Nouvelles Du Monde

Crise financière en Egypte : Réformes soutenues par le FMI et décaissement de 820 millions $

Crise financière en Egypte : Réformes soutenues par le FMI et décaissement de 820 millions $

(Agence Ecofin) – L’Egypte est confrontée à une crise financière provoquée par plusieurs facteurs internes et externes. Pour y faire face, le pays met en œuvre des réformes soutenues par le FMI qui vient de débloquer 820 millions de dollars en sa faveur.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, dans un communiqué publié le vendredi 29 mars 2024, que la croissance de l’économie égyptienne devrait ralentir à 3% pour l’exercice 2023-24, avant de remonter à 4,5% en 2024-25, en raison de la crise financière que traverse le pays.

En effet, cette situation découle de plusieurs facteurs, notamment la pandémie de covid-19, le conflit en Ukraine et les tensions au Proche-Orient. Les attaques récentes des rebelles Houthis du Yémen contre les navires dans la mer Rouge et le golfe d’Aden ont également contribué à une chute significative des revenus en dollars provenant du canal de Suez, mettant davantage de pression sur l’économie du pays.

Lire aussi  Aucune preuve pour recommander six injections de rappel COVID par an

Dans ce contexte difficile, le FMI a souligné l’importance d’une action politique intérieure décisive soutenue par un programme de financement extérieur plus robuste. Les première et deuxième revues de l’accord au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) ont mis en lumière les efforts de réformes entrepris par le gouvernement égyptien.

Mme Kristalina Georgieva, présidente du FMI, a salué les mesures prises afin de corriger les déséquilibres macroéconomiques, notamment l’unification du taux de change et la résorption de la demande de devises étrangères. Ainsi, les services du FMI ont approuvé un décaissement de 820 millions de dollars en faveur du pays, ainsi que l’augmentation du programme initial d’environ 5 milliards de dollars, portant le total de l’aide du FMI à 8 milliards de dollars.

Pour rappel, le Caire et l’institution de Bretton Woods avaient conclu un accord sur un programme d’aide de 3 milliards de dollars sur 46 mois en décembre 2022. Il vise à préserver la stabilité macroéconomique, restaurer les amortisseurs et ouvrir la voie à une croissance inclusive tirée par le secteur privé.

Lire aussi  L'Inde interdit le groupe islamique PFI et l'accuse de "terrorisme"

Cependant, les deux premières revues de ce programme ont été reportées en raison du retard pris par les autorités égyptiennes dans la mise en œuvre de certaines réformes délicates, telles que la flexibilité totale du taux de change.

En plus du programme financier du FMI, l’Egypte a bénéficié du soutien financier d’autres institutions financières multilatérales, telles que la Banque mondiale et l’Union européenne, ainsi que de certains partenaires, notamment les Emirats arabes unis, qui ont injecté 35 milliards de dollars dans des projets touristiques et urbains.

Charlène N’dimon

Lire aussi:

07/03/2024 – Egypte : le FMI augmente son programme d’aide de 5 milliards de dollars après une dévaluation de la monnaie

28/02/2024 – Egypte : le FMI approuvera une augmentation du montant de son programme d’aide “dans quelques semaines” (K. Georgieva)

03/02/2024 – Le FMI annonce un accord avec l’Egypte sur les “principaux éléments” du programme de réformes économiques

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT