Nouvelles Du Monde

La CIA développe un agent conversationnel pour rivaliser avec la Chine dans le domaine de l’intelligence artificielle

La CIA développe un agent conversationnel pour rivaliser avec la Chine dans le domaine de l’intelligence artificielle

Pour faciliter la gestion d’un flux continu d’informations dans le cadre de leurs missions, l’Agence centrale américaine de renseignements (CIA) mettra bientôt en place un agent conversationnel alimenté par l’intelligence artificielle. À terme, cet outil sera partagé avec l’agence nationale de la sécurité (NSA) ainsi que le bureau fédéral d’enquête (FBI), puis étendu à l’ensemble de l’administration américaine. Il est indéniable que ce chatbot aura pour mission d’être aussi performant que celui des Chinois.

Cela vous intéressera aussi

L’agence centrale américaine de renseignement (CIA) disposera bientôt de son propre agent conversationnel intelligent, inspiré de ChatGPT, afin d’analyser la masse d’informations publiques dont elle dispose dans le cadre de ses missions. Son objectif est de rivaliser avec les technologies de pointe utilisées par ses homologues chinois.

D’après Bloomberg, la CIA est en train de développer un outil basé sur l’intelligence artificielle, capable de rivaliser avec ceux utilisés en Chine. Son but est d’aider les analystes à traiter le flot immense de données publiques disponibles en ligne, afin de trouver des informations utiles à leurs recherches.

Lire aussi  Envoyez l'escargot ! Les fans organisent des manifestations contre les changements apportés au jeu populaire

Faciliter le travail des agents de la CIA

Cet outil permettra aux agents du renseignement américains d’accéder directement à la source originale des informations mises à leur disposition. L’idée est de pouvoir dialoguer avec un chatbot capable de fournir systématiquement des réponses ou des résumés provenant de sources fiables.

Il est important de souligner que, même si ces données sont accessibles à tous, la CIA tient à respecter les questions de vie privée conformément à la loi. En plus de la CIA, cet outil sera également mis à la disposition de l’agence nationale de la sécurité (NSA) et du bureau fédéral d’enquête (FBI). Cependant, il ne sera pas accessible au public ni aux décideurs politiques.

Ce projet s’inscrit dans une campagne plus large visant à exploiter la puissance de l’intelligence artificielle dans l’ensemble de l’administration américaine. Les États-Unis ambitionnent principalement de rivaliser avec la Chine qui est en avance dans ce domaine.

dans un article susceptible de figurer en tête des résultats sur Google.
#CIA #développe #une #intelligence #artificielle #inspirée #ChatGPT #pour #rivaliser #avec #Chine
publish_date] pt]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT