Nouvelles Du Monde

«Contraint d’annuler le blocage sur Erba, cela n’était jamais arrivé avec Serena Bortone»

«Contraint d’annuler le blocage sur Erba, cela n’était jamais arrivé avec Serena Bortone»

Deux programmes de la Rai traitent simultanément du cas de Massacre d’Erba. Comme, Milo Infante, animateur de Ore14, dans l’épisode du 16 avril, a été contraint d’annuler son reportage approfondi. En même temps, en fait, il en parlait aussi sur Rai Uno Catherine Balivo à “La Volta Buona”. Infante, pour éviter ce chevauchement, a décidé d’annuler à la dernière minute le rapport sur Erba et sur l’audience pour la demande de révision du procès d’Olindo Romano et Rosa Bazzi.

Milo Infante: «Depuis de nombreuses années avec Serena Bortone, cela n’est jamais arrivé»

C’est Milo Infante lui-même qui a confirmé ce qui s’est passé dans une interview avec Page de fan: « Tout cela est vrai et nous ne pouvions pas le cacher, car nous étions collègues en studio. Ce qui se passe depuis des semaines est apparu, c’est-à-dire que la première heure du Balivo, qui nous laisse dix minutes, est consacrée à l’actualité.

Lire aussi  Les ingénieurs gagnent le plus dans ces villes et régions

Mes auteurs m’ont informé que son émission, démarrant peu avant la nôtre, était en direct de Brescia pour la revue du procès Erba. À ce moment-là, j’ai renversé l’échelle pour éviter qu’elle ne se chevauche complètement. Il n’est jamais arrivé que deux émissions traitent du même sujet en même temps, avec des correspondants sur place et des invités en studio. Il y a un risque d’effet tragi-comique, peut-être à deux heures de l’après-midi le reportage de Tg3 est également diffusé et nous avons clôturé le match en faisant un reportage sur les mêmes réseaux”.

puis Milo Infante fait une comparaison avec ceux qui ont précédé Bailli en cela créneau horaire: «Ore14 s’occupe de l’actualité, on ne donne pas d’argent, on ne fait pas d’interviews sur les canapés, on ne s’embrasse pas. Ce n’est pas un soulagement, si je ne rapporte pas l’actualité, je ne peux rien faire d’autre. Pendant des années, il n’y a jamais eu de chevauchement avec Serena Bortone, mais maintenant, dans la nouvelle direction de La Volta Buona, nous traitons d’actualités criminelles, qui ne sont pas écrites dans la fiche du programme. Le journaliste fait savoir qu’il a envoyé une lettre de protestation aux réalisateurs Paolo Corsini (responsable d’Insights) et Stefano Coletta (responsable de Distribution et Programmation).

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT