Nouvelles Du Monde

Droits de l’homme : le Parlement européen vote une loi européenne sur la chaîne d’approvisionnement

Droits de l’homme : le Parlement européen vote une loi européenne sur la chaîne d’approvisionnement

2024-04-24 13:59:24

Droits humains
Le Parlement européen vote une loi européenne sur la chaîne d’approvisionnement

Un homme travaille dans la mine Zola Zola, près de Nzibira, dans la province congolaise du Sud-Kivu. Aujourd’hui, le Parlement européen à Strasbourg le vote. photo

© Jürgen Bätz/dpa

Le Parlement européen a approuvé la loi européenne sur la chaîne d’approvisionnement pour protéger les droits de l’homme. Le projet controversé a été fragilisé dans les derniers mètres.

Le Parlement européen a ouvert la voie à une Europe Publication de la loi sur la chaîne d’approvisionnement pour protéger les droits de l’homme. Une majorité de députés à Strasbourg ont voté en faveur du plan, comme l’a annoncé le Parlement. La loi avait récemment suscité une controverse au sein du gouvernement fédéral. L’objectif du projet est, entre autres, de garantir que les entreprises puissent à l’avenir être tenues pour responsables devant les tribunaux européens si elles profitent de violations des droits de l’homme dans leurs chaînes d’approvisionnement.

Les négociations sur le projet ont été marquées par des débats controversés, y compris au sein du gouvernement fédéral allemand. Alors que les représentants des entreprises et du gouvernement fédéral mettent en garde le FDP contre une charge trop lourde pour les entreprises, les représentants du SPD et des Verts considèrent la loi européenne sur la chaîne d’approvisionnement comme un avantage majeur pour la protection des droits de l’homme. Si, par exemple, de grandes entreprises de mode font coudre leurs pulls et pantalons par des enfants en Asie, les victimes d’une telle exploitation devraient à l’avenir pouvoir demander réparation au titre de la nouvelle loi sur la chaîne d’approvisionnement.

Le consentement des États de l’UE est considéré comme une formalité

Les États de l’UE doivent encore approuver officiellement le projet, mais cela est considéré comme une formalité. À la mi-mars, une majorité suffisante d’États de l’UE ont marqué leur approbation au sein du Comité des représentants permanents des États membres. Cela signifie que l’Allemagne, qui s’était abstenue sur l’insistance du FDP, a été mise en minorité. Une abstention en commission équivaut à un vote non. Le gouvernement fédéral ne parvient pas à plusieurs reprises à trouver une position commune sur d’importantes lois européennes et doit donc s’abstenir lors de votes cruciaux.

Moins d’entreprises sont concernées par les nouvelles règles européennes que prévu initialement – ​​principalement en raison des inquiétudes des États membres de l’UE. La loi sur la chaîne d’approvisionnement ne devrait plus s’appliquer aux entreprises de plus de 500 salariés et d’au moins 150 millions d’euros de chiffre d’affaires. La limite a été relevée à 1.000 salariés et 450 millions d’euros. Au cours des premières années, les deux seuils sont encore plus élevés.

La réglementation européenne va plus loin que la loi allemande

Néanmoins, la nouvelle réglementation irait au-delà de la loi allemande sur la chaîne d’approvisionnement sur certains aspects. Initialement entrée en vigueur en 2023 pour les entreprises d’au moins 3 000 salariés, elle s’applique depuis 2024 aux entreprises d’au moins 1 000 salariés. La loi allemande sur la chaîne d’approvisionnement exclut explicitement la responsabilité civile.

dpa



#Droits #lhomme #Parlement #européen #vote #une #loi #européenne #sur #chaîne #dapprovisionnement
1713956801

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un F16 s’est écrasé à Halkidiki, le pilote est sain et sauf

F-16 ©Eurokinissi ” )+(“arrêter\”> “).length); //déboguer contenttts2=document.querySelector(“.entry-content.single-post-content”).innerHTML.substring( 0, document.querySelector(“.entry-content.single-post-content “).innerHTML.indexOf( “” )); contenttts2=contenttts2.substring(contenttts2.indexOf( “fa-stop\”> ” )+(“arrêter\”> “).length);

ADVERTISEMENT