nouvelles (1)

Newsletter

Ligue des Nations : Germanie-Ungheria 0-1. Décidez Szalai

Le but de Szalai tranche à la 17′ de la première mi-temps. La réaction allemande est stérile et sans idées et les fans se disputent

L’ennui et les sifflets. Ainsi qu’un peu d’inquiétude. A Leipzig, lors de la cinquième journée du groupe 3 de la Ligue des Nations, l’Allemagne s’incline 1-0 face à la Hongrie et confirme avoir quelques soucis dans la mise en place du jeu. C’est la première défaite de Flick, mais avant aujourd’hui en 2022, il n’a remporté que deux matchs (contre Israël et l’Italie), en faisant quatre nuls. Trop peu pour les attentes de la fédération, du staff technique, des joueurs et des supporters. Pour cela, la Red Bull Arena a hué l’équipe nationale. La Hongrie de Marco Rossi, quant à elle, poursuit sa chevauchée triomphale, s’affirmant de manière surprenante comme leader du groupe qui comprend également l’Italie (avec qui elle disputera la tête lundi, un match nul suffira) et l’Angleterre.

La course

Sans Neuer et Goretzka (positifs au Covid) ainsi que Reus (blessés), Flick envoie son équipe sur le terrain avec un 4-2-3-1, avec ter Stegen dans les buts, Sané, Müller et Gnabry derrière Werner. L’Allemagne commençait mieux, mais peinait à trouver de l’espace, la Hongrie parvenant souvent à repartir rapidement en contre-attaque. A 17′ c’est donc aux Hongrois d’avancer : sur corner de Szoboszlai c’est Szalai (l’avant-dernier de l’équipe nationale) qui frappe le ballon du talon et surprend ter Stegen. L’Allemagne est confuse, n’a pas de trame de jeu précise, et s’appuie trop souvent sur de longs ballons (facilement maîtrisés par la défense adverse) et sur le bucking de Gnabry qui est alors imprécis dans les centres. L’équipe de Rossi baisse considérablement et n’accorde pas d’opportunités aux Allemands, qui ne trouvent le premier tir au but qu’à la 39e minute : sur des centres de Raum du gauche c’est Müller qui frappe de la tête, mais trouvant Gulacsi prêt à bloquer le ballon. A 51′ c’est Sané qui devient dangereux, mais Gulacsi repousse du pied. En seconde période l’Allemagne parvient au moins à hausser le rythme et devient dangereuse avec Werner (Gulacsi toujours bon à 56′) et Kimmich (hors du filet à 60′), mais la Hongrie ne donne jamais l’impression de déraper, au contraire, réplique : à la 72e minute Stegen doit venir à bout du tir d’Adam pour éviter de doubler les invités. L’équipe de Rossi a également une autre occasion sensationnelle de marquer le 2-0, mais Kleinheisler, seul contre ter Stegen, tire en fait sur le gardien adverse. Dans les dernières minutes, l’Allemagne a réussi à écraser ses adversaires en première ligne, mais n’a pas réussi à créer d’occasions. C’est ainsi que cela se termine, la Hongrie jouant en tête avec l’Italie et l’Allemagne à l’approche de la Coupe du monde au milieu des sifflets de leurs supporters. Tout comme cela s’est produit avant l’expédition infructueuse en Russie en 2018.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT