Nouvelles Du Monde

“L’avis positif du CHMP, un tournant”

“L’avis positif du CHMP, un tournant”

2024-02-23 19:43:00

« L’avis positif du CHMP représente un tournant qui démontre la valeur du tofersen pour le traitement de la SLA Sod1 et l’engagement de Biogen à répondre aux besoins non satisfaits des personnes atteintes de SLA. Nous sommes fiers d’avoir contribué à faire œuvre de pionnier dans le rôle des neurofilaments dans les essais cliniques sur la SLA Sod1. … Et nous sommes profondément reconnaissants envers les personnes atteintes de cette maladie, leurs proches et les cliniciens qui ont collaboré à l’étude pour leur dévouement à faire progresser la recherche pour la communauté SLA. Ainsi Priya Singhal, responsable du développement chez Biogen, commente le feu vert du comité technique des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments EMA pour la première thérapie destinée au traitement des adultes atteints de sclérose latérale amyotrophique qui ont un mutation du gène de la superoxyde dismutase 1 (Sod1).

“L’avis positif sur le tofersen” de l’EMA “offre un nouvel espoir à la communauté SLA en Europe – souligne Philip Van Damme, professeur de neurologie et directeur du Centre de référence neuromusculaire à l’Hôpital universitaire de Louvain en Belgique – C’est une étape importante pour l’ensemble de la communauté SLA : pour la première fois, nous disposons d’un traitement qui a conduit à une réduction significative des neurofilaments, marqueurs des lésions axonales et de la neurodégénérescence. Le plan de développement du tofersen a également apporté de nouvelles connaissances fondamentales en matière de conception d’essais cliniques et de utilisation de biomarqueurs de substitution tels que les neurofilaments. Ce sont des avancées utiles pour l’ensemble du domaine.

Lire aussi  Étendre le traitement à l'échelle de l'État pour les troubles liés à l'utilisation de substances

L’approbation européenne – explique une note – est basée sur toutes les preuves collectées, qui incluent le mécanisme d’action ciblé, les biomarqueurs et les données cliniques. Dans l’étude de phase 3 Valor d’une durée de 28 semaines, une réduction de 60 % de la concentration plasmatique de neurofilaments à chaînes légères (NFL) a été observée chez les participants recevant du tofersen par rapport au groupe placebo, suggérant ainsi une réduction des dommages neuronaux. De plus, chez les patients traités, une tendance à réduire le déclin de la fonction clinique mesurée par l’Als Functional Ratings Scale-Revised (Alsrs-R), de la fonction respiratoire (pourcentage de capacité vitale lente prévue) et de la force musculaire (par dynamométrie manuelle) , par rapport au groupe placebo.

Décision de l’UE attendue au deuxième trimestre 2024

Les effets secondaires les plus courants comprennent : la douleur, la fatigue, la fièvre, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires et l’augmentation des taux de globules blancs et de protéines dans le liquide céphalo-rachidien. Des événements neurologiques graves ont également été rapportés, notamment une myélite et/ou une radiculite, un œdème papillaire et une pression intracrânienne élevée, une méningite aseptique.

Lire aussi  Une nouvelle clinique devient le seul fournisseur du Wyoming à proposer des avortements chirurgicaux

Une autorisation de mise sur le marché dans des circonstances exceptionnelles est recommandée lorsque l’évaluation bénéfice/risque est considérée comme positive mais, en raison de la rareté de la maladie, il est peu probable que des données complètes puissent être obtenues comme dans des circonstances normales d’utilisation. La recommandation du CHMP concernant le tofersen va maintenant être examinée par la Commission européenne en vue d’une décision d’autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne, avec un résultat attendu au deuxième trimestre 2024.

Tofersen – conclut la note – est un oligonucléotide antisens (Aso) conçu pour se lier à l’ARNm du gène Sod1, dans le but de réduire la production des niveaux de protéine Sod1. La Food and Drug Administration des États-Unis a accordé une approbation accélérée sur la base de la réduction des taux plasmatiques de NFL observée chez les patients traités par tofersen. L’approbation pour cette indication peut être soumise à la vérification du bénéfice clinique lors d’une ou plusieurs études de confirmation.

Lire aussi  les épidémiologistes sur la faible couverture vaccinale dans la Vallée

#Lavis #positif #CHMP #tournant
1708764565

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT