Divertissement

Un artiste colombien aurait utilisé une société offshore dans un paradis fiscal

Publié: il y a 1 heure

Shakira participe au NBCUniversal Upfront 2022 au Mandarin Oriental Hotel du Radio City Music Hall le 16 mai 2022 à New York. Les autorités espagnoles ont accusé une deuxième fois le chanteur pop colombien de fraude fiscale. (Roy Rochlin/Getty Images)

Les procureurs espagnols ont accusé la pop star Shakira de ne pas avoir payé 6,7 millions d’euros (9,5 millions de dollars canadiens) d’impôts sur ses revenus de 2018, ont annoncé mardi les autorités dans le cadre des dernières allégations fiscales espagnoles contre la chanteuse colombienne.

Shakira aurait eu recours à une société offshore basée dans un paradis fiscal pour éviter de payer l’impôt, ont indiqué les procureurs de Barcelone dans un communiqué.

Elle a été informée des accusations à Miami, où elle vit, selon le communiqué.

Shakira doit déjà être jugée à Barcelone le 20 novembre dans une affaire distincte qui dépend de l’endroit où elle a vécu entre 2012 et 2014. Dans cette affaire, les procureurs allèguent qu’elle n’a pas payé 14,5 millions d’euros (20,5 millions de dollars canadiens) d’impôts.

Lire aussi  "Anne Will" : elle fait ses adieux début décembre

Les procureurs de Barcelone ont affirmé que la lauréate du Grammy avait passé plus de la moitié de la période 2012-2014 en Espagne et qu’elle aurait donc dû payer des impôts dans le pays, même si sa résidence officielle se trouvait aux Bahamas.

Les autorités fiscales espagnoles ont ouvert la dernière procédure contre Shakira en juillet dernier. Après avoir examiné les preuves recueillies au cours des deux derniers mois, les procureurs ont décidé de porter plainte. Aucune date de procès n’a été fixée.

Répression en Espagne

La société de relations publiques qui s’occupait auparavant des affaires de Shakira, Llorente y Cuenca, n’a fait aucun commentaire dans l’immédiat.

En juillet dernier, elle affirmait que l’artiste avait “toujours agi conformément à la loi et sur les conseils de ses conseillers financiers”.

Shakira, dont le nom complet est Shakira Isabel Mebarak Ripoll, est liée à l’Espagne depuis qu’elle a commencé à sortir avec le footballeur aujourd’hui à la retraite Gerard Pique. Le couple, qui a deux enfants, a vécu ensemble à Barcelone jusqu’à l’année dernière, date à laquelle ils ont mis fin à leur relation de 11 ans.

Lire aussi  Jamie Lynn Spears raconte comment sa fille a failli se noyer dans un accident de quad

Au cours de la dernière décennie, les autorités fiscales espagnoles ont réprimé les stars du football comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pour ne pas avoir payé la totalité de leurs impôts. Ces joueurs ont été reconnus coupables d’évasion fiscale mais ont évité la prison grâce à une disposition qui permet à un juge de renoncer aux peines de moins de deux ans pour les primo-délinquants.