Nouvelles Du Monde

Un quart des patients atteints de Covid-19 souffrent d’une perte persistante de l’odorat et du goût, selon une étude récente

Un quart des patients atteints de Covid-19 souffrent d’une perte persistante de l’odorat et du goût, selon une étude récente

L’ESSENTIEL

  • 24 % des patients COVID-19 n’ont signalé qu’une récupération partielle de l’odorat. Plus de 3 % n’ont toujours pas retrouvé ce sens.
  • 20 % des malades qui ont subi une perte de goût due au SARS-CoV-2 ne se sont que partiellement rétablis. Plus de 2 % n’ont pas retrouvé leurs capacités gustatives.
  • La probabilité de récupération sensorielle diminue à mesure de la gravité des symptômes lors de l’infection.

Depuis son apparition en 2019, le SARS-CoV-2 a infecté plus de 767 millions de personnes dans le monde, dont 276 millions en Europe. Alors que la plupart des patients se remettent de la Covid-19, certains symptômes peuvent persister comme la perte du goût et de l’odorat. Et les complications peuvent persister longtemps. En effet, une étude, menée par l’établissement Massachusetts Eye and Ear et publiée dans la revue Le Laryngoscope le 2 juin 2023, a révélé qu’un quart des malades touchés en 2021 n’ont pas retrouvé leurs sens olfactifs et gustatifs.

Lire aussi  Le traitement. par Massimo Cozza – Forum sur la santé mentale

Des résultats alarmants d’une étude récente

Pour déterminer l’impact de la Covid-19 sur les malades, les chercheurs de l’étude ont analysé les données d’une enquête américaine sur la santé (NHIS) de 2021, comprenant les dossiers médicaux de 29 696 adultes infectés par le SARS-CoV-2. Environ 60 % des participants interrogés ayant été infectés par la Covid-19, avaient subi une perte d’odorat et environ 58 % avaient eu une perte de goût pendant leur infection.

À l’heure actuelle, 24 % de ces patients n’ont signalé qu’une récupération partielle de l’odorat et plus de 3 % n’ont toujours pas retrouvé leur sens de l’odorat. Concernant le goût, 20 % des personnes interrogées ne l’ont récupéré que partiellement et plus de 2 % ne se sont pas du tout rétablies.

Par ailleurs, les scientifiques ont découvert que la gravité des symptômes de la Covid-19 était corrélée à la perte d’odorat et de goût. Plus les symptômes étaient importants, plus les pourcentages de patients présentant une perte d’odorat ou de goût augmentaient. De plus, la probabilité de récupération sensorielle diminuait avec des symptômes plus graves.

Lire aussi  6 conseils pour garder une peau rayonnante et éclatante


Des conséquences importantes pour les patients

La perte de l’odorat et du goût peut avoir des répercussions importantes pour les patients. Le Dr Neil Bhattacharyya, auteur de l’étude, a signalé le cas d’un de ces malades qui a perdu plus de 22 kilos en raison de sa perte d’odorat.

“Le patient ne mangeait pas et est devenu très malade et très déprimé à cause de la perte de l’odorat” explique le scientifique dans un communiqué. “Lorsque vous entendez parler de la perte d’odorat liée à la Covid-19, vous pensez que la plupart des gens le récupèrent et vont bien. Mais il y a un nombre important de personnes qui ne le récupèrent pas”.

Il est donc crucial, pour les chercheurs, de mettre en place des traitements et un soutien psychologique pour les individus confrontés à ces troubles de manière prolongée. “La perte de l’odorat ou du goût n’est pas aussi bénigne qu’on pourrait le penser. Cela peut entraîner une diminution de l’alimentation pour le plaisir et, dans les cas les plus extrêmes, cela peut entraîner une dépression et une perte de poids” assure le Dr Bhattacharya.

Lire aussi  bedent.ch - Technologies innovantes pour la dentisterie

dans un article qui peut être bien classé sur Google.
#malade #sur #toujours #privé #goût #dodorat
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT