Nouvelles Du Monde

Classement du basket-ball universitaire : le Tennessee, l’Oklahoma et Clemson sont en hausse

Classement du basket-ball universitaire : le Tennessee, l’Oklahoma et Clemson sont en hausse

2023-12-11 18:04:08

Dans le Top 25 de cette semaine, les sept premiers restent inchangés, mais il y a beaucoup de mouvement ailleurs. Cinq des six dernières équipes de la semaine dernière ont toutes perdu, et toutes sauf une ont pris le dessus.

Votre rappel amical hebdomadaire : La configuration du Top 25 de cette saison est que je donnerai des pépites sur un nombre indéterminé d’équipes chaque semaine. Donc si une équipe apparaît dans le tableau mais pas dans le texte en dessous, c’est pour ça.

Top 25 de CJ Moore du lundi 11 décembre

L’Arizona a obtenu le plus grand nombre de points par possession (1,29) contre la défense du Wisconsin lors de la victoire 98-73 de samedi contre tous les adversaires des Badgers au cours des six dernières saisons. Les Wildcats réalisent désormais deux des performances les plus impressionnantes de toute la saison, s’imposant à Cameron Indoor plus tôt cette année, puis faisant rouler le Wisconsin. C’était le début de l’une des séquences de quatre matchs hors conférence les plus difficiles du pays. La prochaine étape est un match contre Purdue à Indianapolis, puis l’Alabama à Phoenix et Florida Atlantic à Las Vegas. Si une équipe est constituée pour affronter Zach Edey, ce sont bien les Cats et leurs deux 7 pieds. Le centre de départ Oumar Ballo ne commet que 2,8 fautes toutes les 40 minutes et partage le temps avec l’étudiant de première année Motiejus Krivas.

Purdue

Le défi de jouer contre Edey sans commettre de faute s’est poursuivi samedi avec l’Alabama comme dernière victime. Edey a commis une faute sur deux gros Bama et a réussi ses 11 lancers francs en route vers 35 points. Est-il rare qu’une personne aussi importante passe une telle journée au Stripe ?

Depuis 2010-11, Edey n’est devenu que le cinquième centre mesurant plus de 7 pieds à avoir un jeu parfait sur la ligne en tentant au moins 10 lancers francs. L’Edey de 7 pieds 4 pouces est le plus grand à accomplir un tel exploit. Ajoutez-le à la liste des réalisations incroyables d’Edey.

Marquette

L’offensive de Marquette n’était pas en forme lors de la défaite contre le Wisconsin il y a une semaine, et Tyler Kolek ne lui ressemblait tout simplement pas lors de ce match. Les Badgers lui ont lancé différentes couvertures sur écran de balle, y compris en passant sous certains échanges :

Kolek est généralement décisif dans ses lectures, mais il y avait une certaine hésitation – presque surprise – dans la manière dont ils le gardaient.

Shaka Smart a sagement ouvert le match de mercredi soir contre le Texas avec un écran de balle pour Kolek. Le Texas a sombré et :

Kolek était agressif dès le saut et en mode attaque. Il a terminé avec 28 points et six passes décisives contre les Longhorns. Il a enchaîné avec 17 points et sept passes décisives lors d’une victoire de 78-59 contre Notre-Dame samedi. Kolek et les Golden Eagles ont récupéré leur butin.

Lire aussi  Projections mises à jour du bol de football universitaire: TCU à Fiesta, État de l'Ohio à Peach

Mizzou a essayé d’ignorer KJ Adams samedi, et cela n’a pas très bien fonctionné. Adams se détendant dans le coin court et se faufilant derrière la défense devient un jeu d’argent pour les Jayhawks.

Adams marque 5,2 points par match, le deuxième meilleur du pays, selon Synergy. Les Jayhawks mènent le basket-ball universitaire en termes de points avec 14,9 par match.

Connecticut

Une des raisons de craindre les Huskies est que leur attaque a été jusqu’à présent élite – troisième en efficacité – et qu’ils ne tirent même pas encore bien. Les looks sont super aussi. Ils tentent 15,3 sauts sans surveillance par match, ce qui est le plus élevé dans le basket-ball universitaire, et ils tirent à 34,6% sur ces tentatives, selon Synergy. La saison dernière, ils ont réalisé ces tirs sans surveillance avec un taux de 39,2 pour cent.

Le meneur de Baylor RayJ Dennis ne mesure que 6 pieds 2 pouces mais joue plus gros que cela, et un domaine où sa taille l’aide est le lancer de lobs. Baylor adore que ses gardes recherchent le rouleau, et Dennis est vraiment doué pour ça :

Scott Drew aime aussi concevoir des jeux alley-oop, et Dennis livre avec doigté et précision :

Lors de la victoire de mardi contre Seton Hall, Dennis a délivré deux passes alley-oop et trois de ses sept passes décisives ont été destinées à des dunks. Sur ses 59 passes décisives cette année, 16 d’entre elles ont réussi des dunks et 15 ont été des passes alley-oop. Ce n’est pas une statistique que quiconque suit, mais je parierais que Dennis mène le pays en matière de passes décisives.

Creighton

La défense de Creighton est extrême. Les Bluejays se classent derniers en termes de taux de rotation, premiers en taux de lancers francs et premiers en taux de 3 points. Ils sont également cinquièmes en termes de taux d’assistance. Ainsi, ils ne jouent pas, ne commettent pas de fautes et ne font pas sortir les équipes de la ligne des 3 points, obligeant les adversaires à prendre les sauts contestés. Ça marche. Ils sont huitièmes en efficacité défensive ajustée à KenPom.

Tennessee

Santiago Vescovi a été le meilleur buteur du Tennessee la saison dernière, et il a été un joueur peu utilisé pour les Volontaires jusqu’à présent cette saison, l’offensive passant par Dalton Knecht. Mais les Vols ont besoin de plus que Knecht, et Vescovi a encore joué davantage comme il l’avait été la saison dernière lors d’une victoire de 86-79 contre l’Illinois samedi. Il a rempli la feuille de statistiques avec 12 points, neuf rebonds et trois passes décisives, dont ce centime :

Avec Zakai Zeigler apparaissant en meilleure santé à chaque match, le Tennessee recommence à ressembler au favori de la SEC.

Illinois

Il est difficile de voir quelqu’un défier Edey pour le titre de joueur national de l’année ou de joueur Big Ten de l’année, mais Terrence Shannon Jr. aurait une chance de remporter ces récompenses la plupart des années grâce à la façon dont il joue. Shannon a une moyenne de 21,7 points par match avec des partages de tir de 50,8/42,4/79,4.

Lire aussi  Ne comptez pas UCLA. Mick Cronin transforme les Bruins

Les Sooners ont été choisis 11e dans notre sondage médiatique de pré-saison Big 12, et les voici n ° 11 dans ce sondage national un mois après le début de la saison après des victoires convaincantes contre Providence et l’Arkansas la semaine dernière. Porter Moser compte cinq transferts dans sa rotation, dirigés par Javian McCollum. Le transfert de Sienna marque en moyenne 14,9 points par match et a été l’un des meilleurs tireurs hors rebond du pays. Ce n’est pas cool ce qu’il a fait à Josh Oduro de Providence la semaine dernière.

Floride Atlantique

Vladislav Goldin est l’un des meilleurs tireurs occasionnels du pays. Goldin est 11 sur 12 aux tirs au crochet de la main gauche cette saison. Il n’est pas mauvais non plus avec sa main dominante, réalisant 7 crochets du droit sur 11. La capacité d’aller sur l’une ou l’autre épaule à sa taille (7-1) avec un point de largage aussi élevé sur son crochet le rend presque incontrôlable.

Goldin a été bon l’année dernière, mais il est sans doute l’un des joueurs majeurs qui se sont le plus améliorés offensivement cette année. Il a une moyenne de 29,6 points par 40 – contre 19,4 la saison dernière – et il a été incroyablement efficace, tirant à 73,7 pour cent sur le terrain et provoquant sept fautes par 40. Son pourcentage de lancers francs est également en hausse, passant de 59,1 pour cent à 69,4. En 19 minutes contre les Illini, il a marqué 23 points et les Owls étaient à plus huit. Si vous cherchez une raison pour laquelle FAU est encore meilleur cette saison, c’est Goldin.

Caroline du Nord

S’il y a une différence entre les Tar Heels de l’ère Hubert Davis et les Heels de l’ère Roy Williams du côté défensif, c’est que sous Williams, l’UNC a retourné ses adversaires à un rythme plus élevé. Les deux premières équipes de Davis se sont classées respectivement 356e et 344e en termes de taux de roulement. Celui-ci est meilleur, se classant 238ème dimanche après-midi, mais maintenant que la concurrence s’améliore, c’est de retour à peu près pareil. Au cours des cinq derniers matchs contre tous les adversaires de haut niveau, les Tar Heels n’ont provoqué que 53 revirements en 368 possessions. Cela représente un taux de roulement de 14,4, soit un chiffre inférieur à 300. Vient ensuite le Kentucky, qui est l’une des meilleures équipes du pays à ne pas se retourner.

Clemson et Creighton sont les seules équipes de ce classement à avoir remporté deux véritables victoires sur la route contre des tournois majeurs. Les Tigres ont gagné en Alabama et à Pitt. Ils ont également une fiche de 4-0 contre les high-majors. S’ils parviennent à gagner à Memphis samedi, ils devraient entrer en 2024 invaincus. Ils ont encore du chemin à parcourir pour écrire l’histoire de l’école. Les Tigers de 2006-07 ont commencé 17-0 et étaient la dernière équipe invaincue dans les cerceaux universitaires cette année-là. Cette équipe a ensuite perdu neuf de ses 11 suivants et s’est retrouvée dans la NIT. Celui-ci n’a pas l’air d’une taquinerie.

Lire aussi  Mike Trout dit que ce serait un "échec" si l'équipe américaine ne remportait pas WBC

Kentucky

Le centre de 7 pieds 1 pouces du Kentucky, Aaron Bradshaw, fait désormais partie de la rotation, jouant 29 minutes samedi lors de la victoire à Penn. Les chiffres étaient bons – 17 points et 11 rebonds – mais le plus prometteur était cette petite séquence ici :

Il semble que Bradshaw, qui a également réussi un tir à 3 points, puisse faire partie du style amusant et gun qui a rendu le Kentucky si agréable à regarder jusqu’à présent.

La dépendance des Cougars à l’égard du ballon 3 leur a finalement coûté cher, puisqu’ils n’ont réussi que 7 ballons longs sur 30 lors de leur première défaite de la saison contre l’Utah. Mais ils ont quand même écrasé la vitre – récoltant 17 rebonds offensifs – et les chiffres de la saison suggèrent que c’est toujours une équipe sur laquelle parier.

Les Buffaloes ont fumé Miami 90-63 dimanche, et ils l’ont fait sans l’étudiant vedette de première année Cody Williams, qui a raté le match en raison d’une blessure au poignet. Le Colorado possède l’une des meilleures offensives du pays, dirigée par le monstre à trois têtes de KJ Simpson, Tristan Da Silva et Williams. Les deux vétérans ont totalisé 42 points contre les Hurricanes.

Les Tigers ont disputé deux matchs au sol avec la ligne à 3 points de la NBA cette saison et les neuf tirs à 3 points du gardien de première année Aden Holloway lors de ces matchs ont tous dépassé la ligne de la NBA. Holloway est 9 sur 16 sur 3 lors de ces deux matchs et 11 sur 35 lors des six autres matchs d’Auburn. Bruce Pearl devrait immédiatement peindre la ligne NBA à Neville Arena.

James Madison

Les Dukes n’ont pas affronté une équipe du top 100 de KenPom depuis qu’ils ont battu Michigan State en prolongation lors de la soirée d’ouverture, et Appalachian State est la seule équipe du top 100 restant au programme. Mais leurs victoires et leurs statistiques leur permettent de mériter le statut du Top 25. Grâce à l’outil de Bart Torvik qui élimine les préjugés de pré-saison, James Madison a été la 24e meilleure équipe dans les cerceaux universitaires.

Abandonné: Texas A&M, État de l’Ohio, Miami, TCU

En gardant un œil sur : État de l’Indiana, Utah, Ole Miss, Memphis, Alabama, Caroline du Sud, Duke, Grand Canyon

(Photo de Jahmai Mashack et Josiah-Jordan James du Tennessee : Eakin Howard / Getty Images)



#Classement #basketball #universitaire #Tennessee #lOklahoma #Clemson #sont #hausse
1702317210

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT