du conseil. Selon les responsables, les travaux visant à fournir une licence commenceraient bientôt sur la base des instructions du Commissariat à l’administration municipale.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT