Nouvelles Du Monde

1. Cour pénale spéciale de Centrafrique : ouverture du deuxième procès pour crimes de guerre 2. CAN 2024 en Côte d’Ivoire : préoccupations autour des embouteillages à Abidjan 3. Ouganda : réaction à l’éventuelle interdiction de la vente de vêtements de seconde main

1. Cour pénale spéciale de Centrafrique : ouverture du deuxième procès pour crimes de guerre
2. CAN 2024 en Côte d’Ivoire : préoccupations autour des embouteillages à Abidjan
3. Ouganda : réaction à l’éventuelle interdiction de la vente de vêtements de seconde main

Le 8 décembre 2023 à 12h51, la Cour pénale spéciale (CPS) en Centrafrique a ouvert le deuxième procès de son histoire à Bangui. Ce tribunal est chargé de juger les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis dans le pays depuis 2003. Les accusations portent sur dix anciens membres du Front républicain pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) qui auraient mené des attaques à Ndélé, dans le nord du pays, en mars et avril 2020, dans un contexte de conflits entre groupes armés locaux. Quatre des accusés sont présents au procès, les six autres sont toujours recherchés.
En prévision de la Coupe d’Afrique des nations prévue en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024, des centaines de kilomètres de routes ont été construits. Cependant, à Abidjan, où les embouteillages sont habituels, la congestion du trafic lors des matches-test suscite des craintes quant à l’impact sur la fête du football.
Par ailleurs, en Ouganda, les autorités envisagent d’interdire la vente de vêtements de seconde main, ce qui suscite des réactions. En effet, selon les estimations de l’Association ougandaise des revendeurs de vêtements et de chaussures d’occasion, environ 16 millions de personnes, soit un Ougandais sur trois, achètent des vêtements d’occasion.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT