Nouvelles Du Monde

A BOLA – Analyse de Duarte Gomes sur les cas Rio Ave-FC Porto (Liga)

A BOLA – Analyse de Duarte Gomes sur les cas Rio Ave-FC Porto (Liga)

Jeu très difficile à gérer, avec plusieurs coups douteux et une expulsion pour réalisation

Eustaquio a étendu la jambe et a frappé la jambe de Boateng avec la semelle de sa botte.

Note de l’arbitre : 4

Fábio Veríssimo a dirigé Rio Ave FC-FC Porto au troisième tour de la Ligue 2023/2024.

Vous trouverez ci-dessous une analyse technique des offres les plus pertinentes du match :

3′ – Eustaquio a frappé Guga avec une négligence manifeste, l’absence de malveillance étant une circonstance atténuante de l’infraction. Cela se remarquait par le fait qu’il regardait toujours la trajectoire du ballon lorsqu’il n’essayait pas de le botter. Le milieu de terrain a fini par être surpris par l’anticipation rapide de son adversaire (Boateng), qui aurait dû savoir qu’il pouvait partager le mouvement avec lui. Le risque a été mal calculé et aurait dû lui valoir le carton jaune. Fábio Veríssimo s’est trompé dans cette analyse.

8′ – Bonne soirée pour Eustaquio, motivé par une autre erreur de l’équipe arbitrale (qui a permis au joueur de continuer sur le terrain) : la faute sur Boateng a mis en danger son intégrité physique. Le milieu de terrain du FC Porto a sauté de loin, la jambe droite tendue et la semelle de sa chaussure visible, dans une zone située au-dessus du périmètre du ballon. Le contact avec la jambe de l’attaquant ghanéen était très dangereux et aurait dû être sanctionné par un carton rouge direct. Ce geste était techniquement très similaire à celui qui avait valu à Musa une expulsion équitable de Bessa (ici aussi, son pied effleurait le ballon avant de heurter le pied de l’adversaire avec un danger évident).

Lire aussi  Euroligue : Milan perd, bye Euroligue, l'Efes écrase Virtus

12′ – Un de ces gestes qui, à l’œil nu, vendaient une image de légalité : Taremi semblait vraiment dans le coup lorsqu’on lui demandait quel serait le premier but du match. Mais la technologie est aux commandes, ce qui prouve que l’Iranien est parti d’une position irrégulière. Il est de plus en plus important pour le football d’envisager la possibilité d’investir dans l’acquisition de systèmes qui ne nécessitent pas d’intervention humaine, afin que tout doute/soupçon concernant des mouvements comme celui-ci (et d’autres du même genre) puisse être dissipé sur place. A ce niveau, il n’est pas acceptable que la vérité sportive ait un prix.

16′ – Carton jaune bien montré à Aderllan après avoir frappé Toni Martínez par derrière et par négligence. L’infraction a même coupé une sortie potentiellement prometteuse de l’Espagnol.

19′ – Nico González est arrivé en retard au défi et a fini par donner un coup de pied à la jambe de Boateng par négligence. Vous avez été bien prévenu.

30′ – Traversée vers le quartier Rio Ave coupé par la tête d’Amine. Le tir est allé dans la zone où se trouvait Toni Martínez, qui a apparemment dévié le ballon vers le bras gauche de Fábio Ronaldo, qui se trouvait en dehors de sa zone naturelle. Il n’y a pas eu d’images qui clarifient complètement le moment, mais l’idée demeure qu’il pourrait y avoir eu une interception irrégulière de la part du défenseur de Rio Ave. Sans preuve en ce sens, il est juste d’accepter la décision de l’équipe arbitrale comme bonne.

Lire aussi  Trois victoires pour l'Avalanche, les Sharks surprennent, Ingram s'offre un jeu blanc

32′ – Amine a commis une faute par négligence sur Nico González et a reçu à juste titre un carton jaune.

37′ – Mouvement atypique, dans lequel João Graça est tombé sur João Mário, commettant une faute involontaire mais imprudente.

43′ – Costinha et Pepe ont sauté le ballon (ni l’ont touché, car il y avait eu une déviation préalable de Pantalon), avec contact entre les deux. Le bras droit du défenseur de Vilacondense a touché le visage du défenseur central en raison de l’impulsion que les deux ont donné pour tenter d’intercepter le jeu. Il n’y a eu aucune infraction de part et d’autre. L’analyse par l’arbitre d’une offre à l’intérieur de la surface de l’équipe locale était bonne.

50′ – Galeno, en tentant de contester l’offre avec Boateng, a fini par faire trébucher l’adversaire au milieu de la surface bleue et blanche. Il est également possible que, dans la séquence, il ait également renversé João Pedro, qui se trouvait devant lui. L’infraction, dans une tentative de jouer le ballon, n’aura pas été délibérée mais était franchement imprudente. Coup de pied de pénalité bien marqué.

56′ – Josué a fait un tacle antisportif à Pepê, l’empêchant de rester dans un mouvement qui s’est poursuivi par la suite. Bravo l’arbitre en le prévenant dans les premiers suivants.

59′ – Joca leva la main gauche, frappant Zaidu au visage. Il n’y a eu ni malveillance ni négligence, mais le geste était imprudent et aurait dû être signalé.

Lire aussi  Le gouvernement approuve un projet pilote d'électricité casher

62′ – Pantalon a renversé Galen d’une manière manifestement négligente. Il a bien vu le jaune.

68′ – Wendell a été averti pour avoir délibérément coupé le ballon avec son bras. L’arbitre a compris (et expliqué) que l’infraction empêchait le départ potentiellement prometteur du joueur de Rio Ave.

76′ – Namaso a utilisé son bras droit pour contester l’offre avec Aderllan, frappant l’adversaire de manière antisportive. Il n’y a pas eu de comportement violent, il n’y a eu que des négligences bien punies par un avertissement.

88′ – Costinha a-t-il éliminé Gonçalo Borges dans sa propre surface ? Il est impossible à quiconque de dire oui ou non, car aucune image vue ne prouve quoi que ce soit. C’est la vérité. Les deux variables qui pèsent ici ? La décision unanime de l’équipe arbitrale (sur le terrain et dans la salle, où il y a plus et de meilleures conditions pour évaluer) et la reconnaissance ultérieure par le joueur et l’entraîneur de l’équipe blessée, que l’offre a été bien sanctionnée par une pénalité coup. Que devrait faire toute personne dont la mission est d’analyser de telles offres, dans ces circonstances ? Acceptez comme bonne la décision prise par toute l’équipe arbitrale.

90+5′ – Marcano était en position légale (bien derrière le ballon) quand André Franco centrait depuis la droite. Le deuxième but du FC Porto était cool.

2023-08-29 02:35:30
1693279248


#BOLA #Analyse #Duarte #Gomes #sur #les #cas #Rio #AveFC #Porto #Liga

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT