Nouvelles Du Monde

Défaite de Neuchâtel Xamax : Un plat de pâtes sans sel ni sauce

Défaite de Neuchâtel Xamax : Un plat de pâtes sans sel ni sauce

Un plat de pâtes sans sel ni sauce. Voilà ce qu’ont servi les joueurs de Neuchâtel Xamax dimanche après-midi au Tessin. Les footballeurs « rouge et noir » ont perdu 1-0 sur la pelouse de l’AC Bellinzone lors de la 17e journée de Challenge League. Les « Grenats » ont marqué le but de la victoire une minute après la reprise de la 2e mi-temps. Une bien mauvaise opération pour les hommes d’Uli Forte au classement qui, certes, demeurent provisoirement 4e (ils comptent toutefois un match de plus que la plupart des autres équipes), mais avec seulement quatre points d’avance sur Baden, avant-dernier, et six sur la lanterne rouge Schaffhouse.

Un football bien fade

La victoire de Bellinzone ne se discute pas vraiment. Xamax a été plus mauvais que son adversaire qui, lui, n’a pas pour autant été flamboyant. Sauf que les Tessinois ont démontré plus d’envie. Alors certes les Neuchâtelois pouvaient faire valoir quelques excuses à commencer par une défense bricolée en l’absence du latéral gauche Fabrice N’Sakala, blessé, et du défenseur central Sead Hajrovic, suspendu. L’absence du meilleur joueur de l’équipe, Franck Surdez, également suspendu, s’est aussi fait ressentir. Reste que la première mi-temps s’est avérée indigeste, sans rythme avec d’innombrables imprécisions. Les « rouge et noir » n’ont d’ailleurs cadré aucune frappe.

Lire aussi  Slavi Trifonov a renoncé à son siège parlementaire

Après la pause, les hommes d’Uli Forte étaient encore en train de boire le thé lorsque Trésor Samba a transpercé la défense xamaxienne pour ouvrir le score après seulement 60 secondes. Ensuite, plus grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n’est une énorme possibilité pour Simone Rapp d’égaliser dans les derniers instants. Xamax souffre toujours des mêmes maux et la recette pour y remédier n’a pas été trouvée. Le gardien Théo Guivarch concédait que « malheureusement les matches se suivent et se ressemblent. Dès qu’il y a un semblant d’occasion, c’est but (…) On se rend compte qu’on n’est pas loin, mais on est aussi en difficulté sur le plan comptable parce qu’on ne gagne pas. Et les matches nuls ne servent à rien ».

Explications entre joueurs et supporters

La prestation du jour n’a pas été du goût des supporters qui ont fait le déplacement et ils l’ont fait savoir à l’issue de la rencontre. Le kop et les joueurs ont échangé dans le calme pendant plusieurs minutes. Théo Guivarch explique « qu’ils avaient à cœur de discuter avec nous, et nous aussi par rapport à ce mauvais résultat. On a entendu leur discours qui était positif et on a convenu qu’on était ensemble », conclut le portier des « rouge et noir ».

Lire aussi  Big Ten doit s’assurer que l’UCLA termine la saison régulière contre l’USC

Neuchâtel Xamax aura une dernière occasion de se racheter vendredi à La Maladière lors de l’ultime match de l’année face à Aarau. /jpp

dans un article qui peut se classer haut dans google
#Insipide #Xamax #sincline #Bellinzone
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT