Nouvelles Du Monde

La Russie envisage de récupérer des dommages et intérêts auprès de l’Ukraine en raison du « blocus de l’eau » des installations secrètes de Crimée


L’innovation en action

Le « procès » en Russie visant à examiner le cas du soi-disant « blocus de l’eau » de la Crimée occupée a été clos, car il discutera également de l’approvisionnement en eau des « installations de sécurité ».

À ce sujet rapports L’agence russe “Interfax” fait référence à une réunion du “tribunal d’arbitrage” qui se déroule dans la République autonome occupée de Crimée.

La pétition correspondante a été soumise par les autorités d’occupation situées en Crimée – le soi-disant « conseil des ministres », ainsi que les « ministères » et « départements » impliqués en tant que tiers.

“Le représentant du gouvernement a expliqué que cela est dû à la nécessité de prendre en compte les matériaux relatifs aux travaux, y compris ceux des installations sensibles”, rapporte Interfax.

Lire aussi  Where the Crawdads Sing: une adaptation de livre bien-aimée embourbée par une narration confuse

Plus tard, les occupants espèrent également récupérer les « dommages » causés par les « blocus » de l’énergie, de la nourriture et des transports.

Comme indiqué dans le message, à l’heure actuelle, l’eau ne coule plus en Crimée en raison de la « destruction » de la centrale hydroélectrique de Kakhovka.

Nous vous rappelons :

Dans la nuit du 6 juin 2023, les occupants russes ont fait sauter la centrale hydroélectrique de Kakhovka, détruisant la salle des machines et le barrage.

Après cela, le soi-disant « président » du district de Melitopol de la région de Zaporozhye, Andrei Siguta, nommé par les occupants, a déclaré que l’eau ne coulait plus dans le canal de Crimée du Nord depuis le réservoir de Kakhovka.

2023-09-13 14:22:17
1694609663


#Russie #envisage #récupérer #des #dommages #intérêts #auprès #lUkraine #raison #blocus #leau #des #installations #secrètes #Crimée

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT