Nouvelles Du Monde

Le fonds du village peut être canalisé pour gérer le tremblement de terre de Jayapura

Le fonds du village peut être canalisé pour gérer le tremblement de terre de Jayapura

Jakarta (ANTARA) – Le Fonds villageois peut être utilisé pour gérer les impacts du tremblement de terre qui a frappé Jayapura, en Papouasie, selon le ministre des Villages, du Développement des régions défavorisées et de la Transmigration (PDTT), Abdul Halim Iskandar.

“Villageois, n’hésitez pas. L’utilisation des fonds villageois est autorisée pour la gestion des catastrophes naturelles conformément à l’autorité des villages”, a fait remarquer le ministre ici, jeudi.

En cas de catastrophe naturelle, le Fonds villageois peut être utilisé pour activer des postes de réfugiés, préparer une soupe populaire et faire fonctionner un service de santé d’urgence.

Village Fund peut également être utilisé pour sécuriser les lieux touchés par la catastrophe et l’évacuation, ainsi que pour fournir un service de soutien psychosocial.

Le ministre a également exprimé ses condoléances pour la perte de vies due au tremblement de terre qui a secoué Jayapura, en Papouasie.

“Mes condoléances pour le tremblement de terre en Papouasie qui a coûté la vie aux gens”, a-t-il déclaré.

Lire aussi  "Bruxelles nous détruira" - la nouvelle couverture du gouvernement hongrois sur le réseau social

À une autre occasion, l’Agence nationale d’atténuation des catastrophes (BNPB) a signalé que quatre personnes étaient mortes à cause du tremblement de terre de magnitude 5,4 qui a frappé Jayapura, en Papouasie, jeudi.

Le chef par intérim de l’Agence régionale d’atténuation des catastrophes de Jayapura (BPBD), Asep Khalid, a révélé que les quatre victimes avaient été retrouvées dans les ruines d’une cafétéria ravagée par le tremblement de terre.

Khalid a fait remarquer que la cafétéria était située au-dessus des eaux de la ville de Jayapura, de sorte que le processus d’évacuation entrepris par l’équipe d’experts a nécessité de plonger dans les eaux.

En plus du nombre de morts, le BNPB a rapporté que 700 personnes avaient été évacuées après le tremblement de terre.

Le chef par intérim du Centre de données, d’information et de communication sur les catastrophes de la BNPB Abdul Muhari a noté dans une déclaration écrite jeudi que les réfugiés sont hébergés dans quatre lieux d’évacuation.

Lire aussi  Un incendie à grande échelle s'est déclaré à Podil à Kiev

De plus, la BNPB a enregistré qu’au moins cinq personnes ont été blessées à cause du tremblement de terre.

Nouvelles liées: Roches fragiles derrière les tremblements de terre fréquents à Jayapura: BMKG
Nouvelles liées: Le vice-président en visite d’un mois en Papouasie pour superviser le développement: agence
Nouvelles liées: Le ministère pousse le modèle de somme forfaitaire pour l’utilisation des fonds du village

Traduit par : Zubi Mahrofi, Fadhli Ruhman
Editeur : Sri Haryati
COPYRIGHT © ANTARA 2023

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT