Nouvelles Du Monde

Les hallucinations de l’IA aident à trouver de nouveaux antibiotiques

Les hallucinations de l’IA aident à trouver de nouveaux antibiotiques

2024-04-24 15:17:05

je modèles d’intelligence artificielle générative ils sont célèbres pour leur «hallucinations», c’est-à-dire la génération d’informations qui ne sont pas réelles ou qui ne peuvent être vérifiées par des sources. Ce comportement est généralement considéré comme une faiblesse, surtout à une époque où désinformation générés par l’IA est en augmentation.

Cependant, dans le domaine de la recherche bactérienne, le Hallucinations de l’IA se révèlent être un outil précieux pour découverte de nouveaux médicaments sauveur de vie.

Un modèle d’IA pour lutter contre la résistance aux antibiotiques

Une équipe de chercheurs à Stanford Medicine et de Université McMaster a développé un modèle d’intelligence artificielle appelé SynthéMol (abréviation de « molécules de synthèse »), qui a permis d’identifier des solutions possibles pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. SyntheMol a généré des structures et des recettes chimiques pour six nouveaux médicaments visant à tuer les souches résistantes d’Acinetobacter baumannii, un agent pathogène majeur responsable de décès liés à la résistance aux antibactériens.

Lire aussi  Deux nouveaux cas de rougeole confirmés dans l’État – The Irish Times

Le phénomène derésistance aux antibiotiques il s’agit d’un problème de santé publique mondial, avec des estimations faisant état de près de cinq millions de décès par an. James Zou, professeur agrégé de science des données biomédicales et co-auteur de l’étude, souligne le besoin urgent de développer rapidement de nouveaux antibiotiques. L’hypothèse des chercheurs était qu’il existait de nombreuses molécules potentiellement efficaces comme médicaments, mais qu’elles n’étaient pas encore produites ou testées. L’intelligence artificielle il a ensuite été utilisé pour concevoir des molécules complètement nouvelles, jamais observées dans la nature.

SyntheMol découvre 25 000 nouveaux antibiotiques en 9 heures

Avant l’avènement de modèles comme SynthéMol, les chercheurs ont utilisé des algorithmes pour rechercher des solutions potentielles dans les bibliothèques de médicaments, mais à une vitesse et à une échelle limitées. La puissance de calcul de SyntheMol et sa capacité à « halluciner » ont permis aux chercheurs d’explorer des solutions à la résistance aux antimicrobiens avec une efficacité sans précédent. En moins de neuf heures, le modèle a généré environ 25 000 possibles antibiotiques et les recettes associées pour les réaliser.

Lire aussi  Wendy Williams surprise en train de boire "toute la nuit" au bar gay après un séjour en cure de désintoxication

Initialement, SyntheMol générait des composés chimiquement impossibles, mais après que les chercheurs ont ajouté quelques précautions, les résultats sont devenus beaucoup plus réalistes. Pour empêcher les bactéries de développer une résistance à ces nouvelles recettes, des composés similaires aux antibiotiques actuellement efficaces ont été filtrés.

De la théorie à la pratique : la création de nouveaux antibiotiques

Les chercheurs ont sélectionné les composés suggérés par SynthéMol sur la base de leur faisabilité, et l’entreprise chimique Enamine a réussi à en créer 58 en laboratoire. Six de ces composés ont été capables de tuer une souche résistante de la bactérie, et deux ont été testés sur des souris.

Les nouveaux composés se sont également révélés prometteurs contre d’autres bactéries infectieuses susceptibles de développer une résistance aux antibiotiques, telles queE. colijeSARM et les responsables de méningite e pneumonie. Les chercheurs peaufinent actuellement SyntheMol et collaborent avec d’autres équipes pour vérifier si le modèle pourrait également être utilisé pour la découverte potentielle de médicaments contre les maladies cardiaques.

Lire aussi  Fasciite nécrosante : Causes, symptômes et traitements



#Les #hallucinations #lIA #aident #trouver #nouveaux #antibiotiques
1713968630

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT