Nouvelles Du Monde

Exclusif : la Gécamines du Congo veut s’approprier des parts de marché dans le commerce du cuivre et du cobalt

Exclusif : la Gécamines du Congo veut s’approprier des parts de marché dans le commerce du cuivre et du cobalt

2023-12-02 09:25:12

Les partisans de l’Union pour la démocratie et le progrès social {UDPS} se réunissent pour assister au lancement de la première journée officielle de campagne pour l’élection présidentielle du 20 décembre, par leur chef Félix Tshisekedi à Kinshasa, République démocratique du Congo, le 19 novembre 2023. REUTERS /Benoit Nyemba Acquérir des droits de licence

  • Le Congo enhardi par la percée avec le CMOC chinois
  • La Gécamines en pourparlers avec Glencore
  • Une société minière d’État demande les droits de commercialisation du cuivre et du cobalt

JOHANNESBOURG, 1er décembre (Reuters) – Le groupe minier public congolais Gécamines a déclaré qu’il ferait pression pour obtenir les droits d’achat de cuivre et de cobalt dans les mines dans lesquelles il détient des participations, alors qu’il tente de constituer ses propres stocks et de commercialiser ces métaux.

Pour ce faire, la Gécamines doit modifier certains termes de ses accords de coentreprise en République démocratique du Congo, qui est le premier fournisseur mondial de cobalt pour batteries et le troisième producteur de cuivre après le Pérou et le Chili.

Le président de la Gécamines, Guy Robert Lukama, a déclaré que ses partenaires “ne peuvent plus obtenir la totalité de la production”. Dans un accord de vente, un acheteur s’engage généralement à acheter la totalité ou une grande partie de la production future d’un producteur.

Lire aussi  Une non-réforme des retraites au détriment des jeunes | Économie

Lukama a déclaré à Reuters que la Gécamines souhaite désormais pouvoir acheter du cuivre et du cobalt proportionnellement à ses participations dans des coentreprises au Congo avec des partenaires dont Glencore (GLEN.L) et des investisseurs chinois, avec des participations allant de 20 % à 49 %.

Elle envisage ensuite de le commercialiser elle-même, ce qui permettra à la Gécamines d’être directement impliquée dans la fourniture des métaux dont le monde a besoin dans la transition énergétique verte, a-t-il ajouté.

Lukama a déclaré que le projet de renégociation des coentreprises avait le soutien du président congolais Félix Tshisekedi, qui brigue un second mandat lors des élections présidentielles du 20 décembre.

La proposition ne devrait pas perturber les investisseurs, a-t-il ajouté.

Tshisekedi a fait de la réforme du secteur minier congolais une priorité, affirmant que le secteur constituait l’épine dorsale de l’économie de ce pays riche en minerais et qu’il devait bénéficier à ses citoyens.

“La logique est de donner un meilleur rôle à l’État et à la Gécamines dans l’approvisionnement du monde en minéraux essentiels”, a déclaré Lukama, ajoutant : “Nous ne pouvons pas rester assis passivement, à voir les gens prendre tout le cobalt et le cuivre. “

Lire aussi  Bundesliga: Schalke renverse le Hertha BSC dans la bataille de relégation

CHINE

Après avoir renégocié en 2008 un accord « minerais contre infrastructures » avec la Chine, le gouvernement de Tshisekedi, s’il est réélu, fera pression pour avoir davantage son mot à dire dans la commercialisation de ses minerais.

Depuis, le Congo a renégocié les termes clés d’un accord de 6 milliards de dollars sur les métaux pour les infrastructures avec la Chine. Le gouvernement affirme que la coentreprise de cuivre et de cobalt de Sicomines avec Sinohydro Corp et China Railway Group Ltd est fortement biaisée en faveur des entreprises chinoises.

Lors d’une visite de Tshisekedi en Chine en juillet, la Gécamines a conclu un accord avec le groupe chinois CMOC (603993.SS). Cela inclut les conditions qui lui ont assuré un droit d’acquérir du cuivre et du cobalt, produits par Tenke Fungurume Mining à hauteur de sa participation de 20 % dans l’opération, aux conditions du marché.

Lukama a déclaré que le droit d’acheter et de commercialiser les métaux doit être étendu à toutes ses coentreprises et que la Gécamines est en mesure de financer l’achat de métaux ou qu’elle pourrait rechercher un financement bancaire.

Le groupe minier est en pourparlers avec Glencore pour recevoir une part des prélèvements de métaux produits à Kamoto Copper Co (KCC), égale à sa participation de 25% dans la mine, a indiqué Lukama.

Lire aussi  Écoutez en direct : 1. FC Nuremberg contre FC Hansa Rostock - Coupe DFB

“Les discussions en cours que nous avons visent à étendre cela à KCC avec Glencore et nous voulons en faire une règle générale pour chaque coentreprise”, a déclaré Lukama dans une interview.

Glencore a refusé de commenter les négociations. Zijin (601899.SS), l’un des plus gros investisseurs au Congo, a refusé de commenter sa coentreprise, tandis qu’une autre, China Nonferrous Metals Corp, n’a pas répondu aux questions envoyées par courrier électronique.

La production de cuivre de la Gécamines a culminé à 486 000 tonnes en 1986, mais l’année dernière, elle était de 4 562 tonnes et 19 907 tonnes de cobalt.

Le commerce direct des métaux qui sont essentiels à la fabrication de produits allant des lignes électriques et des machines industrielles aux véhicules électriques protège la Gécamines d’un manque de rendement lorsque ses partenaires de la coentreprise subissent des pertes, a déclaré Lukama.

Lukama a déclaré que la Gécamines prévoyait de conclure les négociations de tous les partenariats d’ici la fin de 2024, ajoutant que l’accord CMOC montrait “évident” que le Congo souhaitait jouer un rôle dans l’approvisionnement en métaux critiques.

L’entreprise s’est enhardie après être sortie de négociations « difficiles » avec le CMOC et la position de Tshisekedi sur la question a permis une avancée décisive, a-t-il ajouté.

Reportage de Félix Njini; Montage par Bate Felix et Alexander Smith

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Acquérir des droits de licenceouvre un nouvel onglet



#Exclusif #Gécamines #Congo #veut #sapproprier #des #parts #marché #dans #commerce #cuivre #cobalt
1701512566

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT