Nouvelles Du Monde

Les sociétés de cannabis signalent un troisième trimestre lent – ​​Nouvelles entreprises dans le domaine du cannabis

Les sociétés de cannabis signalent un troisième trimestre lent – ​​Nouvelles entreprises dans le domaine du cannabis

2023-11-19 19:25:12

Le Suivi des revenus et des revenus des sociétés publiques de cannabis, géré par New Cannabis Ventures, classe les sociétés de cannabis les plus génératrices de revenus. Cette mise à jour est la première depuis fin août, et de nombreuses publications financières seront très prochainement publiées.

Règles de suivi

Ce tracker basé sur des données et des faits sera continuellement mis à jour en fonction des nouveaux documents financiers afin que les lecteurs puissent rester informés. Les entreprises doivent déposer une demande auprès de la SEC ou de SEDAR et être à jour pour pouvoir être incluses. Lorsque nous avons lancé cette ressource en mai 2019, les entreprises dont le chiffre d’affaires trimestriel dépasse 2,5 millions de dollars américains étaient éligibles. Au fur et à mesure que le secteur s’est développé et que de plus en plus d’entreprises sont devenues publiques, nous avons augmenté le minimum à plusieurs reprises par la suite, notamment en passant à 5 millions de dollars américains en octobre 2019, à 7,5 millions de dollars américains en juin 2020, à 10 millions de dollars américains en novembre 2020 et 12,5 millions de dollars en août 2021. En raison de la croissance rapide de l’industrie du cannabis, nous avons augmenté le minimum à 25 millions de dollars américains (34,3 millions de dollars canadiens) pour être admissibles à ce que nous appelons maintenant la liste senior et avons introduit une liste junior avec un minimum de 12,5 millions de dollars américains. millions (17,1 millions de dollars canadiens) en septembre 2021.

Une note sur le résultat opérationnel ajusté

En mai 2019, nous avons ajouté une mesure supplémentaire, « Résultat opérationnel ajusté », comme nous l’avons détaillé dans notre newsletter. Le calcul prend le résultat opérationnel déclaré et l’ajuste pour tenir compte de toute variation de la juste valeur des actifs biologiques requise par la comptabilité IFRS. Nous pensons que cet ajustement améliore la comparabilité des sociétés entre les comptabilités IFRS et GAAP. Nous notons que le bénéfice d’exploitation peut souvent inclure des éléments ponctuels tels que la rémunération en actions, les dépréciations de stocks ou les dépenses d’inscription en bourse, et nous recommandons aux lecteurs de comprendre l’impact de ces éléments non monétaires sur les résultats financiers trimestriels. De nombreuses entreprises passent des normes IFRS à la comptabilité US GAAP, ce qui réduira la nécessité de procéder à des ajustements. Veuillez noter que nos classements incluent uniquement les revenus réels déclarés et non les revenus pro forma. Nous notons également que les entreprises ayant des activités autres que le cannabis doivent fournir des rapports financiers sectoriels qui détaillent non seulement les revenus mais également le bénéfice d’exploitation pour que leur bénéfice d’exploitation soit inclus dans le tracker. Actuellement, Aurora Cannabis (NASDAQ : ACB) (TSX : ACB), Ispire (NASDAQ : ISPR), Jazz Pharma (NASDAQ : JAZZ) et Tilray (TSX : TLRY) (NASDAQ : TLRY) ne fournissent pas ces informations.

Lire aussi  Le drone expérimental X-65 : une révolution dans la technologie des appareils volants

Mises à jour de l’inclusion du tracker

Lors de notre dernière mise à jour le 27 octobre, 35 sociétés étaient qualifiées pour figurer sur la liste senior, dont 29 en dollars américains et 6 en dollars canadiens. Actuellement, 30 entreprises qui déposent leurs déclarations en dollars américains sont admissibles et 6 qui déposent leurs déclarations en dollars canadiens se qualifient pour les listes seniors, soit un total de 36. La liste junior comprend désormais 11 entreprises déclarantes en dollars américains et 5 en dollars canadiens. Sur une base combinée, le Public Cannabis Company Revenue & Income Tracker comprend désormais 52 sociétés. Depuis fin octobre, Planet 13 (OTC : PLNH) (CSE : PLTH) est passé de la liste senior à la liste junior, tandis que Flora Gold (OTC : GRAM) (NEO : GRAM) et iPower (NASDAQ : IPW) ont fait l’inverse, passer de la liste junior à la liste senior. 22nd Century Group (NASDAQ : XXII) a disparu de la liste junior et Ispire est nouveau dans la liste junior.

Entreprises incluses ayant déclaré depuis octobre

Depuis notre dernière mise à jour, la plupart des entreprises ont fait rapport. Ce n’était pas un bon trimestre pour la croissance des revenus.

Senior et Junior – Reporting en dollars américains

Les 5 plus grands MSO ont tous déclaré. Curaleaf (OTC : CURLF) (CSE : CURA) a vu ses ventes diminuer de manière séquentielle tout en augmentant de seulement 2 % par rapport à il y a un an. Green Thumb Industries (OTC : GTBIF) (CSE : GTII) a connu une croissance plus séquentielle, son chiffre d’affaires ayant augmenté de 5 % par rapport à l’année dernière. Trulieve (OTC : TCNNF) (CSE : TRUL) a continué de connaître des baisses, tandis que Verano (OTC : VRNOF) (CSE : VRNO) a progressé modestement. Cresco Labs (OTC : CRLBF) (CSE : CL) a publié un rapport la semaine dernière et a également diminué, bien que moins que ce que les analystes prévoyaient.

Lire aussi  L'approche "tronçonneuse" de Musk sur Twitter ne fonctionnera pas : Chris Kelly

Parmi les plus grandes sociétés auxiliaires, Scotts Miracle-Gro (NYSE : SMG) a de nouveau vu son activité à Hawthorne diminuer. GrowGeneration (NASDAQ : GRWG) a grimpé en flèche grâce aux achats d’initiés effectués par son PDG et par son président, mais le chiffre d’affaires du trimestre a été considérablement inférieur à celui du trimestre précédent et de l’année dernière. WM Technology (NASDAQ : MAPS) a vu ses revenus diminuer à nouveau, mais le rythme s’est modéré. Plus important encore, peut-être, l’EBITDA ajusté a été bien meilleur que prévu et a augmenté considérablement de manière séquentielle et par rapport à il y a un an.

Senior et Junior – Déclaration en dollars canadiens

Aucune des entreprises qui ont déclaré n’a atteint 100 millions de dollars canadiens de revenus trimestriels. Il convient de noter que Canopy Growth (NASDAQ : CGC) (TSX : WEED) est devenu un générateur de revenus exclusivement lié au cannabis, nous avons donc pu inclure son bénéfice d’exploitation ajusté.

Seule entreprise avec un chiffre d’affaires trimestriel supérieur à 100 millions de dollars canadiens, High Tide (NASDAQ : HITI) (TSXV : HITI), en baisse de 22,7 % jusqu’à présent en 2023, publiera son quatrième trimestre d’ici la fin janvier. Les analystes s’attendent à ce que les revenus augmentent de 16 % par rapport à l’année dernière pour atteindre 126 millions de dollars canadiens, avec un EBITDA ajusté de 7 millions de dollars canadiens. D’ici la fin novembre, Organigram (NASDAQ : OGI) (TSX : OGI) publiera son quatrième trimestre, dont les analystes prévoient une baisse de 13 % des revenus à 40 millions de dollars canadiens avec un EBITDA ajusté de 1 million de dollars canadiens. L’entreprise n’a pas encore programmé de conférence téléphonique. Les actions de la société, sans dette et disposant d’une trésorerie importante, se négocient à seulement 50 % de leur valeur comptable tangible.

Tiens-toi à jour

Visiter le Suivi des revenus des sociétés publiques de cannabis pour suivre et explorer la liste complète des entreprises éligibles. Nous avons récemment créé un moyen pour nos lecteurs d’accéder à notre bibliothèque d’articles sur Revenue Tracker. Pour nos lecteurs qui souhaitent rester au courant des appels de résultats programmés dans le secteur, nous avons créé et mettons continuellement à jour le calendrier des conférences téléphoniques sur les résultats des investisseurs dans le cannabis.

Lire aussi  Un lodge géorgien restauré par un architecte dans l'ouest de Cork sur le marché pour 725 000 € – The Irish Times

Alan Brochstein, CFA

Basé à Houston, Alan met à profit son expérience en tant que fondateur de la communauté en ligne 420 Investor, la première et toujours la plus grande plateforme de due diligence axée sur les actions cotées en bourse de l’industrie du cannabis. Grâce à son vaste réseau au sein de la communauté du cannabis, Alan continue de trouver de nouvelles façons de connecter l’industrie et de faciliter sa croissance durable. À Nouvelles entreprises liées au cannabis, il est responsable du développement du contenu et des alliances stratégiques. Avant de se concentrer sur l’industrie du cannabis début 2013, Alan, qui a débuté sa carrière à Wall Street en 1986, a travaillé comme analyste de recherche indépendant après plus de deux décennies de recherche et de gestion de portefeuille. Écrivain prolifique, avec plus de 650 articles publiés depuis 2007 sur À la recherche d’Alphaoù il compte 70 000 abonnés, Alan intervient fréquemment lors de conférences de l’industrie et d’un source fréquente aux médias, notamment le New York Times, le Wall Street Journal, Fox Business et Bloomberg TV. Contacter Alain : Twitter | Facebook | LinkedIn | E-mail

Recevez notre newsletter du dimanche





#Les #sociétés #cannabis #signalent #troisième #trimestre #lent #Nouvelles #entreprises #dans #domaine #cannabis
1700413572

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT