Nouvelles Du Monde

Une mère californienne mortellement abattue par son ex-mari lors d’un appel Zoom avant de se suicider : rapport

Une mère californienne mortellement abattue par son ex-mari lors d’un appel Zoom avant de se suicider : rapport

2024-04-20 20:31:01

Une mère californienne a été mortellement abattue chez elle lors d’un appel au travail par son ex-mari, selon le Courrier quotidien. Les autorités ont découvert le corps de la femme allongé sur le canapé lorsqu’elles se sont présentées à sa résidence à La Presa.

Ashley Bird, 35 ans, est soupçonnée d’avoir été abattue par son ex-mari Christopher Bird, 39 ans. Les autorités pensent que Christopher a tué Ashley par balle avant de se tirer une balle dans son propre véhicule quelque temps plus tard.

La tragédie a laissé leur fils de neuf ans sans ses deux parents.

Le rapport mentionne que la sœur d’Ashley, Allison Saefong, a déclaré que sa sœur était au milieu d’un appel Zoom avec un collègue de travail lorsque l’horrible incident a eu lieu.

KNSD s’est assis avec Saefong pour une interview après l’incident. “Elle était juste une belle âme à l’intérieur comme à l’extérieur, de toutes les manières imaginables.”

Lire aussi  Donald Trump remporte les caucus républicains du Nevada après avoir été le seul candidat majeur à y participer | Ap

Saefon a noté que sa sœur était une personne gentille et aimante, engagée envers son fils de neuf ans.

“Elle donnerait absolument tout et n’importe quoi pour son fils”, a ajouté Saefong.

«Ma sœur, elle travaillait à domicile. Elle était en réunion Zoom. À ce moment-là, elle a pensé que quelqu’un essayait de s’introduire par effraction, elle est partie et elle a dit : “Hé, donne-moi une seconde”. Quelqu’un essaie de s’introduire par effraction dans ma maison”, a déclaré Saefong.

Seulement, Bird n’est pas revenue après avoir disparu de l’écran de l’ordinateur. Saefong a déclaré que le collègue d’Ashley avait tenté de contacter la mère des sœurs, mais que personne n’avait répondu, le collègue avait décidé d’appeler les autorités.

«Ma mère m’a appelé juste avant 23 heures et elle était hystérique en me disant : ‘Elle est partie.’ Elle est partie.’ J’ai crié : « Qui est parti ? Qui est parti ? Elle ne m’a pas donné de détails. Elle a dit : « Ashley. Ashley est partie, je le sais”, a déclaré Saefong.

Lire aussi  Histoire aujourd'hui : le capitaine James Cook observe une éclipse solaire annulaire

Saefon a poursuivi en disant[w]Nous savions que Christopher était « instable, mais nous ne nous y attendions pas ».

Au moment de l’incident, Saefong a déclaré que le couple était en train de divorcer. Mais Ashley a nié toute forme de violence physique, selon le rapport.

« Nous lui avons demandé : ‘Avez-vous l’impression qu’il est physiquement violent ?’ « Non, absolument pas », disait-elle. Elle disait : « Il ne me ferait jamais de mal physiquement. Il va bien”, a déclaré Saefong.

“Nous pensons que le divorce l’a peut-être fait basculer, puis avec la bataille pour la garde qui se finalisait également à la fin”, a déclaré Saefong.

«J’aurais aimé l’appeler davantage. Je lui ai parlé tous les jours, mais j’aurais quand même aimé avoir cette dernière chance de lui parler. Il n’était pas nécessaire que ce soit quelque chose de élaboré. Dis-lui simplement bonjour, dis-lui que je t’aime, fais-lui un câlin. Juste ces petits, tout petits détails que j’aurais pu faire quotidiennement et que je n’ai pas pu faire ça un dernier jour. Je voudrais juste lui dire combien je l’aime », a conclu Saefong.

Lire aussi  Un voyage dans le temps avec les chambres Ikea Rëtro Rööm au Yust Liège

Vous aimez Blaze News ? Contournez les censeurs, inscrivez-vous à nos newsletters et recevez des histoires comme celle-ci directement dans votre boîte de réception. Inscrivez-vous ici !



#Une #mère #californienne #mortellement #abattue #par #son #exmari #lors #dun #appel #Zoom #avant #suicider #rapport
1713648860

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un F16 s’est écrasé à Halkidiki, le pilote est sain et sauf

F-16 ©Eurokinissi ” )+(“arrêter\”> “).length); //déboguer contenttts2=document.querySelector(“.entry-content.single-post-content”).innerHTML.substring( 0, document.querySelector(“.entry-content.single-post-content “).innerHTML.indexOf( “” )); contenttts2=contenttts2.substring(contenttts2.indexOf( “fa-stop\”> ” )+(“arrêter\”> “).length);

ADVERTISEMENT