Nouvelles Du Monde

Les ministres français se dirigent vers l’Indo-Pacifique et l’Australie dans le cadre d’une poussée diplomatique

Les ministres français se dirigent vers l’Indo-Pacifique et l’Australie dans le cadre d’une poussée diplomatique
  • Le ministre français de la Défense accueillera ses homologues du Pacifique Sud
  • Paris envisage de renforcer ses liens militaires avec les Philippines et la Malaisie
  • Le ministre des Affaires étrangères se rend en Australie, pour la première fois depuis une dispute entre un sous-marin

PARIS, 30 novembre (Reuters) – Les ministres français de la Défense et des Affaires étrangères se rendront la semaine prochaine dans la région Indo-Pacifique dans le cadre d’une offensive diplomatique visant à renforcer les liens politiques et militaires et à reconstruire ses relations avec son partenaire clé, l’Australie.

La France, avec ses territoires d’outre-mer dans le Pacifique et l’océan Indien et ses 7 000 soldats stationnés là-bas, se considère comme une puissance indo-pacifique.

La perte d’un important accord sur les sous-marins avec l’Australie en 2021 l’a contraint à repenser sa stratégie dans un contexte de tensions régionales persistantes avec la Chine dans la mer de Chine méridionale contestée.

Lire aussi  Film de science-fiction Netflix Du train au réalisateur de Busan : première bande-annonce

Paris a depuis conclu des accords d’armement et de sécurité avec plusieurs puissances, dont l’Inde, la Malaisie et l’Indonésie, et a renforcé ses liens avec le Japon.

Il vise à achever un nouveau plan stratégique régional pour le début de 2024 qui engloberait tout, de la sécurité à la culture, en passant par le climat et définirait les efforts par zones spécifiques, ont indiqué des diplomates.

Soulignant ces efforts, le ministre de la Défense Sébastien Lecornu accueillera du 4 au 8 décembre dans le territoire français d’outre-mer de Nouvelle-Calédonie la réunion des ministres de la Défense du Pacifique Sud, la première fois qu’il accueille ce format depuis sa création en 2013.

“C’est un moment important pour nous car il met en lumière la légitimité de notre présence dans le Pacifique”, a déclaré une source diplomatique française lors d’un briefing aux journalistes avant les visites.

La réunion visera à renforcer la coordination en matière de sécurité et de défense entre les pays de la région, aux côtés de la Grande-Bretagne, des États-Unis et du Japon, qui y participent en tant qu’observateurs.

Avant cela, Lecornu se rendra aux Philippines, où il devrait signer une lettre d’intention sur la coopération en matière de défense en vue de conclure ultérieurement des accords concrets en matière de défense, ont indiqué des diplomates.

Lire aussi  Est-il temps pour l'Amérique d'adopter un nouvel hymne national ? | Films documentaires

Paris, qui rivalise avec la Corée du Sud et l’Espagne pour la vente de sous-marins à Manille, voit dans l’élection du président Ferdinand Marcos une opportunité de développer leur partenariat.

PARTENARIAT AUSTRALIEN RENOUVELÉ

La France a toujours soutenu la position de Manille dans le conflit territorial entre les Philippines et la Chine sur le sud de la Chine, qui s’est intensifié cette année alors que Manille se plaignait de plus en plus du comportement « agressif » de Pékin sur cette voie navigable stratégique.

Lecornu se rendra également en Malaisie où une lettre d’intention devrait être signée, même si les responsables français ont refusé de donner des détails.

La Malaisie cherche à moderniser ou remplacer plusieurs actifs militaires vieillissants, le gouvernement allouant 19,7 milliards de ringgits (4,23 milliards de dollars) au ministère de la Défense dans le cadre de son budget pour 2024, soit une augmentation de 11 % par rapport au financement de cette année.

Le ministère a déclaré en octobre qu’il chercherait à utiliser le financement pour de nouveaux achats et améliorations, notamment la remise à neuf de ses deux sous-marins de fabrication française de la classe Scorpène.

Lire aussi  Les risques bancaires parallèles en Chine ont été considérablement réduits, selon le régulateur

Tout en diversifiant ses liens à travers le Pacifique, la France a également travaillé à la reconstruction de son partenariat avec l’Australie.

Datant de 2016, il était considéré comme la pierre angulaire de sa politique indo-pacifique jusqu’à ce que Canberra se retire il y a deux ans d’un accord de plusieurs milliards de dollars sur les sous-marins et la défense stratégique.

La ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna s’y rendra les 4 et 5 décembre, la première visite d’un ministre français des Affaires étrangères depuis 2019 alors que les deux parties cherchent à tourner définitivement la page et à avancer sur des sujets allant du changement climatique à la culture et à la défense.

“C’est l’aboutissement de 18 mois de travail”, a indiqué la source diplomatique.

Reportages supplémentaires de Karen Lerna à Manille et Rozanna Latiff à Kuala Lumpur ; Montage par Sandra Maler

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Acquérir des droits de licenceouvre un nouvel onglet

2023-12-01 00:51:00
1701384626


#Les #ministres #français #dirigent #vers #lIndoPacifique #lAustralie #dans #cadre #dune #poussée #diplomatique

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT