Nouvelles Du Monde

Homme politique israélien à propos du Hamas : « Nous nous sentons trahis »

Homme politique israélien à propos du Hamas : « Nous nous sentons trahis »

2024-02-21 20:49:00

L’opposante Shelly Tal Meron critique le silence de la communauté internationale. Les organisations de défense des droits des femmes n’ont pas expressément condamné les violences sexuelles du Hamas.

Manifestations de proches appelant à la libération des otages du Hamas à Tel Aviv le 21 février Photo : Oded Balilty/ap

taz : Mme Meron, le week-end dernier, les familles des otages israéliens restants à Tel Aviv ont exprimé leur désespoir. Ils ont montré leur frustration à l’égard du gouvernement dans des discours émouvants. Avez-vous encore confiance en cela ?

Shelly Tal a : 134 personnes se trouvent toujours dans des conditions déplorables à Gaza. Vous manquez de temps. L’objectif principal de l’État d’Israël devrait donc être de ramener les otages. Je fais partie de l’opposition, bien sûr je critique le gouvernement. Nous avons promis il y a quelques semaines au Premier ministre Benjamin Netanyahu un filet de sécurité pour un accord de sauvetage des otages.

L’Israélien appartient au parti d’opposition « Yesh Atid ». Elle est présidente du Lobby du 7 octobre pour les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre.

Cela signifie?

Nous comprenons que le premier ministre subit de fortes pressions. Il n’est pas facile de négocier avec une organisation terroriste comme le Hamas. C’est pourquoi nous avons proposé pour l’instant de soutenir le gouvernement afin que les otages puissent être rapatriés.

Lire aussi  Tom Brady embrasse les enfants avant le match au milieu du drame de Gisele Bündchen

Une partie de la société israélienne souhaite de nouvelles élections. Soutenez-vous cette demande ?

Après les événements du 7 octobre, le peuple de notre pays démocratique a le droit de décider qui dirigera le pays à l’avenir. Personnellement, je préfère un changement de gouvernement sans élections. Cela signifie un gouvernement élargi avec des partis qui ne sont pas au gouvernement actuellement. Et un nouveau Premier ministre. Si cela n’est pas possible, il faudra alors organiser des élections – mais seulement après la fin de la guerre. Je crois qu’avec un meilleur gouvernement, nous pouvons commencer à guérir le peuple israélien.

Avez-vous le sentiment que les débats politiques nationaux font obstacle à la libération des otages ?

Malheureusement oui. Le Premier ministre veut rester Premier ministre. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher le peuple israélien de le remplacer, lui et son gouvernement. C’est pourquoi il s’en tient aux extrémistes de son gouvernement. Il sait qu’il a besoin d’elle pour rester au pouvoir.

États-Unis-Australie
Le ministre fédéral Antony Blinken et la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock critiquent vivement la politique du gouvernement israélien à Gaza. Ils soulignent la situation humanitaire de P
alä
stinenser. Qu’en penses-tu?
au-dessus de?

La guerre est laide et terrible. Personne ne veut que des civils soient blessés. Cette guerre nous a été imposée le 7 octobre. Les dirigeants du Hamas ont souligné à plusieurs reprises qu’ils voulaient détruire l’État d’Israël et qu’ils répéteraient une attaque comme celle du 7 octobre. L’État d’Israël doit protéger sa population et ses frontières. Nous avons le droit d’exister.

Lire aussi  Averses éparses aujourd'hui – Boston 25 News

Enquêtes et recherche journalistique suggèrent que le Hamas a systématiquement eu recours au viol et à la violence sexuelle dans ses attaques contre des civils israéliens. La communauté mondiale est-elle aujourd’hui aux côtés des victimes de ces crimes ?

Insuffisant. Nous, femmes israéliennes, nous sentons trahies. Je suis présidente du Lobby du 7 octobre pour les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre. Nous connaissons des femmes qui ont été torturées, violées et brûlées devant leur mari. Des femmes dont des parties du corps ont été coupées. Des otages revenus de captivité nous parlent de terroristes qui habillaient les filles avec des vêtements de poupées et les forçaient à se livrer à des actes sexuels. Et nous nous préparons actuellement à accueillir des femmes qui pourraient revenir enceintes de captivité. Nous nous attendions à ce que les organisations de femmes élèvent la voix suite à de tels rapports. Mais tout le monde était silencieux. J’ai écrit des lettres à ONU Femmes et à d’autres organisations de défense des droits des femmes. Ils n’ont pas répondu. Nous vivons en 2024. Il faut croire les femmes.

Pourquoi des organisations comme ONU Femmes ont-elles eu tant de mal à admettre que de tels actes aient été commis par le Hamas ?

Lire aussi  Arrestation du suspect des vols armés dans des agences de transfert d'argent à Fès et Sefrou

Cela a certainement quelque chose à voir avec l’antisémitisme, car il ne s’agit pas de n’importe quelles femmes, mais de femmes israéliennes. Peut-être pensent-ils aussi qu’ils doivent comparer la violence sexiste du 7 octobre avec ce que vivent les femmes palestiniennes à Gaza. J’ai de la compassion pour toutes les femmes du monde. Et je ne veux pas que des civils soient blessés, notamment des femmes et des enfants. Contrairement au Hamas en Israël, notre armée n’attaquera jamais spécifiquement les femmes à Gaza. C’est la différence.

Un porte-parole du Hamas nie les actes de violence sexuelle. De quoi as-tu peur?

Le Hamas est une organisation terroriste et fait de la propagande. Nous ne devrions rien croire de ce qu’ils disent. Nous en avons les preuves : témoignages de survivants, séquences vidéo presque insupportables, interrogatoires de terroristes. Ma crainte est que d’autres organisations terroristes puissent s’inspirer des actions du 7 octobre. Nous devons donc mettre fin au terrorisme du Hamas. Utiliser la violence sexuelle comme arme de guerre est un crime de guerre. Cela viole la Convention de Genève. Je me bats pour que les responsables soient arrêtés et traduits devant un tribunal international.



#Homme #politique #israélien #propos #Hamas #Nous #nous #sentons #trahis
1708558295

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT