Nouvelles Du Monde

Fin de la menace de grève : les agents de bord d’Air Transat ratifient l’accord

Fin de la menace de grève : les agents de bord d’Air Transat ratifient l’accord

Les voyageurs d’Air Transat et les conseillers en voyages canadiens peuvent dormir tranquilles, après que la compagnie aérienne a annoncé que 62,7 % de ses agents de bord avaient voté en faveur de la recommandation des médiateurs du Service fédéral de médiation et de conciliation, ratifiant ainsi une nouvelle convention collective et levant ainsi la menace de grève.

La convention collective est rétroactive au 1er novembre 2022 et sera valide jusqu’au 31 octobre 2027.

Transat Chief People Officer Julie Lamontagne

« Nos agents de bord jouent un rôle clé dans le succès d’Air Transat et, suite à un processus sans précédent, nous sommes heureux d’offrir des conditions de travail compétitives », déclare Julie Lamontagne, chef des ressources humaines, des communications et du développement durable.

« Ce résultat nous permettra de poursuivre le dialogue des derniers mois et d’aller de l’avant. Nous sommes également reconnaissants de la patience et de la confiance de nos clients en ces temps incertains. »

Lire aussi  Les États-Unis entament une voie diplomatique "difficile" pour résoudre la crise au Niger

Selon la Division du transport aérien du SCFP, qui représente les 2 100 agents de bord d’Air Transat, il s’agit de la nouvelle convention collective qui fait d’eux les mieux payés de l’industrie au Canada. À la suite de réunions d’information tenues du 19 au 22 février, ils ont voté en faveur de la recommandation des médiateurs fédéraux qui prévoit des augmentations salariales totales composées de 30 % sur cinq ans – rétroactives du 1er novembre 2022 au 31 octobre 2027.

Il prévoit également la suppression des deux premiers niveaux de salaire, ce qui signifie que les agents de bord ayant moins de trois ans d’ancienneté accéderont immédiatement au troisième niveau, ce qui représente une augmentation salariale significative.

Le SCFP affirme que la nouvelle convention collective garantira également le nombre de sièges d’équipage sur tous les vols d’une durée de 7 heures ou plus et ceux qui partent du Canada après 22 heures. Elle augmentera également le nombre de jours de congé personnel et de jours de vacances.

Lire aussi  Nikki Haley a besoin de délégués. Où peut-elle les trouver ?

« Cela a été un processus long et complexe, mais nous franchissons enfin la ligne d’arrivée avec des augmentations salariales substantielles pour nos membres agents de bord », a déclaré Chantal Bourgeois, représentante nationale du SCFP.

“Il s’agira d’un ajustement extrêmement mérité après des années d’efforts pour aider l’entreprise à traverser des difficultés financières, suivies par les années catastrophiques de la pandémie et une période de forte inflation”,

La composante Air Transat regroupe deux syndicats locaux basés aux aéroports de Montréal (YUL) et de Toronto (YYZ). Elle fait partie de la Division du transport aérien du SCFP, qui représente plus de 18 500 agents de bord employés chez Air Transat, Air Canada, Air Canada Rouge, Sunwing, WestJet, Encore, Calm Air, Canadian North, Pivot Airlines, Flair Airlines, PAL et Pascan.

Sujets de cet article à explorer

Compagnies aériennes et aéroportsImpact sur les voyages

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT