Nouvelles Du Monde

L’erreur de Mendy et le gaspillage d’Al-Ali… un tir accrocheur dans le match Al-Ahly-Abha

L’erreur de Mendy et le gaspillage d’Al-Ali… un tir accrocheur dans le match Al-Ahly-Abha

Les avis des experts en arbitrage ont divergé concernant le penalty « controversé », accordé à Al Hilal dans les dernières minutes du derby qui l’a opposé à Al Nassr, avant-hier, dans la Ligue professionnelle saoudienne, et qui s’est terminé en un match nul 1-1 après qu’Al Nassr était sur le point de le gagner.

L’Espagnol José Martinez a annoncé un penalty en faveur d’Al Hilal à la neuvième minute des arrêts de jeu, sur fond de colère massive de Nasraoui au stade « Awal Park ».

Le Serbe Aleksandar Mitrovic, attaquant d’Al Hilal, a égalisé grâce à un penalty tiré par Saud Abdel Hamid, de sorte qu’Al-Azraq Al-Asmi a maintenu son record sans échec jusqu’au 32e tour de la Ligue professionnelle saoudienne, et a maintenant deux étapes terminer la ligue sans aucune défaite.

Omar Al-Muhanna, ancien arbitre international et analyste de l’arbitrage spécial pour Asharq Al-Awsat, a confirmé la justesse de la décision de l’arbitre, avant de la retirer quelques heures après sa première opinion pour confirmer qu’après avoir regardé le tir plus d’une fois, il est devenu clair que c’était en dehors de la surface de réparation, et donc la décision de l’arbitre était fausse, expliquant : “Une faute en dehors de la surface de réparation et un avertissement contre le joueur d’Al-Nasr.”

Quant à l’ancien arbitre international Mohamed Fouda, il a validé la décision de l’arbitre espagnol d’accorder un penalty à Al Hilal. Il a expliqué dans son analyse pour l’émission « Action avec Walid » sur la chaîne MBC Action que la partie supérieure du corps du joueur d’Al Hilal se trouvait sur la ligne de surface de réparation et que la décision de l’arbitre était donc correcte. Samir Othman, l’analyste de l’arbitrage dans la même émission, lui a donné raison dans le même contexte, expliquant : « La difficulté de la situation est due aux lignes, mais la décision est correcte. Parce que l’erreur s’est produite sur la ligne de surface de réparation, et que le joueur d’Al-Nasr, Sadio Mané, aurait dû être prévenu.

Lire aussi  Alessandro Michele est le nouveau directeur créatif de la marque Valentino - El Sol de México

Quant au Bahreïnien Nawaf Shukrallah, ancien arbitre international et analyste d’arbitrage pour SSC Channels, diffuseur officiel des matchs de la Ligue professionnelle saoudienne, il a confirmé la difficulté actuelle, soulignant qu’il y avait eu une erreur entre le défenseur d’Al-Nasr et l’Al-Nasr. -Hilal attaquant, mais il n’a pas donné sa décision quant au fait que l’erreur était à l’intérieur de la surface ou au-delà.

Ronaldo s’est opposé à la validité du penalty (Photo : Saleh Al-Ghannam)

Shukrallah a ajouté : “L’erreur est en faveur du joueur d’Al Hilal Saud Abdel Hamid, mais je ne peux pas déterminer si elle s’est produite à l’intérieur ou à l’extérieur de la surface de réparation”, expliquant : “Si cette image est celle que possède l’arbitre du VAR, et je veux dire quelle nous avons vu dans les images, puis l’appel est “C’était une erreur de l’arbitre du VAR à l’arbitre de l’arène.”

Pour sa part, Abdullah Al-Qahtani, ancien arbitre international et analyste de l’arbitrage spécial pour l’émission “Durina Gear”, diffusée sur la “chaîne saoudienne”, a déclaré : “Le penalty accordé à l’équipe d’Al-Hilal était incorrect”.

Lire aussi  Paquetá marque et West Ham fait le show avec une déroute en Ligue Europa

Al-Qahtani a ajouté : « L’intégralité du passage à tabac s’est produite avec la paume de la main sur le visage du joueur, mais l’événement s’est produit avant l’entrée dans la surface de réparation, et il n’y a pas de continuité dans les coups. »

Essam Abdel Fattah, l’arbitre international égyptien et analyste spécial de l’arbitrage d’Al Arabiya, a confirmé la validité de la décision de l’arbitre espagnol, qui a annoncé l’attribution d’un penalty à Al Hilal.

Abdel Fattah a déclaré dans son analyse du cas : « Ce cas est difficile et très précis, et la technologie de l’assistant vidéo a un rôle majeur pour déterminer où le contact s’est produit », ajoutant : « Le contact s’est produit sur la ligne de surface de réparation, et il est partie de la zone, et donc une décision correcte.

L’ancien arbitre international égyptien a ajouté : « Le défenseur d’Al-Nasr a utilisé le bras pour empêcher l’attaquant d’Al-Hilal, et Sadio Mané aurait dû recevoir un carton jaune et donc un carton rouge car c’était le deuxième avertissement qu’il recevait. dans le match.

Lire aussi  Prévisions météo Toulouse et Occitanie du 8 novembre 2023

Le Portugais Luis Castro, entraîneur de l’équipe d’Al-Nasr, a déclaré lors de la conférence de presse qui a suivi le match qu’il ne s’agissait pas d’un penalty, et il a expliqué : « À mon avis, le penalty accordé à Al-Hilal était incorrect. et après que le tir ait été rejoué devant l’arbitre et que je l’ai vu, je lui ai dit que c’était en dehors de la surface de réparation. Il a expliqué : “Mais c’est sa décision et je la respecte.”

L’entraîneur portugais d’Al Hilal, Jesus, n’a pas parlé du penalty accordé à son équipe dans les dernières minutes, mais il a expliqué lors de la conférence de presse qui a suivi le match : “Nous avons un penalty clair pour le Brésilien Michel qui n’a pas été accordé”.

Il convient de noter que l’arbitre José Martinez a arbitré 179 matchs de la Ligue espagnole depuis 2015 et 7 matchs de Ligue des Champions au cours des 3 dernières années, dont le plus important est le match entre Manchester City et Copenhague en huitièmes de finale. la Ligue des Champions cette saison, alors qu’il a arbitré 7 matches de Ligue européenne, dont le match entre Leverkusen et West Ham en quarts de finale de la Ligue Europa qui a eu lieu le mois dernier, et l’Espagnol n’a jamais réussi de matchs de Coupe du monde par équipes ou par équipe. clubs.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT