Malgré l’état d’urgence, les Thaïlandais continuent de manifester en masse

| |

Jeudi, le Premier ministre Prayuth a déclaré l’état d’urgence. Des groupes de plus de cinq personnes ont depuis été interdits. Les signalements susceptibles de provoquer des troubles sont également interdits.

Cela n’a pas empêché de nombreux Thaïlandais de redescendre dans la rue. Jeudi voulait des milliers de manifestants passer la nuit au bureau du Premier ministre, mais la police anti-émeute a mis un terme à cela. Les manifestants ont également bloqué une rue que le roi emprunterait. La critique de la monarchie brise un tabou en Thaïlande, où le roi a un statut presque divin. Lese majesté est passible d’une peine maximale de quinze ans de prison.

Vendredi, les manifestations ont été sinistres: la police a utilisé des canons à eau et bloqué des rues pour arrêter les manifestants. Plusieurs manifestants ont également été arrêtés.

Previous

Papa van Kaïs (4): «Notre grand héros est stable, mais le stri … (Bruxelles)

La police suggère aux résidents de la “ salle d’exposition ” du logement de Tangerang de déplacer leur voiture

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.