nouvelles (1)

Newsletter

La police appelle d’urgence à une conférence de presse sur la fusillade d’Oslo – NRK Norway – Aperçu des nouvelles de différentes régions du pays

Lors d’une conférence de presse vendredi matin, la police précise qu’un homme est recherché en lien avec la fusillade.

Le district de police d’Oslo confirme que l’homme recherché au niveau international aujourd’hui est Arfan Qadeer Bhatti.

– La police peut confirmer que c’est Arfan Bhatti qui a été accusé de complicité dans cet acte de terrorisme, déclare l’avocat de la police Børge Enoksen à NRK.

Enoksen dit qu’il est trop tôt pour commenter la base de l’accusation.

– Il est accusé de complicité dans cette fusillade à Oslo le 25 juin et d’avoir enfreint la disposition sur le terrorisme, dit-il.

Coopère avec la police pakistanaise

Le procureur de la police informe NRK que la police norvégienne a demandé l’aide de la police pakistanaise pour le localiser et l’arrêter.

Pourquoi n’irais-tu pas le chercher ?

– Il sera pertinent de voyager là-bas. Il se peut que nous y soyons déjà allés, mais ce que je peux dire, c’est que nous avons une bonne coopération avec la police pakistanaise.

L’avocat de police Børge Enoksen.

Photo : Camilla Svennæs ​​Bergland / NRK

Enoksen dit que ce sont Bhatti et Matapour qui ont été inculpés dans l’affaire jusqu’à présent, mais qu’ils se demandent également s’il y a plus de personnes derrière l’action.

– Nous ne pouvons pas exclure qu’il y ait plus d’accusations dans l’affaire, mais pour l’instant ce sont ces deux-là qui ont été inculpés, dit-il.

Lorsqu’on lui a demandé si Bhatti avait été interrogé au Pakistan, Enoksen nie cela

Le tribunal de district d’Oslo a nommé l’avocat Svein Holden comme avocat de la défense.

NRK a été en contact avec Holden, qui ne souhaite pas commenter la question.

D’après ce que NRK a vécu La police norvégienne a longuement tenté d’amener les autorités pakistanaises à arrêter Arfan Bhatti, sans succès.

Défenseur Jon Christian Elden

Le défenseur Jon Christian Elden.

Photo : Olav Dovik / NRK

Selon le défenseur de longue date de Bhatti, John Christian Elden, il a également été interrogé par la police pakistanaise. Cela suite à une demande de la Norvège.

Il déclare que Bhatti se trouve à une adresse connue au Pakistan depuis avant l’été.

Martin Bernsen, conseiller principal au PST, confirme à NRK qu’ils assistent le district de police d’Oslo dans cette affaire.

Déjà reconnu coupable d’avoir tiré

Arfan Bhatti est un islamiste norvégien qui a été reconnu coupable d’avoir participé à la fusillade de la synagogue d’Oslo en 2006.

Le même jour que la fusillade de masse à Oslo, NRK a rapporté que Arfan Bhatti avait publié des citations sur le meurtre de gays sur Facebook.

Profil Facebook d'Arfan Bhattis

Capture d’écran de la page Facebook d’Arfan Bhatti.

Photo : Capture d’écran / NRK

Le 14 juin, l’islamiste a posté une photo d’un drapeau arc-en-ciel en feu et une citation appelant au meurtre d’homosexuels.

NRK a précédemment écrit que Matapour avait eu des contacts avec Bhatti. Cet été, on a appris que la police d’Oslo et la PST envisageaient de appel à Bhatti à l’international.

Il a également été reconnu coupable de menaces et d’avoir tiré sur une personne lors d’une mission de torpillage. Bhatti a fait l’éloge d’Oussama ben Laden et soutient la charia.

  Arfan Bhatti

Arfan Bhatti lance un appel lors d’une manifestation devant le Storting contre la participation de la Norvège à la guerre en Afghanistan en 2012.

Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Elden a également été nommé avocat de la défense de l’accusé terroriste Zaniar Matapour.

Il ne lui est pas possible de représenter les deux clients s’ils sont accusés dans le même dossier.

– Non, ça peut être difficile à faire, dit Elden à NRK.

NRK a essayé d’entrer en contact avec Bhatti sans succès.

N’a pas donné d’explication

Lundi de cette semaine, le tribunal de district d’Oslo a décidé que la détention de Zaniar Matapour serait prolongée de quatre nouvelles semaines.

Il était alors présent au tribunal, mais n’a pas témoigné.

Cela a été confirmé lundi par le procureur de la police Ingvild Myrvold à NRK.

Matapour ne s’est donc toujours pas laissé interroger par la police.

L’homme de 43 ans est accusé d’avoir commis un meurtre et une tentative de meurtre avec intention terroriste, après la fusillade dans la rue Rosenkrantz.

Matapour est actuellement admis de force en observation judiciaire au poste de sécurité régional de l’hôpital universitaire de Haukeland.

Deux personnes ont été tuées et 21 personnes ont été physiquement blessées après la fusillade de masse.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT