Nouvelles Du Monde

La disparition de la queue chez les humains et les hominoïdes

La disparition de la queue chez les humains et les hominoïdes

Vous n’avez peut-être pas manqué de remarquer que les êtres humains sont dépourvus de queue, tout comme leurs plus proches cousins primates – les chimpanzés, les gorilles, les orangs-outans et les bonobos également appelés “hominoïdes” – tandis que les petits singes ont conservé le privilège de posséder cet appendice communément exhibé chez les mammifères quadrupèdes. La disparition de la queue chez les humains et les hominoïdes aurait eu lieu il y a environ 25 millions d’années, au moment où ces lignées se sont séparées des autres singes.

Précisons ici qu’en réalité, la queue n’est pas complètement absente de la vie humaine car l’embryon en possède une qui disparaît au cours du développement, vers environ 8 semaines in utero. C’est d’ailleurs le médecin et zoologue genevois Hermann Fol, à la tête de la chaire d’embryologie comparée et de tératologie à Genève à la fin du XIXe siècle, qui a communiqué sur l’existence de cette queue embryonnaire en 1885. Le coccyx, avec ses quelques vertèbres atrophiées et soudées entre elles, en est le mince souvenir.

Lire aussi  Talent et engagement, matière première des Prix Euskadi Avanza

Cet article vous intéresse?

Ne manquez aucun de nos contenus publiés quotidiennement – abonnez-vous dès maintenant dès 9.-CHF le 1er mois et accédez à tous nos articles, dossiers et analyses

CONSULTER LES OFFRES

Les bonnes raisons de s’abonner au Temps:

  • Consultez tous les contenus en illimité sur le site et l’application mobile

  • Accédez à l’édition papier en version numérique avant 7 heures du matin

  • Bénéficiez de privilèges exclusifs réservés aux abonnés

  • Accédez aux archives

#gène #sous #loupe #pour #expliquer #pourquoi #les #humains #nont #pas #queue
publish_date] pt]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT