Nouvelles Du Monde

Les alliés du Pacifique tiennent une réunion urgente après le lancement d’un missile par la Corée du Nord

Les alliés du Pacifique tiennent une réunion urgente après le lancement d’un missile par la Corée du Nord

Une réunion urgente des dirigeants d’Australie, des États-Unis, du Canada, de Nouvelle-Zélande, du Japon et de Corée du Sud a été convoquée en marge du sommet de l’APEC en Thaïlande, après que la Corée du Nord a testé un énième missile balistique à longue portée.

Le vice-président américain Kamala Harris a dirigé les pourparlers et a décrit le lancement comme une “violation éhontée” du droit international.

“Cela déstabilise la sécurité dans la région et augmente inutilement les tensions”, a-t-elle déclaré.

“Nous condamnons fermement ces actions et nous appelons à nouveau la Corée du Nord à mettre fin à de nouveaux actes illégaux et déstabilisateurs.”

Le Premier ministre australien Anthony Albanese a fait écho à ces sentiments.

“Je ressens particulièrement les peuples de la République de Corée et du Japon, qui seront profondément préoccupés par ces actions”, a-t-il déclaré lors de la réunion.

“Nous nous tenons aux côtés du monde et, en fait, avec nos alliés, pour nous opposer et condamner cette action en appelant le plus fort possible à la Corée du Nord.”

Lire aussi  Berkshire Hathaway : le NYSE va annuler les transactions erronées dans les affaires de Warren Buffett après un incident

Le lancement du missile a éclipsé les réunions des dirigeants lors du sommet de l’APEC, le missile atterrissant au large des côtes du Japon.

“Nous continuerons d’appeler à la fin de l’utilisation des missiles”, a déclaré au groupe la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

“Nous continuerons également d’appeler à la fin de toute prolifération d’armes nucléaires.”

Plus à venir.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT