Une fuite de chlore gazeux tue au moins 10 personnes et en blesse 251 dans un port jordanien

27 juin (Reuters) – Au moins 10 personnes sont mortes et 251 ont été blessées dans une fuite de chlore gazeux d’un réservoir de stockage du port jordanien d’Aqaba, ont rapporté lundi des responsables et des médias d’État, alors que les autorités appelaient les habitants à fermer les fenêtres et à rester à l’intérieur.

La fuite est survenue après la chute d’un réservoir rempli de 25 tonnes de chlore gazeux exporté vers Djibouti pendant son transport, ont indiqué des responsables.

Une vidéo publiée sur la page Twitter de la télévision d’État montrait un réservoir de stockage tombant d’un treuil et percutant le pont d’un navire, suivi d’un gaz de couleur jaune s’élevant dans les airs alors que les gens s’enfuyaient.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Le chlore est un désinfectant et un agent de purification de l’eau largement utilisé, mais s’il est inhalé, le gaz se transforme en acide chlorhydrique, ce qui peut entraîner des brûlures internes et la noyade par une libération réactionnelle d’eau dans les poumons.

Les silos à grains d’Aqaba en Jordanie ont interrompu leurs travaux, mais le trafic maritime dans les ports d’Aqaba se poursuit, a déclaré l’agence de presse officielle Petra, citant le directeur général de la Commission maritime de Jordanie.

“Nous avons demandé aux navires qui se trouvaient près de la zone de l’explosion du char de rester immédiatement à l’écart de la zone”, a déclaré le directeur général Muhammad Salman.

Le port d’Aqaba, à l’extrémité nord de la mer Rouge, est depuis longtemps une voie de transit majeure pour les importations et les exportations irakiennes.

Des équipes spécialisées s’occupent toujours de la fuite, a indiqué le service de la Défense civile sur sa page Facebook. Des avions d’évacuation ont été envoyés à Aqaba, a indiqué la télévision d’État.

Le Premier ministre Bisher al-Khasawneh est arrivé à Aqaba et s’est dirigé vers un hôpital où certains des blessés étaient soignés, a rapporté la télévision d’État.

Al-Khasawneh a également formé une équipe d’enquête sur l’incident présidée par le ministre de l’Intérieur, a indiqué la télévision d’Etat citant le ministre de l’Information.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Moataz Mohamed, Omar Fahmy, Nayera Abdallah et Suleiman al-Khalidi ; Montage par Deepa Babington, Mark Porter et Lisa Shumaker

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT