nouvelles (1)

Newsletter

Visiter Disneyland Paris, The Finale de Gregg Jacobs

Pour faire un rattrapage rapide, nous avons visité Disneyland Paris pour un voyage de trois jours. Le jour 1 était une journée de voyage suivie d’une visite à Disney Village, la version française de Disney Springs ou Downtown Disney. Le jour 2 était notre journée commando, où nous avons profité du Disneyland Paris Premier Pass, faisant autant de manèges que possible, attrapant quelques défilés en cours de route.

Aujourd’hui, je vais vous présenter notre troisième et dernière journée. Le plan pour ce samedi était de combler les vides et de profiter de toutes les attractions que nous avions manquées, principalement les spectacles auxquels nous n’avions pas assisté en faisant furieusement les manèges la veille. Le grand objectif était de terminer notre journée avec le spectacle nocturne du 30e anniversaire sur le château.

Nous avons commencé notre journée par le buffet du petit-déjeuner au Hunter’s Lodge, le restaurant principal du Disney’s Sequoia Lodge où nous logions. J’avais fait une réservation pour 9h00. Nous sommes allés à l’enregistrement et avons été conduits à notre table sans aucun problème. Notre serveuse nous a accueillis en français. Nous nous sommes excusés de ne pas parler français et elle a répondu en anglais avec un accent britannique, qu’elle était heureuse de ne pas avoir à nous parler en français. Elle nous a fait visiter le buffet, qui comportait différentes sections internationales pour les pâtisseries françaises, les œufs typiquement américains, le bacon et les crêpes, puis les charcuteries et les fromages plus européens. C’était un cher 25 $ par personne, mais c’était très bon.

Après avoir trop mangé, nous nous sommes dirigés vers le parc Disneyland. Nous avons utilisé nos cartes-clés pour entrer par les portes et étions en train de descendre Main Street USA en un rien de temps. La promenade vers le parc passe juste devant la gare principale, où vous pourrez prendre un train pour Paris. Ce que nous avons vu aujourd’hui, c’est une foule massive sortant de la gare. Il y avait aussi une énorme file d’attente à l’hôtel. De nombreux Parisiens se sont rendus à la station pour un week-end à Mickey.

Il y avait des logos du 30e anniversaire partout, y compris celui-ci cinétique à la gare de Main Street USA. Photo de Gregg Jacobs.

Nous nous sommes dirigés vers Tomorrowland et sommes allés au Mickey’s Philharmagic, qui est curieusement à Tomorrowland. C’est le même grand spectacle que nous connaissons de Floride, bien que cette version n’ait pas (encore) ajouté la scène de coco.

Il était alors temps de se promener à l’arrière du parc à travers Fantasyland. Malheureusement, “c’est un petit monde” a été fermé pour rénovation, donc je n’ai pas pu monter, mais la façade est une version plus petite du grand bâtiment de Disneyland.

Nous avons ensuite frappé quelques classiques de Fantasyland. J’ai pu monter à nouveau Pinnocchio, donnant à Mike une chance de rouler, et j’étais heureux de le faire puisque nous n’avons pas celui-ci en Floride. Nous avons suivi cela avec Peter Pan, décollant sur un bateau pirate vers Never Never Land. Encore une fois, c’était essentiellement le même manège que nous connaissons et aimons dans les parcs à thème américains, mais cette version brillait d’une manière ou d’une autre. Tout semblait juste plus récent.

Nous avons terminé Fantasyland avec une balade sur Blanche-Neige, une autre balade qui est partie dans le passé à WDW. C’était toujours une aventure effrayante avec la méchante reine apparaissant à chaque tournant.

Blanche-Neige fait encore des vœux à Disneyland Paris.  Photo de Gregg Jacobs.
Blanche-Neige fait encore des vœux à Disneyland Paris. Photo de Gregg Jacobs.

Nous sommes ensuite retournés à Adventureland et avons eu un moment chanceux. Nous avons vu quelques traînards se diriger vers Roi Lion: Rythmes des terres de la fiertéla roi Lion– spectacle théâtral. Nous sommes arrivés à l’entrée du théâtre et l’acteur a regardé un téléscripteur, a hoché la tête et nous a laissé entrer. Il en était de même pour un couple derrière nous. Les gens derrière eux, cependant, ont été refoulés, alors nous avons littéralement réussi.

Je suis très content que nous soyons entrés, car le spectacle était super. C’était plus un récit de l’histoire originale que la série de sketchs que nous voyons en Floride au Disney’s Animal Kingdom. Nous avons pu voir le bébé Simba porté par Rafiki au Cercle de la Vie, nous avons Hakuna Matata avec Simba, Timon et Pumbaa et avons ressenti l’amour ce soir avec Simba et Nala. Les effets étaient au top et le casting était génial. j’ai vu Le roi Lion à Broadway plusieurs fois, et je ne suis pas sûr que je placerais celui-ci à ce niveau, mais c’était incroyable.

À ce moment-là, nous avons décidé de quitter ce parc et de retourner aux Walt Disney Studios pour une dernière gambade. Encore une fois, c’était une tâche facile puisque les parcs sont situés les uns à côté des autres. Les foules étaient beaucoup plus nombreuses aujourd’hui que la veille, donc les files d’attente étaient bien sûr plus longues. Ce n’était pas grave puisque le but aujourd’hui était juste de voir ce que nous avions manqué, à une exception près : j’adore l’aventure Ratatouille de Remy. C’était le premier de la génération de manèges sans chenilles que j’aime tant, alors profitez-en toujours.

Nous sommes retournés dans cette partie du parc. Le trajet a duré 40 minutes d’attente, ce qui n’était pas si mal, alors nous avons décidé d’y aller. Trente minutes plus tard, nous étions sur le trajet et aimions suivre Remy à travers les cuisines de Paris.

En dehors de la balade, il y avait un certain nombre de chariots de nourriture à thème installés (pensez au festival de la nourriture et du vin), alors nous avons pris une table et avons pris un rapide déjeuner tardif de pain, de fromage… et peut-être un peu de vin.

Ensuite, nous voulions assister à l’un des spectacles. Il s’agissait de choisir entre Point en direct et La Reine des neiges : une invitation musicale. En guise de petit prélude au Royaume d’Arendelle, un tout nouveau terrain qui vient de commencer la construction du parc, nous avons choisi Congelé. La ligne était un peu longue, mais nous sommes entrés dans le prochain spectacle. La zone d’avant-spectacle avait une exposition sur l’histoire de l’animation, ce qui était très intéressant.

Nous avons ensuite été conduits à l’intérieur, et c’était un lieu réservé aux places debout, sans sièges. Ce que la pièce avait, cependant, était un grand et assez mignon animatronique Sven. Une fois que tout le monde était dans la pièce, Kristoff et Anna sont sortis et ont commencé le spectacle. Est-ce que j’ai compris quelque chose qu’ils disaient ? La réponse est en fait oui. Non, je ne parlais pas français du coup, mais au spectacle ici et dans tout le parc, ils avaient tendance à faire des allers-retours entre le français et l’anglais. Je suppose que c’est pour répondre aux touristes anglophones qui visitent le parc.

Il y avait un super animatronique audio Sven à Frozen, A Musical Invitation.  Photo de Gregg Jacobs.
Il y avait un super animatronique audio Sven à Frozen, A Musical Invitation. Photo de Gregg Jacobs.

Après quelques discussions amusantes entre Anna, Kristoff et un Sven étonnamment actif, nous avons été introduits dans un autre théâtre, décoré comme le palais de glace. Anna et Kristoff sont entrés et ont été bientôt rejoints par Elsa, qui s’est lancée dans une interprétation à pleine gorge de “Let it Go”, en français, ce qui était plutôt cool.

Il commençait à se faire tard à ce stade, nous avons donc décidé de retourner au parc Disneyland pour clôturer la journée. Cela nous amène à une partie importante du voyage pour moi : la partie shopping !

J’avais décidé que je voulais quelque chose pour commémorer le 30e anniversaire de la station. Je pensais à une montre, mais ils n’en avaient pas, alors j’ai décidé de vouloir une chemise. J’ai passé les deux derniers jours à examiner toutes les options. Il y avait une chemise qui change de couleur à la lumière, quelques t-shirts différents avec de grands logos d’anniversaire “30” et un sweat à capuche avec un grand Mickey français.

À la fin, cependant, j’ai décidé de rompre mon engagement sans esprit de maillot et j’ai sauté le montant ridicule de 65 euros (environ 70 $ US) pour un maillot rétro qui disait “Euro Disney” sur la manche, en un clin d’œil au nom d’origine du parc. Il est venu dans des couleurs primaires de bleu, jaune et blanc, et avait Mickey Mouse avec le logo original du parc. Les lecteurs de mes articles savent à quel point je prends mes achats au sérieux, alors sachez à quel point cette décision a été importante !

Je me suis arrêté au Disney Studios Store, où je savais qu’ils en avaient, en sortant du parc pour faire mon achat. Je suis allé avec enthousiasme au rack où je les avais regardés plus tôt et, il n’y avait pas de médiums. Ils avaient des petits, des grands et des très grands, mais pas de médiums. Je n’ai pas paniqué. Il y avait d’autres magasins après tout, alors nous sommes allés à Disneyland. Je suis allé chez Disney Clothiers. Les chemises étaient là, mais encore une fois, pas de médiums. OK, petite panique maintenant, mais il y avait toujours l’Emporium de l’autre côté de la rue.

Ce fut une lutte, mais j'ai obtenu mon maillot rétro du 30e anniversaire.  Photo de Gregg Jacobs.
Ce fut une lutte, mais j’ai obtenu mon maillot rétro du 30e anniversaire. Photo de Gregg Jacobs.

Je suis allé à l’Emporium et j’ai trouvé un rack de chemises. J’ai vu un cintre avec un M dessus. Oui !, sauf que le cintre était vide. Autour du cintre vide se trouvaient des petits et des très grands. Je soupirai et attrapai un petit, espérant qu’il conviendrait. C’était serré (vous avez lu combien nous avions mangé). J’étais en train de décider si cela en valait la peine lorsqu’une femme s’est dirigée vers moi en portant l’une des chemises. Se pourrait-il que ce soit ? Elle attrapa le cintre moyen vide et posa la chemise dessus, puis la raccrocha au portant. J’ai essayé en vain d’avoir l’air nonchalant alors que je me précipitais dessus. Je lui ai demandé si elle était sûre qu’elle n’en voulait pas, car c’était le seul média de tout le complexe. Elle a ri, a dit qu’elle avait changé d’avis et m’a dit d’en profiter. Oui, mission accomplie !

Avec mon rythme cardiaque revenu à la normale, nous nous sommes dirigés vers Adventureland et le café Agrabah, où nous avions une réservation pour le dîner. C’était sur le thème d’un marché du Moyen-Orient et c’était un buffet de plats de cette région. Ils avaient différentes viandes, pains et desserts que nous avons vraiment appréciés.

Encore une fois bourrés (un thème de ce voyage), nous avons marché jusqu’à Adventureland et avons décidé de faire une autre visite à Phantom Manor. Contrairement à la veille, où l’attente ne dépassait jamais 5 minutes, aujourd’hui c’était 25. Cela ne nous dérangeait pas. La vue depuis la file d’attente sur Big Thunder Mountain Railroad alors que le soleil se couchait était incroyable.

Il y avait une belle vue sur le coucher de soleil sur Big Thunder Mountain Railroad depuis le porche de Phantom Manor.  Photo de Gregg Jacobs.
Il y avait une belle vue sur le coucher de soleil sur Big Thunder Mountain Railroad depuis le porche de Phantom Manor. Photo de Gregg Jacobs.

Après une dernière visite au Fantôme, nous nous sommes dirigés vers le hub devant le château pour avoir des spots pour regarder le grand spectacle. Il était environ une heure avant le spectacle et nous avons eu une assez bonne place à environ un tiers du chemin du retour dans le hub depuis le château, un peu à droite. Il y avait du monde mais pas de manière oppressante, et c’était agréable d’entendre parler toutes les différentes langues autour de nous. Nous étions entourés de beaucoup de cultures et de personnes différentes, dont certaines avaient voyagé assez loin, qui étaient heureuses d’être là. Heureusement, il faisait aussi plus chaud et plus sec que la nuit précédente, mais il allait tenir le coup quoi qu’il arrive.

Je n’ai pas beaucoup lu sur le spectacle à l’avance parce que je voulais être surpris, mais je savais que le point culminant était un groupe de drones épelant le logo “30” à côté du château dans le ciel.

Juste à temps, les lumières se sont éteintes et la musique a commencé. Les cinq premières minutes étaient une étiquette du 30e anniversaire. Cela a commencé avec des projections de châteaux de certains de nos personnages préférés, puis sont arrivés les drones. Ils ont affiché le logo “30” à côté du château, puis ont fait quelques tours supplémentaires avec la musique du thème de l’anniversaire qui retentissait autour d’eux. C’était un effet très cool. Le reste du spectacle était également incroyable. Il y avait des projections du château, des feux d’artifice et des étincelles qui jaillissaient devant le château depuis le sol. Tout était extrêmement bien produit et avait ce punch émotionnel que j’aime dans les présentations nocturnes de Disney.

Le logo du 30e anniversaire réalisé dans des drones au-dessus du château était incroyable.  Photo de Gregg Jacobs.
Le logo du 30e anniversaire réalisé dans des drones au-dessus du château était incroyable. Photo de Gregg Jacobs.

Cela m’a rappelé Happily Ever After à WDW, que j’adore, et a franchement époustouflé Enchantment avec beaucoup d’effets supplémentaires qui manquent au spectacle de Floride. Encore une fois, votre kilométrage peut varier, mais si vous arrivez à visiter ce parc, assurez-vous de rester jusqu’à la fin.

C’est triste à dire, c’est tout. Après le grand spectacle, nous sommes sortis du parc et sommes retournés à notre hôtel pour la nuit. Nous nous sommes levés tôt le lendemain matin, avons fait nos bagages et avons pris le RER pour Paris où nous avons passé trois jours merveilleux. Si quelqu’un est intéressé par cette partie du voyage, n’hésitez pas à me rechercher sur Instagram à “gregginprague”.

Maintenant, chers lecteurs, un aperçu de mon prochain article : je retourne là où tout a commencé, du moins pour moi. Peu de temps après que j’écris ceci, nous nous dirigerons vers les États-Unis pour notre premier voyage de retour pour voir des amis et de la famille – et bien sûr, la souris ! Branchez-vous pour voir comment ça s’est passé.

Soyez tous sains et saufs et à très bientôt !

&nbsp

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT