Nouvelles Du Monde

Le personnel de l’ONU impliqué dans le terrorisme du Hamas ? Plusieurs États arrêtent les paiements

Le personnel de l’ONU impliqué dans le terrorisme du Hamas ?  Plusieurs États arrêtent les paiements

2024-01-27 18:29:14

En date du : 27 janvier 2024 16h29

Israël accuse les employés de l’Agence de secours palestinienne des Nations Unies d’être impliqués dans les attaques terroristes du Hamas le 7 octobre. Les États-Unis et d’autres pays ont désormais cessé leurs paiements à l’organisation des Nations Unies.

L’agence d’aide des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) subit une pression croissante en raison de soupçons selon lesquels certains de ses employés pourraient avoir été impliqués dans l’attaque islamique radicale du Hamas contre Israël le 7 octobre. Plusieurs pays ont temporairement suspendu leurs paiements à l’organisation onusienne. Il s’agit notamment des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Canada, de l’Australie, de l’Italie et de la Finlande.

Le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a rapporté qu’Israël avait fourni à l’agence humanitaire des informations selon lesquelles plusieurs employés auraient été impliqués dans le bain de sang. L’ONU n’a pas encore annoncé comment ces employés pourraient avoir été impliqués dans le massacre du Hamas en Israël.

ET-secrétaire général “horrifié”

Lazzarini et le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, ont été horrifiés et ont menacé les personnes concernées de conséquences pénales si leurs soupçons étaient confirmés. Lazzarini a licencié les employés et a ordonné une enquête.

Paiements arrêtés

Le ministère des Affaires étrangères a salué la réaction de l’ONU. Le ministère a écrit sur la plateforme X qu’il était profondément préoccupé par ces informations. “J’attends une enquête complète, approfondie et transparente”, a écrit la ministre fédérale du Développement Svenja Schulze sur , a écrit Schulze. Dans le même temps, elle a expliqué : L’organisation humanitaire joue « un rôle central et vital dans l’approvisionnement de la population palestinienne à Gaza ». Selon ses propres informations, le gouvernement fédéral a soutenu l’agence humanitaire de l’ONU à hauteur de plus de 200 millions d’euros rien qu’en 2023.

Lire aussi  L'Ukraine est capable de reprendre Kherson à la Russie, selon le chef du Pentagone - The Irish Times

D’autres pays occidentaux sont également d’importants donateurs à l’UNRWA. En réponse, les États-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne ont temporairement suspendu l’octroi de fonds supplémentaires à l’agence humanitaire de l’ONU. Selon le Département d’État américain, les États-Unis sont extrêmement préoccupés. Le ministère des Affaires étrangères de Londres s’est dit consterné par ces allégations et souhaitait ouvrir une enquête. Le ministre italien des Affaires étrangères, Antonio Tajani, a assuré : “Nous sommes déterminés à fournir une aide humanitaire à la population palestinienne et à protéger la sécurité d’Israël”.

Israël : « L’UNRWA est la branche civile du Hamas »

Pour l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, ces nouvelles allégations ne sont qu’un signe supplémentaire de la partialité des Nations Unies. Gilad Erdan a tenu des propos sévères lors d’un événement organisé à l’occasion de la Journée internationale du souvenir des victimes de l’Holocauste. “Non seulement les Nations Unies sont utilisées comme une arme pour nous refuser le droit d’exister, mais aussi pour nous exterminer physiquement”, a-t-il déclaré.

Lire aussi  Que signifiera la hausse des taux d'intérêt de la BCE pour votre prêt hypothécaire ? – Le Times irlandais

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, a accusé l’agence humanitaire de l’ONU d’avoir de nombreux employés membres du Hamas et soutenant le terrorisme. Il n’en a fourni aucune preuve. Dans un article sur Platform X, il a écrit que l’UNRWA est la branche civile du Hamas dans la bande de Gaza. Selon ses souhaits, l’organisation ne devrait plus jouer de rôle dans le territoire palestinien après la fin de la guerre.

Le Hamas parle d’une campagne de diffamation

Le Hamas a parlé d’une campagne de diffamation menée par Israël contre les organisations internationales qui aident les Palestiniens. Dans le même temps, l’organisation islamiste a condamné le fait que l’UNRWA ait critiqué les actions du Hamas et a appelé à la libération des otages enlevés en Israël. Il n’appartient pas à l’organisation d’exprimer des positions politiques dans le conflit.

Lazzarini a qualifié les attaques du 7 octobre de l’année dernière d’odieuses. Les terroristes du Hamas et d’autres groupes extrémistes palestiniens en Israël ont assassiné plus de 1 200 personnes en Israël. Ils ont également enlevé plus de 250 personnes dans la bande de Gaza lors de ce massacre brutal.

Une organisation humanitaire critiquée à plusieurs reprises

Après le 7 octobre, des informations non confirmées ont également circulé selon lesquelles des enseignants de l’UNRWA auraient célébré le massacre. Selon un rapport des médias israéliens, également non confirmé, l’un des otages aurait été détenu par un employé de l’organisation. Aucune des deux informations ne peut actuellement être vérifiée de manière indépendante.

Lire aussi  Des milliers de personnes manifestent à Paris en soutien à la Palestine malgré l'interdiction du gouvernement.

Mais l’organisation humanitaire, qui compte environ 30 000 employés, est critiquée à plusieurs reprises pour avoir fait le jeu du Hamas. En fait, les membres des milices terroristes ont exercé à plusieurs reprises des pressions sur l’organisation onusienne pour qu’elle se justifie en utilisant à mauvais escient des installations telles que des hôpitaux ou des écoles à leurs propres fins.

Des dizaines de travailleurs humanitaires de l’UNRWA ont également été tués depuis qu’Israël a commencé à bombarder la bande de Gaza en réponse au massacre du Hamas.

Les Nations Unies ont fondé l’UNRWA en 1949 pour aider les réfugiés palestiniens. Selon l’organisation, environ 5,9 millions de personnes ont désormais droit à ses services. Il s’agit notamment des Palestiniens qui ont fui ou ont été expulsés en 1948, ainsi que leurs descendants. L’UNRWA opère notamment en Jordanie, au Liban et dans les territoires palestiniens.

Antje Passenheim, ARD New York, tagesschau, 26 janvier 2024 23h55



#personnel #lONU #impliqué #dans #terrorisme #Hamas #Plusieurs #États #arrêtent #les #paiements
1706370079

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT