Nouvelles Du Monde

Le régime alimentaire japonais : clé de la santé cognitive des femmes

Le régime alimentaire japonais : clé de la santé cognitive des femmes

Thé vert, algues et poisson… Voici le menu pour prévenir l’atrophie du cerveau liée à l’âge et éviter la démence ou le déclin cognitif. Une étude indique que le régime alimentaire japonais est la clé, mais cela ne fonctionne que pour les femmes.

Ce n’est un secret pour personne : le Japon, en particulier Okinawa situé tout au sud non loin de Taïwan, abrite les centenaires les plus célèbres du monde. L’archipel nippon paradisiaque concentre un grand nombre d’aînés qui ont dépassé le siècle de vie. Hormis leur état d’esprit et leur mode actif, comme le rappelle la compagnie aérienne Compagnies aériennes japonaises, on sait aussi que leur alimentation contribue à leur longévité. Légumes, végétaux, riz, poisson, algues… C’est le menu de ces fameux centenaires, mais en réalité, ce ne sont pas les seuls Japonais à suivre ce régime.

Des habitudes alimentaires

Les Japonaises l’ont également adopté ! Et c’est une bonne chose car ces habitudes alimentaires empêchent leur cerveau de s’atrophier en vieillissant. En vieillissant, le déclin cognitif ou la démence sont en effet des conséquences de l’atrophie cérébrale. Il s’agit bien des femmes japonaises, et non des hommes qui ne bénéficient pas des mêmes effets protecteurs, selon une étude publiée dans le Journal nutritionnel.

Lire aussi  Le marché des cellules souches hématopoïétiques devrait générer des revenus importants d'ici 2030

Au total, 1 636 cobayes âgés de 40 à 89 ans ont participé à ces recherches soutenues par le Centre national de gériatrie et de gérontologie du Japon ainsi que par l’université de Liverpool au Royaume-Uni. Le régime alimentaire des participants a été suivi pendant deux ans, permettant de déterminer trois grands types de régimes, dont le régime occidental, un autre basé principalement sur les légumes, les fruits et les produits laitiers, et enfin le régime alimentaire traditionnel japonais. Le secret d’une bonne santé cognitive, Mesdames, serait ainsi lié à la consommation de thé vert, de champignons ou encore du miso, la célèbre pâte de soja fermentée à la base de recettes relevées par l’umami (la cinquième saveur).

dans un article qui peut être bien référencé sur Google
#Thé #vert #champignons #miso.. #pourquoi #lalimentation #japonaise #contribuetelle #longévité #des #femmes
2024-04-18 00:31:00

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT