nouvelles (1)

Newsletter

Le volley-ball divise les matchs dans la double tête de l’Ivy League

Le Big Green est tombé à l’Université de Princeton mais s’est imposé face à l’Université de Pennsylvanie.

de Emmy Repolgle | 03/10/22 01h10

Avec l’aimable autorisation d’Emma Engström

Le volley-ball Big Green a disputé ses deuxième et troisième matchs de la Ivy League à Leede Arena ce week-end. Alors que l’équipe a échoué contre l’Université de Princeton 0-3 vendredi, samedi, l’équipe a repris le terrain et a gagné contre l’Université de Pennsylvanie, 3-1.

Au début du grand week-end, Dartmouth venait de remporter une victoire contre l’Université de Harvard lors de son premier match de la saison en Ivy League.

Face aux Tigers, le premier set s’est terminé sur un score de 21-25, le deuxième 17-25 et les Tigers ont remporté le troisième set 24-26. Vers la fin du troisième set, le Big Green a égalisé Princeton 24-24, mais Dartmouth n’a pas pu remporter la victoire. L’équipe s’est concentrée sur ses blocs cette saison, selon l’entraîneur-chef Gilad Doron – ce qui était clair dans ce match puisque le Big Green a totalisé quatre blocs et Princeton en a sorti deux.

“Princeton a des joueurs très physiques que nous devons contenir”, a déclaré Doron. “[In order to succeed against Princeton, the team needs to] défendre et bloquer très bien.

Princeton a pris les devants pendant la majeure partie du match alors que Dartmouth tentait de suivre. Taite Ryan ’23 et Ava Roberts ’26 ont tué respectivement dans le premier et le deuxième set pour maintenir l’élan. Dans le troisième set, Dartmouth a commencé à prendre de l’ampleur et a réussi à prendre la tête à 21-19 avec une mise à mort d’Ellie Blain ’24. Le Big Green n’a cependant pas été en mesure de le conserver, car Princeton a pris les quatre points restants pour terminer le match.

Dans le match contre Princeton, Karen Murphy ’24 et Makenzie Arent ’23 ont aidé Dartmouth à rester dans le match puisqu’elles ont totalisé 29 passes décisives entre elles. Murphy a mené l’équipe avec 16 passes décisives et Arent était juste derrière avec 13. L’année dernière, Arent a terminé la saison avec 485 passes décisives.

Emma Engstrom ’25 a mené l’équipe avec 14 récupérations et une moyenne solide de 4,77 récupérations par set.

Engstrom a déclaré que l’équipe a été “défiée d’une nouvelle manière” dans son match contre Princeton, ce qui les a aidés à apprendre ce sur quoi il fallait travailler.

Après la défaite contre Princeton vendredi, le Big Green s’est rapidement tourné vers un autre adversaire de l’Ivy League : Penn. Dimanche, le Big Green est sorti vainqueur avec un score final de 3-1. Dartmouth a remporté les deux premiers sets, 25-17 et 25-12, mais Penn est revenu et a remporté le troisième set avec un score de 20-25. Cependant, le Big Green s’est rallié pour remporter la victoire contre Penn alors que l’équipe a assuré le quatrième set 25-16.

Engstrom a réfléchi au match de l’an dernier contre les Quakers en référence au volley-ball similaire obtenu entre la défaite de vendredi et le début du match contre Penn dimanche.

«En termes de jeu Penn [last year], nous avons perdu contre eux 15-13 au cinquième set de notre premier match contre eux et avons fini par les balayer la deuxième fois que nous les avons affrontés », a déclaré Engstrom. “Je pense que nous avions de l’élan et de l’énergie dans ce match.”

Dans le premier set, Dartmouth a commencé fort avec une séquence de 10 points avec Blain au service. Alors que le Big Green détenait un avantage de 17-6 sur Penn, Ali Silva ’23 a terminé le deuxième set avec un as. Alors que Dartmouth a décroché une avance de 20-16 au début du troisième set, ils n’ont pas pu tenir le coup et Penn a pris le set 25-20. Au début du quatrième set, les Big Green et les Quakers étaient au coude à coude et étaient à égalité 14-14. Peu de temps après, Dartmouth a pris une avance de cinq points, grâce aux blocs et aux attaques décisives de Grace Wiczek ’23.

Au cours de ce match contre Penn, Dartmouth a eu un total de huit blocs – ce qui, selon Doron, était vital pour le jeu de la Ivy League ce week-end. Le Big Green a pris les devants sur Penn en termes de points, de victoires, d’as, de blocs, de passes décisives et de récupérations. Arent a mené l’équipe avec un total de 21 passes décisives dans le match contre Penn.

“Cette semaine, à l’entraînement, nous nous sommes vraiment concentrés sur le volley-ball de Dartmouth au lieu d’essayer de battre l’autre équipe”, a déclaré Arent. “Nous profitons du fait qu’il n’y a que 18 personnes – cela fait de notre équipe un groupe d’amis cohérent où nous nous soutenons tous et nous connaissons tous.”

Dartmouth détient maintenant une fiche globale de 9-3 avec une fiche de 2-1 dans la Ivy League. Lors de son prochain match, le volleyball affrontera l’Université Brown – également avec un record de 2-1 en Ivy League – le vendredi 7 octobre à Leede Arena à 19 h.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT

For complains, abuse, advertising contact:

Pour les plaintes, les abus, la publicité, contactez :
o f f i c e @byohosting.com

Ads
Copyright © 2022 Nouvelles Du Monde. All rights reserved. Hosted by Byohosting – Most Recommended Web Hosting –