Nouvelles Du Monde

SANTÉ MENTALE ESPAGNE appelle à un cessez-le-feu définitif en Palestine et au respect des droits humains

SANTÉ MENTALE ESPAGNE appelle à un cessez-le-feu définitif en Palestine et au respect des droits humains

2023-11-28 13:45:23

WP_Post Object
(
    [ID] => 106233
    [post_author] => 2
    [post_date] => 2023-11-28 11:45:23
    [post_date_gmt] => 2023-11-28 10:45:23
    [post_content] => [vc_row][vc_column width="1/4"][vc_single_image image="106217" img_size="full" style="vc_box_shadow_border" onclick="custom_link" img_link_target="_blank" link=""][/vc_column][vc_column width="3/4"][vc_column_text]En el comunicado, que se ha enviado a los medios de comunicación, SALUD MENTAL ESPAÑA denuncia que “estamos asistiendo con horror a unos niveles de violencia e inhumanidad contra la población civil en Palestina sin precedentes”, en la que casi 15.000 personas, entre ellas más de 6.000 menores, han sido asesinadas.

El asedio, la falta de atención sanitaria, incluso para servicios de salud críticos, los cortes de electricidad y de agua, el bloqueo de la entrada de ayuda humanitaria y de bienes y servicios vitales a Gaza, el hacinamiento, sumados a los constantes bombardeos contra hospitales, escuelas, campos de personas refugiadas, viviendas, etc., en este territorio, donde viven 2,2 millones de personas, amenazan no solo su integridad física, sino también la mental. A pocos kilómetros, en Cisjordania, el otro territorio de Palestina, la persecución y violación de derechos que se sufre bajo la ocupación israelí también minan la salud de su población. Esta situación, que Amnistía Internacional califica de “apartheid” [1], se viene desarrollando desde hace décadas, contraviniendo decenas de resoluciones de la ONU [2].

Por ello, SALUD MENTAL ESPAÑA recuerda que la población civil nunca debería ser un objetivo militar. Los hospitales, las escuelas, las viviendas y lugares de refugio no deben ser objetivos de los ataques. La entidad denuncia que el desprecio absoluto a la vida y a los más mínimos valores humanitarios que están caracterizando los ataques por parte del Estado de Israel suponen un reto global en clave de derechos humanos, que no debe afrontarse con silencio.

Todas las personas, incluidas las víctimas de un conflicto, tienen derecho a recibir asistencia sanitaria en condiciones de seguridad y los tratamientos médicos que sean necesarios. Es importante tener en cuenta que la vida de muchas personas heridas depende en estos momentos de recibir o no asistencia médica urgentemente. De sobrevivir, muchas de ellas se convertirán, muy probablemente, en personas con discapacidad y requerirán recursos y apoyos específicos durante el resto de su vida.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Ante todos los hechos relatados, desde la Confederación SALUD MENTAL ESPAÑA, entidad dedicada a la defensa de los derechos de las personas con problemas de salud mental y sus familias y a la mejora de su calidad de vida, como entidad social abanderada de los derechos humanos, no podemos permanecer impasibles ante esta injusta situación y pedimos:
  • Le cessez-le-feu immédiat et définitif.
  • Garantir l’accès de la population aux services et biens vitaux de base.
  • Établir des zones et des itinéraires de transit sûrs pour la population civile.
  • Établir des couloirs humanitaires qui permettent l’entrée de l’aide ainsi que l’entrée et la sortie des personnes.
  • Reconnaître la vulnérabilité supplémentaire des personnes handicapées, y compris les personnes souffrant de problèmes de santé mentale.
  • Prendre en compte les personnes handicapées, notamment psychosociales, dans la planification des soins humanitaires.
  • La réelle solidarité des pays occidentaux dans l’accueil des réfugiés.
  • La mise en œuvre de services de soins de santé mentale.
  • Soutien matériel et économique aux entités à but non lucratif et aux organisations sociales qui mènent des activités humanitaires et sociales sur le terrain.
  • La participation active des organisations sociales de santé mentale, tant au niveau européen qu’espagnol, dans la conception, le déploiement et le suivi des politiques et stratégies publiques d’accueil des réfugiés ou des personnes dans d’autres situations de protection internationale.
Lire aussi  Les dangers du tabac et les HPV : une combinaison à haut risque

En bref, il ne s’agit que du respect du droit international et des normes qui régissent la communauté internationale, parmi lesquelles le droit international humanitaire (DIH) et Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Pour y parvenir, l’implication et la médiation des gouvernements et des organisations internationales, la collaboration des médias pour permettre l’accès à des informations véridiques et dans une perspective de droits de l’homme, et la solidarité internationale entre les peuples et les peuples sont essentielles.

Les références:

[1] Amnesty International Espagne (02/01/2022), Apartheid israélien contre la population palestinienne : cruel système de domination et crime contre l’humanité. Amnesty International Espagne, actualités.

[2] Publique (10/11/2023), Israël accumule 75 ans de mépris pour les résolutions de l’ONU. Public, international.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_btn title=”DESCARGAR COMUNICADO COMPLETO” align=”center” link=”url:https%3A%2F%2Fconsaludmental.org%2Fcentro-documentacion%2Fcomunicado-crisis-humanitaria-palestina-salud-mental%2F”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”93070″ img_size=”full” onclick=”custom_link” img_link_target=”_blank” link=”https://consaludmental.org/sala-prensa/actualidad/salud-mental-espana-cumple-4-decadas/”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/4″][vc_btn title=”VOLVER A NOTICIAS” style=”gradient-custom” gradient_custom_color_1=”#ffffff” gradient_custom_color_2=”#ffffff” gradient_text_color=”#005b50″ shape=”square” align=”center” i_icon_fontawesome=”fa fa-chevron-circle-left” add_icon=”true” link=”url:%2Fnoticias%2F|title:NOTICIAS||”][/vc_column][vc_column width=”1/4″][/vc_column][vc_column width=”1/4″][/vc_column][vc_column width=”1/4″][/vc_column][/vc_row]
[post_title] => SANTÉ MENTALE ESPAGNE appelle à un cessez-le-feu définitif en Palestine et au respect des droits de l’homme
[post_excerpt] => Dans le communiqué, SALUD MENTAL ESPAÑA dénonce que « nous assistons avec horreur à des niveaux de violence et d’inhumanité sans précédent contre la population civile en Palestine », au cours desquels près de 15 000 personnes, dont plus de 6 000 mineurs, ont été assassinées. En outre, il appelle à garantir l’accès de la population aux services et biens vitaux de base, notamment aux soins de santé et à l’aide humanitaire, afin d’éviter que davantage de personnes ne meurent ou ne deviennent handicapées. L’entité prévient que le mépris absolu de la vie et les valeurs humanitaires les plus minimes qui caractérisent les attaques de l’État d’Israël représentent un défi mondial en termes de droits de l’homme, qui ne doit pas être affronté sous silence.
[post_status] => publier
[comment_status] => fermé
[ping_status] => ouvrir
[post_password] =>
[post_name] => santé-mentale-espagne-cessez-le-feu-palestine-droits-de-l’homme
[to_ping] =>
[pinged] =>

[post_modified] => 2023-11-28 12:23:57
[post_modified_gmt] => 2023-11-28 11:23:57
[post_content_filtered] =>
[post_parent] => 0
https://consaludmental.org/?p=106233 =>
[menu_order] => 0
[post_type] => poster
[post_mime_type] =>
[comment_count] => 0
[filter] => brut)

Dans le communiqué, SALUD MENTAL ESPAÑA dénonce que « nous assistons avec horreur à des niveaux de violence et d’inhumanité sans précédent contre la population civile en Palestine », au cours desquels près de 15 000 personnes, dont plus de 6 000 mineurs, ont été assassinées. En outre, il appelle à garantir l’accès de la population aux services et biens vitaux de base, notamment aux soins de santé et à l’aide humanitaire, afin d’éviter que davantage de personnes ne meurent ou ne deviennent handicapées. L’entité prévient que le mépris absolu de la vie et les valeurs humanitaires les plus minimes qui caractérisent les attaques de l’État d’Israël représentent un défi mondial en termes de droits de l’homme, qui ne doit pas être affronté sous silence.

Dans le déclarationqui a été envoyé aux médias, SALUD MENTAL ESPAÑA dénonce que « nous assistons avec horreur à des niveaux de violence et d’inhumanité sans précédent contre la population civile en Palestine », au cours desquels près de 15 000 personnes, dont plus de 6 000 mineurs, ont été assassinées.

Le siège, le manque de soins de santé, même pour les services de santé essentiels, les coupures d’électricité et d’eau, le blocage de l’entrée de l’aide humanitaire et des biens et services vitaux à Gaza, la surpopulation, s’ajoutent aux bombardements constants contre les hôpitaux, les écoles, les camps de réfugiés, les maisons, etc., sur ce territoire où vivent 2,2 millions de personnes, menacent non seulement leur intégrité physique, mais aussi leur intégrité mentale. A quelques kilomètres de là, en Cisjordanie, l’autre territoire de la Palestine, les persécutions et les violations des droits subies sous l’occupation israélienne mettent également à mal la santé de sa population. Cette situation, qui Amnistie internationale l’appelle “l’apartheid” [1]se développe depuis des décennies, enfreignant des dizaines de résolutions de l’ONU [2].

C’est pour cette raison que SALUD MENTAL ESPAÑA rappelle que la population civile ne doit jamais être un objectif militaire. Les hôpitaux, les écoles, les maisons et les lieux de refuge ne devraient pas être la cible d’attaques. L’entité dénonce que le mépris absolu de la vie et les valeurs humanitaires les plus minimes qui caractérisent les attaques de l’État d’Israël représentent un défi mondial en termes de droits de l’homme, qui ne doit pas être affronté sous silence.

Toutes les personnes, y compris les victimes des conflits, ont le droit de recevoir des soins de santé sûrs et les traitements médicaux nécessaires. Il est important de garder à l’esprit que la vie de nombreux blessés dépend actuellement du fait qu’ils reçoivent ou non une assistance médicale d’urgence. S’ils survivent, nombre d’entre eux deviendront très probablement des personnes handicapées et auront besoin de ressources et d’un soutien spécifiques pour le reste de leur vie.

Lire aussi  Besoins non satisfaits en thérapie CKD

Compte tenu de tous les faits rapportés par la CONfederación SALUD MENTAL ESPAÑA, une entité dédiée à la défense des droits des personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de leurs familles et à l’amélioration de leur qualité de vie, en tant qu’entité sociale qui défend les droits de l’homme, Nous ne pouvons pas rester impassibles face à cette situation injuste et nous demandons:

  • Le cessez-le-feu immédiat et définitif.
  • Garantir l’accès de la population aux services et biens vitaux de base.
  • Établir des zones et des itinéraires de transit sûrs pour la population civile.
  • Établir des couloirs humanitaires qui permettent l’entrée de l’aide ainsi que l’entrée et la sortie des personnes.
  • Reconnaître la vulnérabilité supplémentaire des personnes handicapées, y compris les personnes souffrant de problèmes de santé mentale.
  • Prendre en compte les personnes handicapées, notamment psychosociales, dans la planification des soins humanitaires.
  • La réelle solidarité des pays occidentaux dans l’accueil des réfugiés.
  • La mise en œuvre de services de soins de santé mentale.
  • Soutien matériel et économique aux entités à but non lucratif et aux organisations sociales qui mènent des activités humanitaires et sociales sur le terrain.
  • La participation active des organisations sociales de santé mentale, tant au niveau européen qu’espagnol, dans la conception, le déploiement et le suivi des politiques et stratégies publiques d’accueil des réfugiés ou des personnes dans d’autres situations de protection internationale.

En bref, il ne s’agit que du respect du droit international et des normes qui régissent la communauté internationale, parmi lesquelles le droit international humanitaire (DIH) et Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Pour y parvenir, l’implication et la médiation des gouvernements et des organisations internationales, la collaboration des médias pour permettre l’accès à des informations véridiques et dans une perspective de droits de l’homme, et la solidarité internationale entre les peuples et les peuples sont essentielles.

Les références:

[1] Amnesty International Espagne (02/01/2022), Apartheid israélien contre la population palestinienne : cruel système de domination et crime contre l’humanité. Amnesty International Espagne, actualités.

[2] Publique (10/11/2023), Israël accumule 75 ans de mépris pour les résolutions de l’ONU. Public, international.




#SANTÉ #MENTALE #ESPAGNE #appelle #cessezlefeu #définitif #Palestine #respect #des #droits #humains
1701251582

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT