Nouvelles Du Monde

La Compagnie Nationale de Danse inonde le Théâtre Zarzuela de romantisme lors de la première de “La Sylphide”

La Compagnie Nationale de Danse inonde le Théâtre Zarzuela de romantisme lors de la première de “La Sylphide”

2023-12-08 00:22:40

C’est l’un des ballets les plus emblématiques de la danse classique et le plus ancien de la période romantique actif dans le répertoire international.

MADRID, 7 déc. (EUROPA PRESSE) –

La Compagnie Nationale de Danse (CND) a inondé le Théâtre de la Zarzuela de romantisme avec la première du ballet ‘La Sylphide’, d’Auguste Bournoville, que l’on pourra voir sur cette scène du 7 au 17 décembre dans dix représentations uniques et qui a a été accueilli ce jeudi par les applaudissements et la bonne parole du public.

Six castings de danseurs jouent dans cette histoire d’amour impossible entre James et Sylphide qui commence lorsque ce dernier (interprété aujourd’hui par Yaman Kelemet) fait irruption dans un manoir où se prépare le mariage d’Effie (Martina Giuffrida) et de James (Thomas Giugovaz). La sylphe tombe amoureuse au premier regard du paysan sur le sort duquel elle projette la cruelle vengeance imaginée par la vieille Madge (Irene Ureña), rejetée par le jeune homme.

Les événements se déroulent et la lutte entre le bien et le mal se termine avec la fiancée Effie dans les bras de Gurn (Jorge Palacios), prélude à l’issue tragique dans laquelle la sylphe – symbole d’un amour inaccessible – meurt, victime d’un sort mortel. . .

Lire aussi  Créer un acteur décalcomanie auquel les acteurs peuvent être attachés ? - Plan

Après être passée par Zarzuela cet été avec les programmes « América » et « Europa », et après avoir amené à Matadero le programme composé de « Morgen », « Kübler Ross », « Arriaga » et « Swoosh », la compagnie dirigée par Joaquín De Luz est de retour au Théâtre de la Zarzuela pour créer la mise en scène de ce ballet romantique en deux actes.

Justement, le spectacle du 13 décembre mettra en vedette le directeur du CND, Joaquín De Luz, dans le rôle de James, un spectacle dans lequel l’alternative sera le très jeune danseur coréen Hamin Park, dans le rôle de la protagoniste féminine.

A cette occasion, le CND a pu compter sur la célèbre professeure de ballet danoise Petrusjka Broholm pour sa mise en scène, ainsi que sur des noms connus comme Elisa Sanz pour la scénographie, Tania Bakunova pour la conception des costumes et Nicolás Fischtel pour la conception. éclairage.

Lire aussi  Des gestes qui font l'histoire. Le nouveau livre de Giorgio Van Straten - Corriere.it

De plus, la musique d’Herman Severin Lovenskiold sera interprétée en direct par l’Orchestre de la Communauté de Madrid (ORCAM), l’orchestre principal du Teatro de la Zarzuela sous la direction des professeurs Daniel Capps et Tara Simoncic.

Toutes les représentations de « La Sylphide » au Teatro de la Zarzuela sont incluses dans le programme jeunesse de l’INAEM et dans le Bonus Culturel du Ministère de la Culture et ont bénéficié du parrainage et de la collaboration de l’Hôtel Mandarín Oriental Ritz Madrid. La production se rendra ensuite à Séville, où elle sera jouée du 11 au 13 janvier 2024 au Teatro de la Maestranza.

MÊME ÉMOTION PLUS DE 100 ANS APRÈS

“La Sylphide”, ballet original en deux actes de Filippo Taglioni (1777-1871) créé le 12 mars 1832 à l’ancien Opéra de Paris Le Pelletier sur une musique de Jean Schneitzhoeffer et un livret d’Adolphe Nourrit (transcrit par August Bournonville dans 1836).

Ce ballet inspira la version du même nom d’August Bournonville créée le 28 novembre 1836 sur une musique de Herman S. Lovenskiold si bien que les deux versions de dramaturgie identique cohabitèrent un temps sur les panneaux publicitaires européens.

Lire aussi  Sharmeen Obaid-Chinoy dit que la réalisatrice de "Star Wars" est en retard

Le danseur, chorégraphe et maître de ballet Bournonville, avec l’aide de deux peintres locaux, a reproduit au Théâtre Royal de Copenhague les créations parisiennes originales de Pierre Ciceri (scénographie) et d’Eugène Lami (costumes), créations qui inspirent encore les productions actuelles du théâtre, ballet.

La version du danois Bournonville, interprétée par le CND, est devenue populaire au siècle dernier à Madrid, où elle a été jouée alternativement dans deux théâtres madrilènes : le Teatro del Príncipe et le Teatro del Circo depuis 1842.

Initiateur du courant des œuvres sur les esprits élémentaires et grande métaphore des amours frustrées, « La Sylphide » est le plus ancien ballet de la période romantique encore actif dans le répertoire international et qui a aujourd’hui ému tout le public de la capitale.



#Compagnie #Nationale #Danse #inonde #Théâtre #Zarzuela #romantisme #lors #première #Sylphide
1702136822

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT