nouvelles (1)

Newsletter

Traitement COVID-19 : l’OMS publie la 11e mise à jour des directives de vie

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié la 11e mise à jour de ses directives vivantes sur les traitements de l’infection au COVID-19. Les directives mises à jour comprennent de nouvelles recommandations sur le remdesivir, un traitement concomitant avec des corticostéroïdes et des inhibiteurs des récepteurs de l’interleukine (IL)-6 plus des inhibiteurs de Janus kinase (JAK) et des anticorps monoclonaux neutralisants. La mise à jour, qui a été créée par le groupe d’élaboration des lignes directrices (GDG) de l’OMS sur la base de l’évaluation de nouvelles preuves, a été publiée dans BMJ.

Remdésivir

Une recommandation conditionnelle a été faite pour l’utilisation du remdesivir chez les patients atteints d’une maladie grave, mais contre son utilisation chez ceux atteints d’une maladie critique.

Le GDG a pris en compte les données d’une méta-analyse menée auprès de 7643 patients atteints d’une infection COVID-19 grave ou critique pour émettre ces recommandations.


Continuer la lecture

Pour les patients atteints d’une maladie grave, le traitement par le remdesivir était associé à une diminution du risque de mortalité (odds ratio [OR], 0,89 ; IC à 95 %, 0,78-1,02) et la nécessité d’une ventilation mécanique (OR, 0,87 ; IC à 95 %, 0,77-0,99).

Pour les patients atteints d’une maladie grave, le traitement par le remdesivir était associé à une diminution non significative du risque de mortalité (OR, 1,15 ; IC à 95 %, 0,89-1,51) et du besoin de ventilation mécanique (OR, 0,97 ; IC à 95 %, 0,61 -1,54). Il y avait également un effet incertain du remdesivir sur le délai d’amélioration des symptômes chez les patients atteints d’une maladie critique.

Dans l’ensemble, le remdesivir a été bien toléré et associé à un faible risque d’effets indésirables.

Inhibiteurs JAK avec corticostéroïdes et bloqueurs des récepteurs IL-6

Une forte recommandation a été faite pour l’utilisation d’une thérapie combinée consistant en des inhibiteurs de JAK avec des corticostéroïdes plus des bloqueurs des récepteurs de l’IL-6 chez les patients atteints d’une maladie grave ou critique.

Selon le GDG, un traitement concomitant par baricitinib plus tocilizumab ou sarilumab peut être associé à des corticostéroïdes pour le traitement des patients atteints d’une infection COVID-19 grave ou critique. Cette recommandation fait suite à des preuves d’essais cliniques montrant que le baricitinib avait un avantage supplémentaire en termes de survie chez les patients recevant des corticostéroïdes en association avec des inhibiteurs des récepteurs de l’IL-6.

Anticorps monoclonaux neutralisants

Une forte recommandation a été faite contre l’utilisation des anticorps monoclonaux neutralisants sotrovimab et casirivimab-imdevimab chez les patients atteints d’une infection COVID-19 non sévère.

Selon le GDG, les preuves disponibles montrent que le sotrovimab n’a pas d’activité de neutralisation in vitro contre le variant Omicron du SRAS-CoV-2 actuellement en circulation et ses sous-variants. Le groupe a noté des conclusions similaires en ce qui concerne sa recommandation contre l’utilisation du casirivimab-imdevimab.

Recommandations futures

Le GDG prévoit de publier des recommandations sur l’utilisation des anticoagulants dans la prochaine version de cette ligne directrice vivante.

“Les vaccins sont liés à la limitation des hospitalisations, mais des limitations de l’accès mondial et des incertitudes résiduelles subsistent concernant la durée de la protection après la vaccination ou l’infection naturelle, et leur efficacité contre les variantes et sous-variantes émergentes du SRAS-CoV-2”, a noté le GDG. “Par conséquent”, a conclu le groupe, “le potentiel des médicaments pour traiter les personnes infectées par [COVID-19] reste intéressant. »

Référence

Agarwal A , Rochwerg B , Lamontagne F , et al. Une directive vivante de l’OMS sur les médicaments pour le covid-19. BMJ 2020;370:m3379. doi:10.1136/bmj.m3379

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT