Nouvelles Du Monde

Moyen-Orient : Ambassadeur : « Ne mettez pas tous les Palestiniens dans un même panier »

Moyen-Orient : Ambassadeur : « Ne mettez pas tous les Palestiniens dans un même panier »

2023-11-10 19:31:19

Les personnes en deuil portent l’un des quatre Palestiniens tués par les forces israéliennes dans le camp de réfugiés de Tulkarem en Cisjordanie le 6 novembre.

Photo : AFP/Zaïn Jaafar

En Allemagne, de nombreux rapports font état de personnes célébrant l’attaque. Selon vous, pourquoi le 7 octobre a-t-il été célébré ?

Je n’ai vécu aucune célébration. Les cas évoqués dans les médias sont des cas individuels de personnes qui ont réagi aux premiers reportages qui parlaient d’une « confrontation militaire avec les occupants ». De manière générale, en tant qu’Autorité palestinienne (AP), nous ne tolérons aucune forme de discours de haine et rejetons toute incitation ou glorification de la violence. À mon avis, certains cas individuels ont été pointés du doigt et mis en avant par certains médias et hommes politiques afin de dénigrer l’ensemble de la communauté germano-palestinienne, qui compte des centaines de milliers de personnes, de diaboliser la communauté arabe en général et de promouvoir la xénophobie et l’islamophobie.

Êtes-vous en contact avec des membres de la communauté germano-palestinienne ?

Hier encore, j’ai rendu visite à un membre de la communauté palestinienne allemande pour lui exprimer mes condoléances. Il a perdu son frère, sa belle-sœur, ses trois enfants et un autre neveu, l’épouse de son neveu et quatre de ses enfants à Gaza : onze membres de la famille ont été tués au cours d’une seule attaque. Il m’a raconté que quelques heures avant la frappe aérienne, il avait parlé au téléphone avec son frère et lui avait demandé de parler aux enfants. Son frère lui a dit : « Nous les avons envoyés se coucher tôt parce qu’ils avaient faim et nous ne pouvions rien leur donner à manger. » C’est ce qui se passe parmi les membres de la société germano-palestinienne, et c’est injuste et injuste. en les diffamant et en les présentant comme haineux alors qu’en réalité ils sont des membres responsables de ce pays.

Entretien

X

Laith Arafeh est ambassadeur de Palestine en Allemagne depuis février 2022 et représente l’Autorité palestinienne (AP), dirigée en Cisjordanie par le parti Fatah du président Mahmoud Abbas. De 2017 à 2022, il a été vice-président de l’Université Al-Quds de Jérusalem. Arafeh a étudié le droit et l’administration à Washington et à Harvard.

Vous n’avez pas encore répondu à la question de prendre vos distances avec le groupe islamiste Hamas. Pourquoi?

Je ne suis pas d’accord avec l’affirmation selon laquelle nous n’avons pas répondu à cette question. Mais il existe une grande sélectivité dans le choix de ce qu’il faut écouter et de ce qu’il faut ignorer. Il y a une tentative constante de regrouper tous les Palestiniens. Quoi que vous fassiez ou disiez, il y a toujours une tentative de déclarer les Palestiniens coupables. Et cela nuit aux débats que nous devons avoir sur la Palestine et Israël.

Lire aussi  Lake County News, Californie - Les superviseurs discuteront de l'attrait de la culture du cannabis, des opérations des refuges pour sans-abri et du plan des centres de traitement pour les jeunes

Quelle est la relation actuelle entre l’Autorité palestinienne et le Hamas ? Les grandes différences sont bien connues.

Notre priorité absolue est de mettre fin à cette agression criminelle contre le peuple palestinien, qui a jusqu’à présent coûté la vie à plus de 10 500 civils innocents, dont 75 pour cent sont des femmes et des enfants. Nous estimons qu’il y a au moins 1 000 civils supplémentaires sous les décombres, dont beaucoup d’enfants. Il est véritablement choquant que même les appels à un cessez-le-feu qui sauverait la vie de milliers de personnes soient dénigrés et faussement assimilés à un soutien au terrorisme.

Et votre relation avec le Hamas ?

Ce n’est un secret pour personne qu’il existe une division entre l’OLP et le Hamas. Au cœur de cette division se trouve un désaccord sur le programme politique. Le programme politique de l’OLP est clair : l’OLP renonce à la violence et s’engage envers le droit international et les Conventions de Genève. L’OLP a signé des accords de paix avec Israël promettant la fin de l’occupation israélienne des territoires palestiniens. Nous continuons de respecter ces accords. L’OLP continuera de poursuivre les aspirations légitimes du peuple palestinien à l’indépendance et à la création d’un État par des moyens politiques, juridiques et une résistance populaire pacifique. L’accord de paix d’Oslo, que l’OLP a signé avec Israël en 1993, promettait la fin de l’occupation israélienne d’ici cinq ans. Sur cette base, l’OLP a reconnu Israël. Au lieu de rendre la pareille à cette reconnaissance, Israël a systématiquement violé chacune des dispositions des accords.

Teller et Rand – le podcast sur la politique internationale

Stéphanie Schœll

Plaque et jante est le nd.Podcast sur la politique internationale. Chaque mois, Andreas Krämer et Rob Wessel présentent l’actualité politique du monde entier et révèlent ce qui se passe en dehors de l’attention des médias. De gauche, critique, anticolonialiste.

La question était principalement de savoir si vous aviez des contacts avec le Hamas dans cette situation pour désamorcer la situation ?

La réponse à votre question est simple : mettre fin aux atrocités israéliennes nécessite une intervention immédiate de la communauté internationale, qui a soutenu Israël dans son agression contre la bande de Gaza et a négligé l’intensification de l’occupation israélienne en Palestine. Seule une intervention internationale sérieuse, conforme au droit international et au droit humanitaire, peut mettre un terme à cette situation.

Il y a également eu des violences contre la population civile palestinienne en Cisjordanie ces dernières semaines – de la part des colons israéliens et de l’armée israélienne. L’OLP et le président Mahmoud Abbas ont été critiqués pour avoir tardé à commenter ce qui se passe en Cisjordanie et pour être restés inactifs.

Lire aussi  L'étoile du nord

La priorité absolue de Mahmoud Abbas est de protéger le peuple palestinien. Je ne suis pas d’accord avec l’opinion selon laquelle l’OLP n’a pas agi – ce n’est pas exact. Nous comprenons les intérêts de nos collaborateurs, nous nous soucions d’eux et agissons en conséquence. La violence contre notre peuple en Cisjordanie et à Jérusalem-Est dure depuis 56 ans. Rien que ce mois-ci, les forces d’occupation israéliennes et les colons terroristes ont tué plus de 160 civils palestiniens, chaque cas représentant une combinaison de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Les colonies illégales construites sur des terres palestiniennes volées continuent de se développer. Les arrestations massives, les confiscations de terres et les destructions d’habitations se poursuivent sans relâche, tout comme les exécutions extrajudiciaires en plein jour dans les centres-villes. Il s’agit d’une agression soutenue visant à détruire tout espoir de paix.

Comment l’OLP tente-t-elle de protéger les civils en Cisjordanie ?

Nous ne ménagerons aucun effort pour servir les intérêts de notre peuple et garantir son droit légitime à la liberté et à l’indépendance. À cette fin, nous avons signé les accords d’Oslo, que nous espérions que la partie israélienne respecterait. Nous avons été déçus par la communauté internationale pour avoir manqué à sa responsabilité de forcer Israël à se conformer aux accords ou même au droit international. Cependant, bien qu’il soit entravé par l’occupation israélienne, l’État de Palestine reste un membre responsable de la communauté internationale. À ce titre, nous rejetons toute violation du droit international et, en même temps, nous n’épargnerons aucun effort pour épuiser toutes les voies permettant de parvenir à sa pleine mise en œuvre, afin que l’occupation israélienne des territoires palestiniens prenne fin et que le peuple palestinien exerce son droit inaliénable à l’autodétermination dans le cadre de la solution à deux États peut s’exercer.

Comment avez-vous vécu la coopération entre l’AP et l’Allemagne ces dernières semaines ?

En général, l’Allemagne et l’État palestinien ont plus de points communs qu’il n’y paraît. L’Allemagne et la Palestine conviennent que l’occupation militaire israélienne illégale des territoires palestiniens doit cesser. Ils conviennent que les accords signés doivent être pleinement mis en œuvre. Tous deux conviennent que la seule solution est une solution à deux États et la création d’un État palestinien basé sur les frontières de 1967. La Palestine et l’Allemagne conviennent que l’expansion des colonies israéliennes est illégale et compromet la possibilité de justice et de liberté pour la Palestine. L’Allemagne est également l’un des plus importants donateurs du peuple palestinien, et nous l’apprécions.

Lire aussi  La Cour suprême des États-Unis entendra les arguments sur les directives de Biden en matière d'immigration : NPR

À quoi pourrait ressembler une solution d’après-guerre ? Netanyahu a déclaré qu’Israël souhaitait prendre en charge la sécurité dans la bande de Gaza.

Notre priorité immédiate est de mettre un terme à cette effusion de sang. Deuxièmement, nous voulons mettre fin à l’occupation israélienne. Nous sommes dans notre pays pour y rester, nous ne permettrons pas une deuxième Nakba, c’est-à-dire une nouvelle expulsion de Palestiniens comme en 1948/49. Nous ne nous reposerons pas et ne céderons pas tant que nous n’aurons pas réalisé nos aspirations légitimes à la liberté, à l’indépendance et à la création d’un État.

L’occupation israélienne ne prendra fin ni demain ni après-demain. En revanche, nous espérons que la guerre sera bientôt terminée. L’OLP assumera-t-elle la responsabilité politique dans la bande de Gaza ?

Nous n’avons jamais échappé à nos responsabilités envers la population de Gaza et nous ne le ferons jamais. Quant à Netanyahu, il a clairement indiqué qu’Israël devait inclure l’ensemble du territoire, du fleuve à la mer. Cela a été proclamé comme la pièce maîtresse du programme politique de son gouvernement. Il l’a encore une fois exprimé clairement à l’ONU lorsqu’il a montré la carte d’Israël sans les territoires palestiniens dans le cadre de sa vision du soi-disant nouveau Moyen-Orient. Fin décembre 2022, Netanyahu a fait une déclaration gouvernementale devant la Knesset dans laquelle il a souligné qu’Israël est un État exclusivement réservé au peuple juif. C’est sur la base de ce programme politique que sa nomination a été confirmée. Il a encouragé la destruction et la négation du peuple palestinien, en paroles et en actes. En soutenant le terrorisme des colons en Cisjordanie, en intensifiant les activités de colonisation et en confisquant les terres palestiniennes à Jérusalem-Est. Nous voulons un État indépendant dans chaque centimètre carré des territoires palestiniens occupés, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, avec Jérusalem-Est pour capitale.

Qu’attendez-vous exactement de l’Allemagne ? Selon vous, que devrait faire l’Allemagne ?

Tenez-vous du côté de la justice. Tout d’abord, nous devrions appeler un chat un chat. Ce à quoi nous assistons aujourd’hui est une agression criminelle innommable en plein jour qui viole le droit international et les principes fondamentaux de l’humanité. Sur la base de l’engagement sincère de l’Allemagne envers le droit international, nous espérons que l’Allemagne adoptera une position claire sur les crimes commis par Israël en Palestine. Nous espérons également que l’UE et l’Allemagne joueront un rôle plus actif et plus affirmé pour appeler à un cessez-le-feu et prendre toutes les mesures nécessaires pour persuader Israël d’accepter un cessez-le-feu et de mettre ensuite fin à son occupation des territoires palestiniens, que le La principale cause de toute l’insécurité, de l’instabilité et des conflits dans la région était et est toujours.



#MoyenOrient #Ambassadeur #mettez #pas #tous #les #Palestiniens #dans #même #panier
1699678524

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT