Nouvelles Du Monde

Macron a exhorté le pape à appeler Poutine et lui a présenté un livre de Kant. Le cadeau a fait scandale

Macron a exhorté le pape à appeler Poutine et lui a présenté un livre de Kant.  Le cadeau a fait scandale

Lors d’une réunion avec François Macron, il a parlé de l’importance du “dialogue religieux” et du rôle que l’Église catholique peut jouer pour mettre fin à la guerre de la Russie contre l’Ukraine.

La veille, lors d’un sommet interreligieux à Rome, le président français a souligné que toute ingérence de tiers dans le processus de paix en Ukraine n’est possible qu’avec le consentement de Kyiv et selon ses conditions. Il a également déclaré que l’Église orthodoxe russe permet au Kremlin de se manipuler pour justifier la guerre en Ukraine, et a exhorté à résister à de telles pressions.

Macron a offert au pape une première édition rare du livre de 1796 “Sur la paix éternelle” du philosophe Emmanuel Kant, rapporte Nouvelles du Vatican.

Les utilisateurs des médias sociaux ont suggéré que le livre aurait pu être sorti de Lviv pendant la Seconde Guerre mondiale. Le maire de Lviv Andrey Sadovy sur Twitter reposté photo du livre, qui montre le sceau “Salle de lecture académique à Lviv” en polonais sur la page de titre.

Lire aussi  La Russie gagne la guerre économique - Labour

“Maintenant j’aimerais lire Kant… C’est d’ailleurs un livre qu’Emmanuel Macron a donné à papa [римскому]. Faites attention au sceau”, a écrit le maire.



Journaliste Arno Bedat a écrit sur Twitter que le livre était en France depuis longtemps. De cette manière, il a répondu à l’affirmation d’un autre utilisateur selon laquelle le livre avait été volé dans une université polonaise de Lviv. L’utilisateur a exigé de rendre le livre en Pologne.

“Vers les années 1900, elle est venue chez le libraire Lucien Bodin à Paris, sur le quai Grand Augustin (l’étiquette à l’intérieur de la couverture en témoigne)”, écrit Arnaud.

L’exemplaire offert au pape François a été acheté 2 500 € à la librairie Hatchuel à Paris, c’est noté journaliste.





Le contexte:

Lire aussi  Les fêtards de Western Homecoming ferment les routes principales alors que la police tente de contenir les fêtes

Pape en arrière-plan invasion militaire massive de la Fédération de Russie exhorté le 13 mars arrêter de tuer des innocents en Ukraine, privilégier le dialogue et ouvrir des couloirs humanitaires.

20 mars François appelé la communauté internationale faire des efforts pour mettre fin à la guerre de la Fédération de Russie contre l’Ukraine. Il a aussi visité des enfants ukrainiens blessés à l’hôpital au Vatican.

Pontife du 27 mars exhorté à “rayer la guerre de l’histoireavant que la guerre n’ait anéanti l’homme.”

Lors de l’audience du 6 avril, François a condamné le meurtre de civils par les forces d’occupation russes à Bucha près de Kyiv. Pape du 10 avril appelé à une trêve dans la guerre de la Fédération de Russie contre l’Ukraine, après quoi la paix doit venir.

En mai, François a déclaré que Les pays occidentaux avec leur attitude ont contribué à le début d’une invasion russe à grande échelle de l’Ukraine.

Lire aussi  Biden se rendra en Égypte, au Cambodge et en Indonésie pour les sommets de novembre

21 septembre François appelé “folie” Les allusions de Poutine à la volonté d’utiliser des armes nucléaires. “Cette guerre tragique nous amène au point où certaines personnes pensent aux armes nucléaires, à cette folie”, a-t-il déclaré.

16 octobre il qualifié de possession d’armes nucléaires “immorale” et a exhorté les pays du monde à l’abandonner.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT